27/03 11:16

Etats-Unis: Accusée de relayer des théories complotistes, la chaîne Fox News de nouveau attaquée en diffamation par une société qui lui demande 1,6 milliards de dollars

La société de machines électorales Dominion Voting Systems a attaqué en diffamation la chaîne Fox News pour avoir relayé des théories complotistes affirmant que les machines de l'entreprise étaient truquées pour désavantager Donald Trump à la présidentielle américaine de 2020. Dominion Voting Systems réclame quelque 1,6 milliards de dollars la chaîne conservatrice d'informations.

C'est la deuxième plainte en diffamation contre Fox News, déjà attaquée début février pour des motifs similaires par une autre société de machines électorales, Smartmatic. Cette plainte réclame 2,7 milliards de dollars à la chaîne du magnat des médias Rupert Murdoch.

Dominion a également déjà attaqué l'avocat de Donald Trump et ex-maire de New York Rudy Giuliani, et une autre avocate de l'ex-président américain, Sidney Powell, pour quelque 1,3 milliards de dollars chacun.

Dans la plainte déposée devant le tribunal supérieur du Delaware, longue de 139 pages, la société accuse Fox News d'avoir "répété et diffusé des mensonges dévastateurs, à la fausseté vérifiable, sur Dominion".

Pour satisfaire son audience pro-Trump déçue par sa défaite, "Fox a transformé une étincelle en un feu de forêt", ajoute la plainte, qui met en cause plusieurs des présentateurs de la chaine - Sean Hannity, Tucker Carlson, Lou Dobbs, Jeanine Pirro et Maria Bartiromo.

" Dominion "est en droit de toucher des réparations punitives", au vu du "désir conscient de Fox de lui causer du tort". "Les mensonges ont des conséquences", a indiqué l'un des avocats de la société, Stephen Shackelford, dans un communiqué. L'entreprise réclame plus de 1,6 milliards de dommages et intérêts, dont un milliard correspondant selon elle à la perte de valeur de la société, et 600 millions en profits perdus. Comme lors de la plainte déposée par Smartmatic, Fox News a réagi succinctement: "nous sommes fiers de notre couverture de l'élection 2020, dans la grande tradition du journalisme américain, et nous nous défendrons vigoureusement au tribunal contre cette action sans fondement", a indiqué une porte-parole de la chaîne.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Citoyen87
27/mars/2021 - 14h15 - depuis l'application mobile

L'avocat de Sidney Powell l'a défendue en disant que ce n'était que de la propagande électorale et que personne ne pouvait croire ces idioties.

Portrait de stbx00
27/mars/2021 - 12h37
Douceur a écrit :

Foxnews devrait savoir que dire la vérité est illégal

Parceque vous vous détenez la vérité bien entendu. Les sociétés qui commercialisent ces appareils n'ont aucun intérêt commercial à favoriser un candidat (et même simplement permettre de le faire). C'est leur business qui est en jeu. Si leur sécurité ou leur honnêteté est mise en cause, c'est la faillite.

Le principe est toujours le même : Relayer des rumeurs sans aucune source vérifiable puis la faire passer pour une vérité absolue avec la logique de base: "on ne nous dit pas tout", "les médias main stream nous mentent". Et ça se termine avec des gens qui sont persuadés d'avoir des informations de premier ordre via leurs contacts Facebook (qui sont très très bien informés)....