25/03 11:31

Coronavirus: Face à la dégradation des indicateurs sanitaires en Île-de-France, les hôpitaux peuvent-ils encore tenir ? Du côté de l'APHP, on regarde la courbe des admissions grimper avec inquiétude - VIDEO

Le directeur de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris, Martin Hirsch, a prévenu que l'AP-HP n'avait «pas connu un nombre d'entrées» en hospitalisation conventionnelle ou en réanimation «aussi élevé depuis la première vague», dans un message adressé aux personnels hospitaliers parisiens.

«Les chiffres qu'il s'agisse des entrées en réa ou en hospitalisation conventionnelle sont particulièrement élevés. Nous n'avions pas connu un nombre d'entrées aussi haut en 24 h depuis la 1ère vague», écrit M. Hirsch dans un courriel tweeté par l'AP-HP et repris par l'AFP.

Une question se pose alors, face à la dégradation des indicateurs sanitaires en Île-de-France, les hôpitaux peuvent-ils encore tenir ?  Le gouvernement souhaite en effet attendre encore une semaine les premiers effets des mesures de freinage avant de prendre de nouvelles décisions. Mais du côté de l'APHP, on regarde la courbe des admissions grimper avec inquiétude... 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bernard_59
25/mars/2021 - 15h17

Mais tout va bien... Sortez tous !

Regroupez vous par dizaines, manifestez par milliers, faites le carnaval

Gestion catastrophique