09/06 15:02

A dix jours du premier tour des élections régionales, plusieurs sondages confirment une poussée du Rassemblement national qui arriverait en tête dans six régions

A dix jours du premier tour des élections régionales, plusieurs sondages confirment une poussée du Rassemblement national qui arriverait en tête dans six régions, même si les alliances et les désistements au second tour pourraient l'empêcher de s'imposer comme en 2015.

En Paca, le candidat RN Thierry Mariani vire en tête au premier tour avec 41% des voix devant le LR Renaud Muselier (34%), et est donné vainqueur au second tour "dans tous les cas de figure", indique un sondage de l'institut Ipos Sopra Steria qui a pris le pouls dans plusieurs régions pour France 3.

Au premier tour, les listes RN arrivent également en tête en Bourgogne-France-Comté avec Julien Odoul (28%), devant la sortante PS Marie-Guite Dufay et le LR Gilles Platret (tous deux à 21%); en Centre-Val de Loire avec Aleksandar Nikolic (28%) qui devance le sortant PS François Bonneau (21%); en Nouvelle-Aquitaine où Edwige Diaz (27%) gagne un peu de terrain sur le sortant Alain Rousset (25%) et en Occitanie où Jean-Paul Garraud (33%) devance la sortante Carole Delga (30%).

En Bretagne, où le parti de Marine Le Pen était jusqu'à présent peu implanté, son candidat Gilles Pennelle arriverait en tête avec 20% des intentions de vote, devançant d'une courte tête le président sortant PS Loïg Chesnais-Girard et Thierry Burlot (LREM), tous deux à 19%.

Dans les Hauts-de-France, selon un sondage Ifop pour LCI et Le Figaro, le RN Sébastien Chenu (32%) est donné au coude à coude au premier tour avec le sortant Xavier Bertrand (34%), avec un second tour qui s'annonce très serré comme dans le Grand Est, où un sondage Ipsos Sopra Steria donne vainqueur le RN Laurent Jacobelli (32%) devant le sortant LR Jean Rottner (29%) en cas de quadrangulaire.

Les résultats du second tour dépendent beaucoup des négociations qui seront menées entre les partis dans l'entre-deux-tours. En 2015, le Front national était arrivé en tête dans six régions, mais sans en conquérir une seule en raison des alliances et du désistement de la gauche au second tour en Paca et dans les Hauts-de-France.

Dans les autres régions, les candidats sortants semblent bien partis pour obtenir un nouveau mandat à l'image de Laurent Wauquiez (LR) en Auvergne-Rhône-Alpes, du centriste Hervé Morin en Normandie (sondage Elabe pour La Manche libre) et de Valérie Pécresse en Ile-de-France.

Pour la gauche, la bonne nouvelle pourrait venir de la région Pays de la Loire où un sondage donne vainqueur au second tour l'écologiste Matthieu Orphelin devant la sortante LR Christelle Morançais.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de air libre
9/juin/2021 - 18h34
Dédérinox a écrit :

Le RN proposerait des chèvres comme candidats ( d'ailleurs c'est quelque fois le cas ) les sondages seraient les mêmes .

C'est le seul parti identifié comme opposition.

Et comme leurs électeurs se moquent totalement leur programme irréalisable, ça donne ça . Pauvre France

C'est ce qui c'est passé aux dernières élections avec l'étiquette LREM, les Français ont élu des chèvres.

Portrait de bergil
9/juin/2021 - 18h21
pasfacile a écrit :

Il disait quoi déja l'autre jour M Le Maire ? Que ce parti était "une petite chose, pas grand chose, ce n'est pas un grand parti". Verdict Dimanche 20 juin à 20h et on verra bien...

Je rappelle que c'est le même M. Le Maire qui a réuni 2% des voix aux primaires de Droite en 2017 et qui proclamait le 19/02/2017 que M. Macron "n'était pas apte à gouverner car il dit tout et son contraire"

C'est aussi celui qui déclarait ce matin à la radio " je voudrais que mes enfants aient une meilleur situation que la MIENNE " le pauvre ont va le plaindre !

Portrait de djibou35
9/juin/2021 - 17h23
pasfacile a écrit :

Il disait quoi déja l'autre jour M Le Maire ? Que ce parti était "une petite chose, pas grand chose, ce n'est pas un grand parti". Verdict Dimanche 20 juin à 20h et on verra bien...

Je rappelle que c'est le même M. Le Maire qui a réuni 2% des voix aux primaires de Droite en 2017 et qui proclamait le 19/02/2017 que M. Macron "n'était pas apte à gouverner car il dit tout et son contraire"

Le Maire c'est pas le type qui se déplaçai dans les usine qui vendait du rêve et de l’espoir aux ouvriers avant les fermetures de celles ci? Je le surnomme le fossoyeur ce mec. 

Portrait de djibou35
9/juin/2021 - 17h20
Dédérinox a écrit :

Le RN proposerait des chèvres comme candidats ( d'ailleurs c'est quelque fois le cas ) les sondages seraient les mêmes .

C'est le seul parti identifié comme opposition.

Et comme leurs électeurs se moquent totalement leur programme irréalisable, ça donne ça . Pauvre France

programme irréalisable? il va falloir creuser un peu mon ami facile de jeter des phrases en l'air mais je reste sur ma faim j'attends le développement 

 

Portrait de Dédérinox
9/juin/2021 - 16h26

Le RN proposerait des chèvres comme candidats ( d'ailleurs c'est quelque fois le cas ) les sondages seraient les mêmes .

C'est le seul parti identifié comme opposition.

Et comme leurs électeurs se moquent totalement leur programme irréalisable, ça donne ça . Pauvre France

Portrait de pasfacile
9/juin/2021 - 16h06

Il disait quoi déja l'autre jour M Le Maire ? Que ce parti était "une petite chose, pas grand chose, ce n'est pas un grand parti". Verdict Dimanche 20 juin à 20h et on verra bien...

Je rappelle que c'est le même M. Le Maire qui a réuni 2% des voix aux primaires de Droite en 2017 et qui proclamait le 19/02/2017 que M. Macron "n'était pas apte à gouverner car il dit tout et son contraire"

Portrait de lxa75
9/juin/2021 - 15h59

Et on s'en étonne smileysmiley