30/03 19:10

Coronavirus: La France passe la barre des 5.000 personnes en réanimation avec ce soir le niveau inédit de 5.072 personnes en soins intensifs

19h10: La France passe la barre des 5.000 personnes en réanimation avec ce soir le niveau inédit de 5.072 personnes. Ce niveau d'occupation des lits n'avait pas été atteint depuis l'année dernière. 5056 personnes se trouvaient ainsi en réanimation le 30 mars 2020. L'Hexagone compte également 28.510 personnes hospitalisées. 2579 nouvelles admissions ont été comptabilisées en 24 heures. Concernant les nouveaux cas, 30.702 personnes ont été testées positives en 24 heures. 337 morts ont été enregistrés à l'hôpital entre lundi et mardi.

17h13: Selon des chiffres communiqués cet après-midi par la mairie de Paris, le nombre de classe fermées a presque doublé lundi en une journée dans les écoles collèges et lycées de la capitale. 248 classes étaient fermées dimanche soir et 473 le sont désormais.

16h35: Le patron de l'OMS a réclamé mardi une nouvelle enquête avec des experts spécialisés sur l'hypothèse d'une fuite du virus ayant provoqué la pandémie de Covid-19 d'un laboratoire en Chine et critiqué le manque d'accès aux données brutes des experts internationaux.

Bien que les experts, qui ont enquêté en janvier et février en Chine sur l'origine du virus, aient estimé que l'hypothèse d'une fuite d'un laboratoire soit la moins probable, "cela demande d'enquêter plus avant, probablement avec de nouvelles missions avec des experts spécialisés que je suis prêt à déployer", a assuré Tedros Adhanom Ghebreyesus lors du briefing qu'il a fait aux pays membres sur le rapport publié officiellement mardi.

15h17: Après l'Italie, le Portugal décide d'imposer une quarantaine pour les touristes français .

Sur son site , le ministère des Affaires étrangères français indique en effet que les touristes français doivent désormais observer une période de 14 jours d'isolement en arrivant au Portugal. "A partir du 1er avril 2021, tout voyageur en provenance de la France ne pourra se déplacer que pour motif essentiel et devra, outre l’obligation de présenter un résultat négatif de test RT-PCR datant de moins de 72h (à l’exception des enfants de moins de 2 ans), respecter une période d’isolement prophylactique de 14 jours, à son domicile ou dans un établissement désigné par les autorités de santé portugaises", explique le Quai d'Orsay, qui précise que les contrôles de la frontière terrestre entre le Portugal et l'Espagne sont rétablis.

13h31: Les contrôles des policiers et gendarmes seront intensifiés «dès jeudi» en amont d'un week-end de Pâques «à hauts risques» pour faire respecter les mesures sanitaires de lutte contre le Covid-19, a indiqué mardi Gérald Darmanin. Ces contrôles auront lieu «sur les péages, dans les gares, pour éviter que les Français ne respectent pas la règle des 10 kilomètres (rayon de déplacement autour du domicile sauf motifs impérieux, ndlr), jusqu'à lundi-mardi», a déclaré le ministre de l'Intérieur en marge de sa conférence de presse mensuelle consacrée à l'activité de son ministère.

«Il s'agit de souligner l'importance lors de ce week-end à hauts risques de ne pas partir de son territoire», a ajouté le ministre. Alors que de nombreux offices religieux vont se tenir, Gérald Darmanin a rappelé que les forces de l'ordre seront aussi mobilisées pour «contrôler les lieux de culte pour lutter contre le terrorisme».

Si 90.000 policiers et gendarmes étaient mobilisés le week-end dernier, le ministre ne s'est pas avancé à donner un chiffre pour Pâques, «en attendant peut-être des mesures prises par le gouvernement». Un Conseil de défense se tient mercredi autour d'Emmanuel Macron pour faire le point de la pandémie.

Le week-end dernier, 100.000 contrôles de couvre-feu ont été réalisés en France, donnant lieu à 17.000 verbalisations, selon les chiffres de Beauvau. Les 19 départements concernés par les mesures sanitaires renforcées concentrent 60% de ces contrôles et près de la moitié - 8.000 - des PV.

12h35: Le tri des malades dans les hôpitaux du fait de l’augmentation des cas de Covid-19 est une « ligne rouge absolue », a estimé mardi le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, assurant que le gouvernement veut éviter une telle extrémité. « Nous sommes tous touchés, bouleversés par ce que nous voyons comme témoignages de soignants, de médecins, devant les difficultés qui sont les leurs, devant l’augmentation du nombre de cas en réanimation (...) et nous voulons tout faire pour que leur situation puisse être la plus tenable possible. Il y a une ligne rouge absolue, c’est le tri des malades », a affirmé Bruno Le Maire sur la radio RCJ.

« Nous ne voulons certainement pas arriver à un point où les personnels hospitaliers seraient obligés de faire le tri dans les malades », a-t-il insisté. Avec plus de 4.970 malades en réanimation lundi, le pic de la 2e vague de l’épidémie à l’automne a été dépassé en France.

Dans deux tribunes distinctes au Journal du Dimanche et au Monde, des médecins hospitaliers ont alerté sur ce remplissage des services de réanimation, en craignant que cela ne les oblige à trier les patients faute d’un nombre de lits suffisant pour les accueillir tous. Interrogé sur la stratégie du gouvernement de ne pas avoir reconfiné plus tôt pour éviter une flambée de l’épidémie, le ministre de l’Economie a défendu le « choix » de l’exécutif. « Ce n’est pas un pari que nous avons fait (...), c’est un choix (...) de préserver les Français le plus longtemps possible, d’éviter des mesures de restrictions sanitaires trop contraignantes », sur l’économie, la situation sociale et le moral des Français, a-t-il argumenté.

« Tant que cela a été possible nous avons tenu ce choix », a encore affirmé M. Le Maire, alors que le président de la République a affirmé dimanche que « rien » n’était décidé sur un éventuel tour de vis supplémentaire dans les 19 départements les plus touchés.

11h45: L'Allemagne va renforcer pour les « 8 à 14 prochains jours » les contrôles autour de ses frontières terrestres notamment avec la France, le Danemark et la Pologne, sans toutefois les systématiser, pour lutter contre la pandémie, a annoncé mardi le ministre de l’Intérieur. « Peu importe d’où vous arriviez, de Pologne, de France, ou du Danemark, chacun doit s’attendre à être contrôlé », a déclaré Horst Seehofer lors d’une conférence de presse.

Ces contrôles aléatoires se dérouleront sur le territoire allemand, dans un périmètre allant jusqu’à 30 kilomètres après le passage de la frontière. Ils seront intensifiés à parti du long week-end de Pâques, a-t-il ajouté. Les policiers ne pourront « pas renvoyer les voyageurs » dans le pays duquel ils arrivent mais vérifieront qu’ils sont bien en possession d’un test négatif de moins de 48h et se sont enregistrés électroniquement auprès des autorités sanitaires allemandes. A défaut, ils devront « payer une amende », a-t-il expliqué.

Tous ces voyageurs devront ensuite « observer une quarantaine de 10 jours », qui peut être raccourcie avec un test négatif effectué au bout du 5e jour, comme c’est déjà le cas depuis plusieurs semaines pour les arrivées en avion. Les passages, dits de « transit », de moins de 72 heures seront exemptés de quarantaine.

Les contrôles stricts et systématiques effectués à la frontière autrichienne avec la région du Tyrol seront quant à eux levés « dans la mesure où la situation s’y est améliorée », a précisé M. Seehofer. En revanche, ces contrôles systématiques restent d’actualité avec la République tchèque, où ils sont déjà mis en place depuis plusieurs semaines et où le développement de la pandémie reste inquiétant.

11h21: L'Italie va imposer une quarantaine de cinq jours aux voyageurs en provenance des pays membres de l'Union européenne, ont indiqué mardi des sources au ministère de la Santé. Tout voyageur en provenance de l'UE devra effectuer un test avant son départ, respecter une quarantaine de cinq jours, puis effectuer un nouveau test à l'issue de cette période, une mesure déjà en vigueur pour les pays hors UE, selon la même source.

Cette mesure « s’applique à tous ceux qui partent et arrivent » dans la péninsule, y compris les ressortissants italiens, a précisé un responsable du ministère interrogé par l’AFP. En revanche, la date d’entrée en vigueur de cette nouvelle restriction n’était pas connue dans l’immédiat, alors que le week-end de Pâques, qui démarre samedi et s’achève lundi, est traditionnellement très prisé par les touristes étrangers pour se rendre en Italie.

L’essentiel de l’Italie est actuellement soumis à de sévères restrictions pour endiguer les contagions dans le cadre de la troisième vague du Covid-19 (fermeture au public des bars et restaurants, déplacements limités...). Toute la péninsule sera en outre classée en zone « rouge » (haut risque de contagion et restrictions maximales) pour le week-end de Pâques, une fête très suivie dans la péninsule qui est habituellement l’occasion de retrouvailles familiales. La pandémie a jusqu’ici fait plus de 108.000 morts dans le pays, selon le ministère de la Santé.

09h23: Près de 40% de la population adulte a été vaccinée dans le petit archipel français du Pacifique sud Wallis et Futuna, où l’épidémie de Covid-19 a fait quatre morts depuis le 6 mars, ont indiqué les autorités locales. « Au dixième jour de la campagne, nous en sommes exactement à 38,5% de la population majeure (3.190 personnes), qui a reçu la première injection de vaccin (Moderna) », a déclaré à l’AFP Hervé Jonathan, administrateur supérieur (préfet).

Une campagne massive de vaccination de toute la population majeure a été lancée le 20 mars à Wallis et Futuna, où 18.000 doses de vaccin ont été acheminées. A la faveur d’une protection drastique de ses frontières, le territoire était parvenu à rester exempt de Covid-19 pendant un an, avant la détection le 6 mars d’un premier cas, qui n’a pas été considéré comme le patient zéro.

L’épidémie s’est ensuite très rapidement propagée, particulièrement sur l’île principale de Wallis où 375 cas positifs ont jusqu’alors été recensés contre seulement 10 à Futuna. Depuis le début de la crise, quatre patientes, âgées de 35 à 83 ans, sont en outre décédées, et sept autres malades, gravement atteints, ont été évacués vers la Nouvelle-Calédonie, autre territoire français distant de 1.800 kilomètres.

En plus des vaccins, d’importants renforts sanitaires dont 72 soignants et plusieurs tonnes de matériel médical ont été dépêchés de Métropole, auxquels se sont ajoutés des moyens envoyés par la Nouvelle-Calédonie. La réserve sanitaire sera relevée la semaine prochaine par une équipe à l’effectif équivalent, a-t-on précisé de même source. Un confinement « strict et contrôlé » est en vigueur à Wallis et Futuna jusqu’au 6 avril, tandis que le trafic aérien entre les deux îles et avec la Nouvelle-Calédonie a été suspendu.

08h04: Le Parlement européen sera prêt à entériner le passeport sanitaire européen au cours de sa session plénière du 7 au 10 juin, a déclaré le président de la commission parlementaire chargée du dossier.

La Commission européenne, qui a proposé ce "certificat vert numérique" le 17 mars, a déclaré lundi qu'elle prévoyait une entrée en vigueur "d'ici à juin", sans plus de précisions.

Ce document est destiné, dans la perspective de la saison estivale, à faciliter les déplacements des Européens pouvant ainsi attester qu'ils ont été vaccinés contre le Covid-19, ont passé un test PCR négatif ou sont immunisés après avoir été infectés.

07h45: Les dirigeants d'une vingtaine de pays, le président du Conseil européen et le patron de l'OMS ont appelé mardi à élaborer un "traité international sur les pandémies" pour affronter les futures crises sanitaires.

Leur proposition est présentée dans une tribune signée par les dirigeants de pays répartis sur les cinq continents, dont le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre britannique Boris Johnson, ou encore les présidents sud-coréen Moon Jae-in, sud-africain Cyril Ramaphosa, indonésien Joko Widodo et chilien Sebastian Piñera.

07h32: Il y a actuellement 4.974 malades du Covid-19 en réanimation en France, soit plus qu'au pic de la deuxième vague de l'épidémie à l'automne, selon les chiffres quotidiens publiés lundi par l'agence sanitaire Santé publique France. Le pic de la deuxième vague avait été atteint le 16 novembre, avec 4.903 malades du Covid en réanimation. Au pic de la première vague, au printemps 2020, ce nombre se montait à environ 7.000. En comptant les malades du Covid et les autres, près de 9 lits de réanimation sur 10 (6.833 sur 7.665 à la date du 26 mars) sont actuellement occupés en France, selon d'autres chiffres communiqués à l'AFP par le ministère de la Santé. Dans deux tribunes distinctes au JDD et au Monde, des médecins hospitaliers ont alerté sur ce remplissage des réanimations, en craignant que cela ne les oblige à trier les patients faute d'un nombre de lits suffisant pour les accueillir tous.Outre les seuls services de réanimation, qui reçoivent les cas les plus graves, 28.322 malades du Covid sont actuellement hospitalisés dans le pays, selon Santé publique France.

07h12: La pandémie a fait au moins 2,78 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan de l'AFP à partir de sources officielles lundi.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de décès avec 549.892 morts, devant le Brésil (313.866), le Mexique (201.623), l'Inde (161.843) et le Royaume-Uni (126.592).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations reposant sur des bases statistiques.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de remarques
30/mars/2021 - 22h53

Peur...peur....peur....on vous contrôle !

Portrait de lily6228
30/mars/2021 - 22h10
Mw17 a écrit :

Vous avez mal lu mon propos. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de virus loin de la.

Je dis juste que les médias disent ce qu'ils veulent bien que l'on regarde pour l'audimat (il n'y a pas qu'une info dans le monde depuis 1 an ?)

Et je reviens sur ce que je viens de dire ça vous choque pas qu'un intervenant éternue grandement sur un plateau TV sans masque sans geste variété et à se curer le nez avec le coton tige ? 

 

Je dis simplement que quand on avance que les médias nous lavent le cerveau, c'est pour le moins excessif et qu'accessoirement, s'il y a une info sur le covid tous les jours, c'est faux de dire qu'il n'y a que ça sauf si on ne regarde que la 1ère info. C'est simplement un incontournable.

Pour ce qui est de l'image qu'ils renvoient à la télé, l'idée est de rendre moins anxiogène le contexte. Qu'ils aient un masque ou pas, je m'en moque, je sais que ce n'est pas là que se sont développés les clusters, d'autant plus qu'ils respectent des mesures barrières. Je n'ai pas besoin que les journalistes me montrent ce qu'il faut faire...

Portrait de ahmed003
30/mars/2021 - 21h43 - depuis l'application mobile
lily6228 a écrit :

Ils ont même du inventer les 5000 patients en réanimation ou la surmortalité en 2020 de +9% malgré les confinements...

@lily6228 la surmortalité n'indique pas que les gens sont morts du covid. il existe d'autres maladies, le cancer par exemple qui explose d'année en année. et puis l'inserm ne donne pas les mêmes chiffres

Portrait de ahmed003
30/mars/2021 - 21h39 - depuis l'application mobile
Odile75015 a écrit :

1 an après on est encore à 5.000 lits ? Ils font quoi avec nos impôts ? Pour un pays riche, 1 ans après on aurait dû arriver à 15.000 lits ! 

Un pognon de dingue jeté par la fenêtre avec l'ARS, les aides médicales gratuites pour les étrangers... Un bon coup de balai dans la graisse du Mammouth ! Les Français sont vraiment la vache à lait ! 

Et la Plaine Saint Denis qui explose ! Ils montent à 3 sur les scooters, ils ne portent jamais de masque parce que ... "Allah nous protège" ! Et pompom : La covid se balade sur les billets de la drogue. Ils ne se lavent jamais les mains. et comme ils sont jeunes, ce sont leurs parents qui attrapent la Covid. 

Et enfin, on ferme nos régions, on limite la circulation aux Français... et on laisse les frontières ouvertes pour l'immigration clandestine... Incompréhensible. 

@Odile75015 un discours très lucide, c'est la faute des minorités lol

Portrait de lily6228
30/mars/2021 - 21h38
Mw17 a écrit :

Il n'y a que moi que ça choque sur LCI vers 18h15 quand pujadas et 2 autres invités se testent en direct sur le plateau avec un test rapide.... Quand l'un d'eux fait un gros éternuement... Bravo les gestes barrières pas de masques etc... Et nous dehors on doit faire "hyper" attention alors que les médias c'est la fête du slip ?? 

Donc ça ne choque que moi ? Et les médias ce sont eux qui nous l'avent le cerveau pour rappel...

Ils ont même du inventer les 5000 patients en réanimation ou la surmortalité en 2020 de +9% malgré les confinements...

Portrait de ahmed003
30/mars/2021 - 21h36 - depuis l'application mobile
croco a écrit :

@Sébastien31 Je ne sais pas si il faut en rire ou en pleurer. Il y a quand même un simplet qui a osé comparer la covid à un rhume. Il y a effectivement plusieurs types de coronavirus, et le rhume en est un, mais ça ne veut pas dire que la covid est aussi inoffensive que le rhume! Nous par exemple, on est tous les 2 des êtres humain, mais pourtant ça ne veut pas dire que l'un est aussi neuneu que l'autre.

@croco donc toi tu n'es pas un neuneu, contrairement à lui? à mon avis ça pourrait se discuter tout ça, mais j'ai malheureusement le niveau, je suis neuneu

Portrait de croco
30/mars/2021 - 21h10 - depuis l'application mobile
Sébastien31 a écrit :

a merde même les produits d'entretien pour la maison sont touse anti covid alors que c'est même produits il a 2ans n'était pas anti covid. trop fort de pire en pire vivement la saison 4.....

@Sébastien31 Finalement je crois qu'il vaut mieux en rire. Pour info, le savon aussi ça tu la covid.

Portrait de hummerH2
30/mars/2021 - 20h21

Les chiffres sont mauvais . la carte de France sur Covid tracker vire chaque jour d'avantage au noir !

Malheureusement, le scenario annoncé et plus que prévisible depuis le début de l'année 2021 est en train de se dérouler . smiley

Portrait de croco
30/mars/2021 - 20h20 - depuis l'application mobile
Sébastien31 a écrit :

il a 2ans en arrière on fesait comment avec les grippe ou les gastro-entérite ou autres virus on arrêté pas de vivre on fermés pas les entreprises ou les écoles parce que une personne était malade on m'étais pas des protocole en place. De plus la grippe ou le ruhme font parti des corona virus...donc il faut arrêter avec ce mensonge

@Sébastien31 Je ne sais pas si il faut en rire ou en pleurer. Il y a quand même un simplet qui a osé comparer la covid à un rhume. Il y a effectivement plusieurs types de coronavirus, et le rhume en est un, mais ça ne veut pas dire que la covid est aussi inoffensive que le rhume! Nous par exemple, on est tous les 2 des êtres humain, mais pourtant ça ne veut pas dire que l'un est aussi neuneu que l'autre.

Portrait de croco
30/mars/2021 - 20h02 - depuis l'application mobile
Odile75015 a écrit :

1 an après on est encore à 5.000 lits ? Ils font quoi avec nos impôts ? Pour un pays riche, 1 ans après on aurait dû arriver à 15.000 lits ! 

Un pognon de dingue jeté par la fenêtre avec l'ARS, les aides médicales gratuites pour les étrangers... Un bon coup de balai dans la graisse du Mammouth ! Les Français sont vraiment la vache à lait ! 

Et la Plaine Saint Denis qui explose ! Ils montent à 3 sur les scooters, ils ne portent jamais de masque parce que ... "Allah nous protège" ! Et pompom : La covid se balade sur les billets de la drogue. Ils ne se lavent jamais les mains. et comme ils sont jeunes, ce sont leurs parents qui attrapent la Covid. 

Et enfin, on ferme nos régions, on limite la circulation aux Français... et on laisse les frontières ouvertes pour l'immigration clandestine... Incompréhensible. 

@Odile75015 Tripler le nombre de reanimateurs en 1 an? Oui c'est vrai c'est dommage, ça m'aurait bien plus moi un poste de reanimateur, ça m'aurait changé de mon métier. Mais effectivement il n'y a pas eu d'annonce. C'est vrai ça, ils abusent au gouvernement. Pourtant c'est pas compliqué de faire 10 000 lits de réa. 10 000 offres d'emploi à pôle emploi et 10 000 lits à Ikea, et le compte y était.

Portrait de LOIC 33
30/mars/2021 - 19h18

Merci Macron et son équipe de bras cassés ! Leurs ambitions politiques avant la vie des français.....

Portrait de Merlinot49
30/mars/2021 - 14h08

Du coup ça veut dire aucune annonce ce mercredi et possibilité d'aller où l'on veut pendant le Weekend de pâques pour les régions non sous surveillance? 

Portrait de MS54840
30/mars/2021 - 13h56

Depuis 1 an, les libertés disparaissent en toute impunité, je pense qu'on est plus en liberté en Afrique qu'en France ! si ça continue on va devenir la Chine voir la Corée du Nord (mdr).

Portrait de Harriet
30/mars/2021 - 13h52

Avancez les vacances de Pâques (puisque on a raté le coche pour celles de février) et 15jours de réel confinement , plutôt que ces mesurettes qui ne fonctionnent pas ..; Il suffit de regarder les chiffres où le couvre-feu est mis en place ( 18H  ) depuis janvier , les week-end "confinés" où tout le monde peut sortir ... Bref ... ça ne fonctionne pas ! Il est temps de passer à la vitesse supérieure ... Là où E. Macron voit un jour de gagné ... les médecins voient un jour de perdu ...

Je ne parle même pas des écoles , où les parents ont une épée de Damoclès   au dessus de la tête , en se demandant comment ils s'organiseront , si demain la classe de "Junior" ferme ... smiley

Portrait de LOIC 33
30/mars/2021 - 13h38

Tous confinés et vaccinés ainsi pas de jalousie, et peut-être une sortie plus rapide, exemple les anglais après 3mois de confinement strict, ils semblerait voir le bout du tunnel !!!