17/04 07:16

Yahoo France, qui a presque doublé l'audience de ses contenus d'info l'an dernier, va poursuivre sa stratégie de développement de programmes d'actualité

Yahoo France, qui a presque doublé l'audience de ses contenus d'info l'an dernier, va poursuivre sa stratégie de développement de programmes d'actualité, conforté par le succès de ses émissions comme "La face Katché", a annoncé à l'AFP le site. "Nous allons développer un podcast et des versions longues" de "La face Katché", ces entretiens "inspirants" avec des personnalités issues de la diversité, menés par le batteur Manu Katché, a déclaré Alexandre Delpérier, directeur des programmes et des contenus de Yahoo France.

Ces entretiens, lancés cet automne, ont séduit un public très large, et des personnalités de premier plan ont accepté de se livrer au musicien, comme Yannick Noah, Patrick Bruel ou Marie-José Pérec qui sera sa prochaine invitée. Ces vidéos, mais aussi d'autres contenus originaux développés par le site comme "Décomplexé.e.s", des entretiens sur les droits des femmes réalisés par Elsa Wolinski, ou "Façon sexe" de Carmen Barba, couplés aux infos d'autres médias (dont BFMTV, L'Equipe, franceinfo...) qu'il agrège, ont permis au site de presque doubler sa fréquentation l'an dernier, avec 7 millions de visiteurs uniques par mois, contre 3,6 millions en 2019.

Et ce, bien que le groupe, qui avait inauguré il y a deux ans un studio à Paris, pour multiplier justement sa production interne de vidéos, n'ait pas pu s'en servir depuis un an en raison de la pandémie.

Si cette fréquentation a grimpé comme celle de tous les médias durant le premier confinement, cet engouement s'est maintenu au-delà, souligne le responsable. Le site, qui joue sur la complémentarité entre ses propres contenus et ceux de ses partenaires, ne compte pas s'arrêter là, notamment en élargissant "La face Katché" à des personnalités internationales telles que Lewis Hamilton ou qui oeuvrent en faveur de la diversité, comme Sting ou Bono, ajoute-t-il.

Yahoo va aussi lancer une page dédiée à la présidentielle 2022, et lancer des programmes autour de cette élection dès septembre. Le média en ligne, qui rassemble un public très varié, avait déjà attiré de nombreux politiques lors des précédents cycles électoraux, y compris Emmanuel Macron en mars 2017. Yahoo est une filiale de Verizon Media (ex-Oath), division de l'opérateur américain Verizon.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions