02/06 13:22

Hautes-Alpes: L'homme armé retranché depuis hier soir à Saint-Étienne-le-Laus est mort d'une blessure au thorax reçue lors de l'assaut des gendarmes du GIGN

13h00: Le point sur ce que l'on sait à la mi-journée

Un homme de 49 ans, retranché depuis hier dans l'après-midi dans sa maison d'un village des Hautes-Alpes, est mort d'une blessure au thorax reçue lors de l'assaut des gendarmes du GIGN, a appris l'AFP de source proche de l'enquête. Le GIGN a «été contraint d'opérer un tir pour le neutraliser eu égard à son comportement menaçant», a indiqué à l'AFP Florent Crouhy, procureur de Gap, peu après l'intervention.

«Il a manipulé (son arme) à plusieurs reprises et a pointé celle-ci en direction des gendarmes», a-t-il ajouté. Les gendarmes locaux étaient intervenus mardi vers 14H30 dans le village de Saint-Etienne-le-Laus, près de Gap, pour un différend familial. L'homme, armé d'un fusil de chasse, se faisait depuis menaçant, mais sa mère était parvenue à sortir de la maison. Le GIGN d'Orange était arrivé mardi soir sur place avec un négociateur. Mercredi matin toutefois, «le contact (était) difficile, voire quasi-inexistant», rendant inéluctable un assaut, à moins que l'homme ne sorte de lui-même, avait indiqué le procureur.
Le forcené n'était connu de la justice qu'à travers une condamnation pour outrage. Une enquête a été ouverte pour «déterminer les circonstances exactes de la riposte du gendarme qui a tiré et qui, à ce stade, paraît adaptée à la situation de danger dans laquelle se trouvaient les gendarmes au moment de l'intervention», a précisé le magistrat.

12h03: L'homme armé retranché a été tué lors de l'intervention du GIGN au cours de la matinée

11h50: Le forcené retranché depuis hier soir à Saint-Étienne-le-Laus a été neutralisé après un tir du GIGN, rapporte Le Dauphiné Libéré. "Les secours sont sur place pour le prendre en charge, son pronostic vital ne serait pas engagé", précisent nos confrères.

Décrit comme fragile psychologiquement, il s'était retranché au domicile qu'il occupe avec sa mère hier après-midi après un différend avec elle.

07h44: L'homme retranché seul chez lui sur les hauteurs du village de Saint-Etienne-le-Laus (Hautes-Alpes) semble montrer une personnalité schizophrène et tenir des propos incohérents, selon les gendarmes qui agissent avec beaucoup de prudence. La zone est bouclée, plus d’une vingtaine de gendarmes sont sur les lieux. L'antenne du GIGN d'Orange s'est également rendue sur place. Les gendarmes priorisent le dialogue avec le forcené.

Trois négociateurs sont présents. Les négociations ont commencé peu après 20 heures. "A l'heure actuelle il s’agit donc d’une situation qui, bien que difficile, ne relève pas d’une comparaison avec ce qu’il s’est passé ces derniers jours", précise la gendarmerie.

07h13: Un homme de 49 ans, armé, s'est retranché chez sa mère à Saint-Étienne-le-Laus selon La Provence. Il n'a tiré aucun coup de feu mais a menacé les gendarmes. Selon le procureur, une trentaine de gendarmes départementaux quadrillent le secteur et ont bouclé le périmètre dans ce village de 300 habitants, situé près de Gap.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de JC732
2/juin/2021 - 17h42

Marre de ces tordus. Au moins, le GIGN a l'occasion de s'entrainer sur cibles mouvantes.

Portrait de mbagnick
2/juin/2021 - 12h49
Eddy de Nantes a écrit :

Tout ça pour passer sur CNews...

Tout ça pour être occulté sur les autres médias…

Portrait de QSP-25
2/juin/2021 - 10h00
MS54840 a écrit :

Les ondes des antennes relais agissent sur les cerveaux ! les armes circulent librement en France !

sans parler des éoliennes. Vraiment merci la gauche et rendez-vous en 2022.

Portrait de arcawen
2/juin/2021 - 09h18

La France va finir comme les USA ... de plus en plus de taré.

Portrait de MS54840
2/juin/2021 - 09h15

Les ondes des antennes relais agissent sur les cerveaux ! les armes circulent librement en France !

Portrait de Mon bon Blaze
2/juin/2021 - 08h56
Rustik a écrit :

Le confinement à vraiment rendu complétement taré certaines personnes et ça sera surement pas le dernier...

Oui vous avez raison. Les personnes travaillant au contact du public peuvent vous le confirmer : la proportion de gens colériques, irascibles et impatients a fortement augmenté. Sur la route aussi, je vois beaucoup  d´empoignades, d’ incivilités, d’engeulades. Et j’ai des éléments pour penser que le taux de suicide depuis 1 an à fortement augmenter. Si Macron n’a pas écouter les experts pour un 3ème confinement dur, ce n’est pas pour rien.

Portrait de Rustik
2/juin/2021 - 08h28

Le confinement à vraiment rendu complétement taré certaines personnes et ça sera surement pas le dernier...

Portrait de jarod.26
2/juin/2021 - 08h08

oups doublon

Portrait de jarod.26
2/juin/2021 - 08h07

bon sang les fous sont partout 

Portrait de KERCLAUDE
2/juin/2021 - 07h58

Bon courage aux forces de l'ordre ....

Portrait de Valentin98
2/juin/2021 - 07h57

Et c'est reparti pour un tour! smiley