15/05 14:02

Voitures et utilitaires électriques coûteront bientôt moins cher à construire que les véhicules à combustibles fossiles selon les catégories, et pourraient représenter 100% des ventes de véhicules neufs dans l'UE d'ici 2035, selon une étude

Voitures et utilitaires électriques coûteront moins cher à construire que les véhicules à combustibles fossiles à partir de 2025, 2026 ou 2027 selon les catégories, et pourraient représenter 100% des ventes de véhicules neufs dans l'UE d'ici 2035, selon une étude de Bloomberg New Energy Finance (BNEF).

"Les berlines et les SUV électriques seront aussi peu coûteux à produire que les véhicules à essence à partir de 2026, et les petites voitures suivront en 2027", selon l'ONG Transport et Environnement, qui a commandé cette étude.

Concernant les utilitaires, les modèles légers seront moins chers à fabriquer à partir de 2025 et les modèles lourds à partir de 2026, selon ces projections. Conséquence: les véhicules seront aussi "moins chers à l'achat, en moyenne, même avant subventions" -- sans compter à terme les économies de carburant à l'usage.

Le prix hors taxes d'une berline électrique s'alignera ainsi vers 2026 sur le prix d'un véhicule thermique, autour de 20.000 euros, contre près de 40.000 euros pour la version électrique en 2020.

La baisse des coûts de production s'explique par "la baisse du coût des batteries ainsi que la mise en place de chaînes de production dédiées aux véhicules électriques", selon l'étude.

En l'état actuel des choses, les véhicules à batterie électrique représenteront 50% des ventes de véhicules neufs en Europe d'ici à 2030 et 85% en 2035.

Mais ils pourraient même représenter 100% des ventes de véhicules neufs d'ici 2035 à condition que "les législateurs renforcent les normes de CO2 des véhicules et lancent d'autres politiques pour stimuler le marché, à l'instar d'un déploiement plus rapide des points de recharge", fait valoir l'ONG.

Transport et Environnement appelle ainsi à un "renforcement des normes d'émission de CO2 imposées aux constructeurs automobiles" et à "un quota de ventes d'utilitaires électriques" pour augmenter la quantité de modèles électriques sur le marché.

"Avec la baisse des prix des voitures électriques, le marché automobile se dirige naturellement vers une fin de vente des voitures thermiques en 2040. Mais pour remplir nos objectifs climatiques, il faudrait que la dernière voiture diesel ou essence soit vendue en 2035", selon Diane Strauss, directrice France de Transport et Environnement.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de YVESM
16/mai/2021 - 08h34

Pour enfoncer le clou, de la voiture électrique, c'est dire, allez aussi voir, en cas d'incendie avec les batteries au lithium, ce que les pompiers doivent faire...Même Tesla, a prévu une procédure, pour se couvrir...Que du bonheur...

Portrait de hummerH2
15/mai/2021 - 18h40

La voiture electrique est un cocktail à base d'arnaque, de fumisterie, et de mensonges en tout genre, engendrée par les écolos.

Mais voila, de plus en plus de gens en achètent quand même !

Comme disait Coluche, pourtant, Quand on pense qu'il suffirait de ne pas les acheter pour que ça ne se vende plus !  smiley

Portrait de KEYZER
15/mai/2021 - 17h26
YVESM a écrit :

Allez voir sur le net les expériences électriques... 

Autonomies fantaisistes, pollution générée lors de la construction, impact sur les "pays lointains", sources de Lithium et autres minerais précieux, surproduction d'énergie carbonée pour compenser la hausse de la demande, style l'Allemagne Atomfrei...

Bon, si les financiers s'y retrouvent, ainsi que les ONG subventionnées par Il ne vaut mieux pas trop savoir qui...

Sans parler des usines que l'on ferme en France.

Exact, on nous a gonflé avec le lobby des pétroliers avec les VE, aujourd'hui, c'est le lobby des écolos, lesquels ont le soutien indéfectibles  des pouvoirs publics , qui subventionnent à tout va ( ex ; tesla avec l'état américain)

Portrait de KEYZER
15/mai/2021 - 17h23

Sachant que les batteries viennent TOUTES de Chine et qu'il y a moins de composants nécessaires , les VE devraient être beaucoup moins chères dès aujourd'hui..

Et d'autre part, LES VE ne sont abosument pas écologiques ; les casses autos  ne savent pas quoi faire des batteries  des Autolib en fin de vie !!! smiley

Portrait de bergil
15/mai/2021 - 16h21
KERCLAUDE a écrit :

Prix moins cher pour les voitures électriques, mais bientôt  plus de métaux rares, on fera comment??? Ha ces écolos ....

... et pas assez d'électricité pour les faire rouler !

Portrait de bergil
15/mai/2021 - 16h20
KERCLAUDE a écrit :

Prix moins cher pour les voitures électriques, mais bientôt  plus de métaux rares, on fera comment??? Ha ces écolos ....

... et pas assez d'électricité pour les faire rouler !

Portrait de KERCLAUDE
15/mai/2021 - 15h04

Prix moins cher pour les voitures électriques, mais bientôt  plus de métaux rares, on fera comment??? Ha ces écolos ....

Portrait de YVESM
15/mai/2021 - 14h50

Allez voir sur le net les expériences électriques... 

Autonomies fantaisistes, pollution générée lors de la construction, impact sur les "pays lointains", sources de Lithium et autres minerais précieux, surproduction d'énergie carbonée pour compenser la hausse de la demande, style l'Allemagne Atomfrei...

Bon, si les financiers s'y retrouvent, ainsi que les ONG subventionnées par Il ne vaut mieux pas trop savoir qui...

Sans parler des usines que l'on ferme en France.