12/05 10:02

Une zone interdite aux blancs dans une manifestation LGBT à Tours déclenche une vive polémique - VIDEO

C’est une polémique déclenchée par le centre LGBTI de Touraine. Samedi, une manifestation pour dénoncer l’homophobie aura lieu à Tours (Indre-et-Loire). A cette occasion, le centre a publié une storie sur Instagram. Les internautes peuvent y lire que "toute personne blanche qui essaiera de s’incruster dans ce cortège se fera cordialement (ou non) dégager"
Très vite, de nombreuses personnalités politiques ont réagi à cette décision. Le conseiller municipal d'opposition Olivier Lebreton s'est exprimé sur son compte Facebook. "Il y aura donc, pour la première fois dans notre ville, une manifestation qui séparera les personnes suivant la couleur de leur peau", écrit-il en regrettant que "cette association est entrain de connaître une dérive discriminante". "Monsieur le Maire, je vous demande de condamner publiquement ce cortège « racisé » qui, pour la première fois dans notre ville, séparera les personnes selon la couleur de leur peau", termine-t-il.

Le maire de Tours, Emmanuel Denis, a répondu à la polémique sur son compte Twitter. "Face à la polémique instrumentalisée par l'extrême droite et relayée par la droite locale, je renouvelle toute ma confiance au @clgbt_touraine et dénonce les menaces de mort dont il est l'objet. La marche de samedi sera ouverte et inclusive", a-t-il répondu.

Sur Twitter, le centre LGBTI de Touraine s’est exprimé sur son compte personnel. "Certaines personnes racisées ne se sentent pas à l’aise dans des cortèges mixtes et ont demandé une zone non mixte dans laquelle elles se sentiront plus à l’aise. Nous l’avons donc mis en place", explique le centre.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gilgamesh
12/mai/2021 - 10h10

Je crois qu'ils sont définitivement incurable. Remède envisagé " déportation dans un camp de rééducation chinois "