22/03 12:31

Annecy: Un journaliste convoqué au tribunal pour s'être introduit dans un aéroport pour un reportage en septembre dernier

Un journaliste qui avait suivi en septembre pour son reportage des manifestants écologistes lors d'une action coup de poing menée sur le tarmac de l'aéroport d'Annecy est convoqué mardi devant le tribunal de police. Gérard Fumex, journaliste professionnel pour le média alternatif Librinfo74, était présent le 12 septembre pour suivre une action de désobéissance civile du mouvement écologiste Extinction Rebellion (XR).

Une quinzaine de militants avait alors manifesté sur le tarmac contre le renouvellement du bail de l'aéroport, situé à Meythet et propriété du conseil départemental de la Haute-Savoie. "Je venais pour couvrir l'événement. L'événement était dans l'aéroport, c'est évident qu'on a suivi le groupe", raconte Gérard Fumex, qui était présent aux côtés d'un autre reporter de la radio locale H2O, lui aussi poursuivi mais convoqué à une date ultérieure. Lors de l'intervention des gendarmes, au même titre que les activistes, le journaliste a fait l'objet d'un relevé d'identité et été invité à faire une déposition à la brigade de gendarmerie de Meythet.

"Il a commis une infraction en pénétrant sur un site interdit par escalade d'une clôture", indique Véronique Denizot, la procureure de la République d'Annecy, "ce que n'a pas fait une autre de vos consoeurs, laquelle a couvert l'événement et informé ses lecteurs sans commettre d'infraction", ajoute-t-elle. "Ce qui est assez étonnant, c'est que les motivations de la convocation font apparaître qu'ils me considèrent comme un manifestant, ayant même déployé des banderoles", remarque Gérard Fumex, qui affirme avoir pourtant montré aux gendarmes sa carte de presse attestant de son statut de journaliste professionnel. "Sur place, j'ai pris des photos, des vidéos, j'ai interviewé. D'ailleurs, j'ai mis un article et une vidéo du reportage juste après (sur le site internet de son média)", précise-t-il.

Son avocate plaidera la relaxe lors de l'audience de mardi, où il encourt une amende de 135 euros. Dans un communiqué publié jeudi, les principaux syndicats de journalistes "s'étonnent d'une telle convocation" et lui apportent leur soutien. "Il peut s'agir là d'une entrave à l'exercice d'informer. Les journalistes ne sauraient être traités selon les mêmes critères que les manifestants. Quand ils couvrent une manifestation, ils sont là pour informer nos concitoyens", écrivent le SNJ, le SNJ-CGT, la CFDT-Journalistes et le SGJ-FO. Ils appellent à un rassemblement de soutien au journaliste Gérard Fumex, mardi à 9H00 devant le palais de justice d'Annecy.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions