12/11/2010 10:36

Un jeu vidéo pour tuer virtuellement Castro fait scandale

Cuba a vivement critiqué hier la sortie d'un nouveau jeu vidéo dans lequel des membres des forces spéciales américaines tentent de tuer un jeune Fidel Castro, affirmant que ce jeu va transformer les petits Américains en sociopathes. Les médias publics ont dénoncé la sortie mardi du jeu vidéo, intitulé "Call of Duty: Black Ops". "Ce que les Etats-Unis n'ont pas réussi à faire pendant plus de 50 ans, ils tentent maintenant d'y parvenir virtuellement", ironise un article publié sur le site d'information Cubadebate.

Le jeu, produit par la société californienne Activision Blizzard, emmène les joueurs dans des missions secrètes contre les ennemis de la période de guerre froide, comme l'ex-URSS, Cuba, le Vietnam et le Laos. L'opération cubaine est l'un des premiers défis. La mission débute avec John F. Kennedy à la Maison Blanche dans les mois qui ont mené au débarquement dans la baie des Cochons en 1961 et à la crise des missiles un an plus tard.


Pour Cuba, ce jeu tente de légitimer le meurtre et l'assassinat au nom du divertissement. "Ce nouveau jeu vidéo est doublement pervers", écrit Cubadebate. "D'un côté, il glorifie les tentatives d'assassinat illégales que les Etats-Unis avaient projetées contre le leader cubain (...) et de l'autre, il stimule des attitudes sociopathes chez les enfants et adolescents nord-américains". L'Associated Press n'est pas parvenue à joindre Activision mercredi. Le jeu est interdit aux moins de 17 ans.

Ailleurs sur le web

Vos réactions