15/06 13:31

Un navire de forage impliqué dans la construction d’un parc éolien en mer provoque une "pollution d’ampleur significative" en baie de Saint-Brieuc - VIDEO

Un navire de forage impliqué dans la construction d’un parc éolien en mer a provoqué une « pollution d’ampleur significative » en baie de Saint-Brieuc et les promoteurs du projet ont été convoqués par la ministre de la Transition écologique. « Je ne tolérerai aucune négligence dans le déploiement des parcs éoliens en mer », a déclaré la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili sur Twitter, en annonçant qu’elle convoquait « les responsables d’Iberdrola, constructeur du parc de Saint-Brieuc, pour qu’ils s’expliquent sur la situation. »

Le navire, baptisé « Aeolus » et appartenant à la société néerlandaise Van Oord, a déclaré « une fuite d’huile de 100 litres », lundi à 06h30, selon un communiqué de la préfecture maritime de l’Atlantique. « Il s’agit d’huile hydraulique qui sert au système de forage », a-t-on précisé de même source.

La pollution, située à une dizaine de miles nautiques (18,5 km) au nord d’Erquy (Côtes d’Armor), observée par satellite et par un avion des Douanes lundi, a provoqué une nappe de 8,6 nautiques de long (15,9 km) et 1,5 nautique de large (2,8 km), selon la préfecture maritime. Un surveillance était en cours mardi matin, avec le survol d’un Falcon 50 au-dessus de la zone. « Face à cette pollution d’ampleur significative », la préfecture maritime indique avoir « rapidement transmis les éléments observés au procureur de la République de Brest, à présent en charge du dossier ».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Tranquillou et plus
15/juin/2021 - 18h08

100 litres de poluant pour faire une nappe de 15 kilomètres de long ?A mon avis les 100 litres sont un peu plus nombreux !

Portrait de Tranquillou et plus
15/juin/2021 - 18h06

Et bientôt on va venir nous dire que ces éoliennes sont là pour le bien des pécheurs. Et surtout que la pollution n'est rien !

Portrait de YVESM
15/juin/2021 - 14h50

L'écologie qui pollue, logique avec le : "en même temps", sans compter les éoliennes, la voiture électrique...C'est les financiers qui sont contents.Tant pis pour nous simples mortels.