22/02/2021 08:17

Polémique après la décision de Facebook de censurer des messages postés par Marion Maréchal et Jordan Bardella et la menace de "dépublier leurs pages"

De quel droit Facebook s'arroge-t-elle le droit de censurer des leaders politiques Français ? C'est la question importante qui se pose ce matin après les déclarations de Jordan Bardella et Marion Maréchal Le Pen. Selon le député européen Jordan Bardella, “Facebook s’arroge le droit de supprimer mes publications défendant la liberté d’expression et dénonçant la dérive liberticide du gouvernement. Jusqu’à la censure pure et simple de ma page sans recours possible?” 

Selon Le Figaro, Jordan Bardella avait publié “un message de soutien au mouvement Génération identitaire”, mouvement d’extrême droite dont la dissolution a été quasi-actée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. “Après avoir censuré le Président des États-Unis, ils (les réseaux sociaux, ndlr) n’ont plus de limite, a dénoncé Jordan Bardella auprès du Figaro. Nous entrons dans un climat de mise sous tutelle des libertés d’expression. C’est très inquiétant”.

Dans un message également posté sur Twitter, la directrice de l’ISSEP et ancienne députée du Vaucluse, Marion Maréchal, assure que sa page a également été bloquée après avoir partagé une pétition en faveur de Génération Identitaire.

Elle a immédiatement dénoncé “une démarche de censure idéologique et politique en dehors de tout cadre judiciaire” de la part des GAFAM. avait quant à elle relayé une pétition contre la décision du gouvernement. Quelques heures plus tard, elle a annoncé que sa page avait été débloquée. “Les censeurs se rendraient-ils compte qu’ils vont trop loin?”, s’interroge-t-elle.

&mute=1

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MARTINI ROSSO
22/février/2021 - 20h49

je pense que nous sommes revenus en 1945FAUT TOUT CENSURE et basta plus de résals socials etc....

1 seul quotidien national et 1 chaine de TV  et 1 seule radio en AM 

Portrait de Libertas
22/février/2021 - 16h06
air libre a écrit :

le bon peuple crie a la liberté d'expression au respect de la démocratie considérant Facebook, Twitter et consorts comme des services publics, ce sont des sociétés privées qui en fonction de leur choix politiques laissent passer des informations ou pas, il ne viendrait à l'idée de personne de s'offusquer qu'un article du RN ne passe pas dans le journal l'Huma et bien c'est pareil.

D'abord, un réseau social n'est pas un journal, mais un lieu destiné à ce que n'importe qui puisse s'exprimer. Ensuite, la liberté d'expression ne dois pas être limité au secteur privé. Si vous allez dans un club de vacances, et qu'un employé vous suit en permanence pour écouter vos propos, et qu'il vous donne un coup sur la tête à chaque fois que vous exprimez certaines opinions, je pense que vous ne serez pas d'accord. Dans le "virtuel" les gens s'y sont hélas habitués.

Portrait de Libertas
22/février/2021 - 15h56
l'ecume des choses a écrit :

Le monde va enfin découvrir que Mark Zuckerberg est un dangereux islamo gauchiste !!! smiley

entouré par les Illuminati reptiliens chinois, aidés en cela par la mouvance judéo maçonnique occidentale. Il peut propager en France son idéologie, pays accueillant aux frontières ouvertes, saturé par les ondes de la 4 g, la 5 g venant là en renfort dans les mois qui viennent, pour favoriser le développement des compteurs Linky.

  

Il n'y a aucun rapport avec le complotisme... Quand on parle de complotisme, il s'agit de théories non scientifiques comme celles que vous citez. Or là, on parle d'un fait avéré, qui est la censure d'opinions. Vous avez tout à fait le droit d'être favorable à ce que les GAFAM contrôlent vos paroles et vos pensées, mais ne faites pas de comparaisons qui n'ont pas de sens.

Portrait de Raspoutine from South
22/février/2021 - 12h33

Logique, Facebook ou autre réseaux ce n'est pas un service public, c'est une boite privée avec un règlement et des conditions de services pour lesquels on donne son accord en s'inscrivant. Pourquoi un président de usa ou un n°2 de parti politique qui ne respecte pas l'accord qu'il a signé à son inscription devrait-il être au dessus des autres? Si dans mon club de tennis il y a un président ou pas qui s'allume une cigarette je lui dirai de l'éteindre car contraire au règlement intérieur et s'il ne veux pas l''éteindre, président ou pas je le virerai du club.

Portrait de Nerfertiti
22/février/2021 - 11h32
stbx00 a écrit :

Je n'ai pas l'impression que les différents gouvernements de gauche qui se sont succédés en France ces 40 dernières années étaient anti démocratiques...

juste un exemple

en 2005, les français avait dit non au traité constitutionnel européen à hauteur environ de 55% 

ça n'a pas dérangé Sarko de le mettre en application en 2007

c'est démocratique ça ?

 

 

Portrait de stbx00
22/février/2021 - 10h32
ThierryG a écrit :

Oui, tu as raison, dès que la gauche arrive au plus haute sphère du pouvoir, la démocratie fout le camps, du coups, il n'y a jamais eu de démocratie de gauche ! 

Je n'ai pas l'impression que les différents gouvernements de gauche qui se sont succédés en France ces 40 dernières années étaient anti démocratiques...

Portrait de Nerfertiti
22/février/2021 - 09h53
LORIEEP38 a écrit :

 

FACEBOOK est une boite privée et gratuite, donc ils font ce qu'ils veulent. Le RN n'a qu'à créer son propre réseau social smiley 

Les délires des LFI et toute sa bande illuminés ouvertement anti sociaux, anti tout, racialistes, indigénistes eux par contre aucun problème. Ça passe crème 

 

Portrait de ThierryG
22/février/2021 - 09h53
Dagobert Culotte a écrit :

Il n'y a jamais eu de démocratie de gauche sur cette planète. Esprit de gauche et liberté sont totalement antinomiques.

Oui, tu as raison, dès que la gauche arrive au plus haute sphère du pouvoir, la démocratie fout le camps, du coups, il n'y a jamais eu de démocratie de gauche ! 

Portrait de Serano
22/février/2021 - 08h52

Quelle tristesse, ces réseaux. On censure Trump, alors des politiciens français!