12/04 08:21

Regardez les images de la fête clandestine avec plus de 100 personnes organisée dans un paisible gîte de campagne transformé en boîte de nuit dans le village du Burgaud, près de Toulouse - Vidéo

Un paisible gîte de campagne s'est transformé en boîte de nuit dans le village du Burgaud, près de Toulouse. Plus de 100 fêtards ont été verbalisé tôt ce dimanche. Ils participaient à une soirée payante, comme une vrai soirée de discothèque, selon les informations de la Dépêche du Midi, confirmées par France Bleu Occitanie.

Les deux organisateurs, deux hommes, se trouvent en garde à vue pour mise en danger de la vie d'autrui. Ce sont les voisins du gîte qui ont donné l'alerte dans la nuit de samedi à dimanche, interpellés par le bruit, et les allées et venues autour de la maison. Les propriétaires du gîte, censé pouvoir accueillir 14 personnes, pensaient louer leur bien à une société.

Des platines, enceintes, et lumières ont été saisies.

Les organisateurs de cette soirée clandestine ont fait payer l'événement aux participants, venus de la France entière : 20 euros pour le parking, et 30 euros pour la soirée.

L'événement a été partagé au dernier moment sur Snapchat, avec visiblement un certain succès.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de BkS33
13/avril/2021 - 22h52

Oh les sales racailles. Mais toujours le même profil qui font ça. Ce serait des jeunes de cité , il y aurait eu que des commentaires racistes et des gens qui se serait offusqués.

Portrait de gerberac
13/avril/2021 - 17h31

au fait, combien de milliers de personnes en réa ou dcd après la boum de janvier en Bretagne, le carnaval des Antilles en février, le carnaval de Marseille en mars. On n'en entend plus parler. Etonnant!

Portrait de pasfacile
12/avril/2021 - 10h45

Encore une fois sur dénonciation anonyme...Cela en dit long sur l'état d'esprit des français.

Portrait de Calla
12/avril/2021 - 10h32

Ils vont avoir des amendes tandis que l'affaire Christophe Leroy sera sans suite 

 

Portrait de MS54840
12/avril/2021 - 09h32

Et dire que certain de ceux qui était à cette fête ont dû critiquer et insulter P.J Chalençon sur les réseaux sociaux, je pense que oui à 90%  ? Quel bande de C??? ces cas sociaux ces gens, à cause d'eux, nous, ceux qui respectent n'en peuvent plus d'attendre la fin du virus ! vite un PV... à ces gens.

Portrait de Angelussauron
12/avril/2021 - 08h49

Au final c'est pas si mal de se réunir dehors devant les berges de la Seine. C'est tout de suite moins risqué que d'aller dans un lieu clos (au niveau covid).

Bientôt le gouvernement va dire faites la fête en foret plutôt que dans un lieu clos. smiley