09/04/2007 09:03

La campagne à la TV: C'est parti !

Les spots officiels radio et télé des candidats à la présidentielle, qui débuteront lundi selon un ordre de passage tiré au sort par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), pourraient être moins figés que lors des campagnes précédentes grâce à un assouplissement de quelques règles.

Ces émissions seront diffusées du lundi 9 avril au samedi 14 et du lundi 16 au vendredi 20 avril (soit deux jours avant le premier tour), à différentes heures de la journée, sur les antennes des radios et télévisions du service public (France 2, France 3, France 4, France 5, RFO, France Inter et RFI).

José Bové, candidat altermondialiste, ouvrira le bal. La première émission télévisée regroupant des spots des candidats sera diffusée lundi 9 avril à 6H05 sur France 5, puis 8H45 après "Télématin" sur France 2, à 9H30 sur France 4 et à 11H00 avant le journal du 12/13 sur France 3.

Cette première émission regroupera quatre modules de 5 minutes 30, avec, par ordre de passage, José Bové, Frédéric Nihous (Chasse, pêche, nature, traditions), Gérard Schivardi (soutenu par le parti des travailleurs) et Nicolas Sarkozy (UMP).

Le tirage au sort des ordres de passage s'est déroulé jeudi au CSA, en présence des représentants des candidats. La Française des jeux (responsable des tirages du loto) assurait la logistique technique de l'opération, avec boules numérotées de 1 à 12.

Côté forme, le CSA "a réfléchi à la manière de faire en sorte que ces émissions suscitent plus d'intérêt que par le passé", a déclaré son président Michel Boyon, reconnaissant que ces spots de campagne sont souvent critiqués pour être "trop figés, trop longs, trop répétitifs".

Le CSA a donc décidé de quelques assouplissements pour rendre ces émissions "plus vives et plus dynamiques", "dans le cadre du strict respect du principe d'égalité". Certaines de ces innovations avaient déjà été introduites lors des campagnes de juin 2004 (élections du parlement européen) et mai 2005 (referendum sur la Constitution).

Les candidats peuvent ainsi choisir de tourner dans des lieux de leur choix (marchés, campagne...) et non plus nécessairement dans les studios de Radio France comme c'était le cas lors de la présidentielle de 2002. Mais attention, les candidats ne seront pas autorisés à poser depuis le Palais de l'Elysée, ou de quelqu'autre bâtiment officiel, tels que les ministères.

Les douze candidats peuvent également décider d'inclure dans leurs spots des éléments vidéographiques (réalisés par leurs soins et à leurs frais), dont la durée peut représenter jusqu'à 50% de ces spots.

Chaque candidat s'est vu attribuer 18 spots, dont la réalisation et la production sont assurées par les équipes de France 3: quatre modules de 5 minutes 30, six modules de 2 minutes 30 et huit modules d'une minute, soit une durée totale de 45 minutes. Les huit programmes courts sont une nouveauté et devraient donner "plus de dynamisme", selon Michel Boyon.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de asinette
24/avril/2007 - 22h18

JMM nous prend pour des pommes
Ton coup de Marketing résultats à 18h était trop fort mais tu nous apris pour des pommes... C'est pas sympa!!!

Portrait de asinette
24/avril/2007 - 22h16

sarko va gagner
c'est certain sarko va gagner car la cruche de melle est nulle... on peut se poser la question de savoir pourquoi les socialos n'ont pas choisi Straus Khan qui lui pouvait gagner. A moins que c'est une stratégie...

Portrait de padomenico
16/avril/2007 - 12h18

Libertitude, Egalitude, Fraternitude
Si la droite ne passait pas le premier tour? Il ne s'agit pas d'un rêve car enfin regardons les candidats que la droite offre: le Blond, l'Hutu et le Chouan. Des caricatures d'eux-mêmes, des caricatures de programmes, des caricatures des vrais gens pour seule réflexion sur la France et les français. Une droite caricaturale.
Qui est opposée à une gauche diverse et vive, la candidature flamboyante de José Bové, celle de Ségolène Royal qui a su rassembler les gauches (ps, mouvement des citoyens, parti radical, une partie des verts) et qui fait une campagne positive et volontaire avec une étonnante endurance, les communistes toutes tendances confondues qui dérivent tranquillement sur la mare libérale, solidement amarrés à leur Traité du Communisme de Marx, et l'attitude courageuse de François Bayrou qui sonne le retour de la gauche pré-soixante-huitarde.
On le voit bien, la droite de 2007 est un cru très réactionnaire: Sarkozy qui croit avoir trouvé le gène du vainqueur, De Villiers qui crie au fou du fond de son puits, Le Pen qui se prend pour Benny Hill en braillant "tout le monde court après moi".
Voyez la gauche dont on pointe du doigt l'éparpillement, qui semble être en fait un signe de vitalité: malgré l'histoire et la publicité, les communismes représentent encore (ex-stal, trotskystes, spartakistes et léninistes libertaires) dans les 10% des voix, des candidatures nouvelles et atypiques telles que celle de Bové suscitent un réel enthousiasme populaire, les verts insubmersibles, le centre qui se dit près à une alliance avec les gauches pour battre la droite!? On croit rêver! On dirait que les 60% d'électeurs de Jacques Chirac en 2002, qui n'étaient pas de du RPR se réveillent pour dire Non! Nous ne nous reconnaissons pas dans une politique qui ne profite qu'au parti du président, une politique qui favorise le rapprochement des droites avec leurs extrêmes, une politique qui n'est pas capable de rassembler la majorité des français sur des sujets importants comme l'Europe ou l'Environnement ou le Travail, qui ne parle pas de la France universelle que nous connaissons, qui n'en fait qu'une caricature dont le meilleur représentant serait le candidat des chasseurs. Nous méritons mieux!
Il est temps de changer de siècle et battre les forces molles de ce pays: la paresse des patrons, l'égoïsme des politiques, la connerie de la guerre, le racisme des voisins des élites, et pour cela il suffit de voter pour trois mots qui fondent notre Constitution et qui seront plus beau après un petit lifting féminin : Libertitude, Egalitude, Fraternitude.

Portrait de franck_oise
9/avril/2007 - 17h39

Elue dès le 1er tour
Contrairement à ce que disent tous les sondages, je pense que paradoxalement Ségolène Royal peut être élue dès le 1er tour. Tous ces sondages, ces médias partisans n'ont qu'un seul effet : mobiliser massivement pour Ségolène Royal.
Les gens ont trop peur de ce qui s'est passé en 2002 : le pouvoir confisqué au service d'un parti politique de droite.
Un fois ok ca peut arriver mais 2 fois Non. On ne veut plus prendre le risque de faire quelque calcul politique que ce soit et aller se disperser sur je ne sais quel candidat. J'ai voté Chirac au 2eme tour en 2002 et me souviens encore de cette impression très désagréable de s'être fait avoir.

Portrait de nat
9/avril/2007 - 17h35

...
je suis au bord de l'overdose, et dire qu'il reste encore 15 jours avant l'election, cela promet. Que ca va être long. Allez je vais prendre le soleil.

Portrait de yobro
9/avril/2007 - 12h55

bogue de l'an 2000
pour voir si cela est possible, pardon...

Portrait de yobro
9/avril/2007 - 12h54

Ne pourrions nous pas
avoir ces "clips" ici également ?
Dans l'ordre du tirage au sort du CSA bien sur...
Merci JMM de voir si cel

Portrait de tintinogabon
9/avril/2007 - 10h13

au secours
sauvez-nous, ils ont encore des trucs à dire ou à vendre....
aujourd'hui niet la télé ne passera pas, barbecue au soleil...demain boycott des politiques.et zapping automatique des clips...on s'essouffle

Portrait de sesam
9/avril/2007 - 09h16

Bonjour Nanie
5/5 pour le drapeau, ils ne nous mettent pas la bande son de la Marseillaise avec .. lol