21/02 19:14

EN DIRECT - Coronavirus - Cinq personnes se trouvent toujours en garde à vue après avoir participé à une fête clandestine organisée près du périphérique, hier soir à Paris

19h14: Le ministère de l'Intérieur avait annoncé des contrôles renforcés pendant ce week-end de départs en vacances, il donne des chiffres ce soir. Rien qu'hier, ont été effectués - 54 626 contrôles de personnes - 393 contrôles pour des ouvertures irrégulières d’établissements recevant du public - 4593 verbalisations toutes catégories confondues ont été relevées durant le couvre-feu.

15h54: Cinq personnes se trouvent toujours en garde à vue après avoir participé à une fête clandestine organisée près du périphérique, hier soir à Paris. La circulation sur cette voie avait dû être interrompue pour évacuer les participants.

13h32: Invité de l'émission Grand Jury RTL - LCI - Le Figaro, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a admis que l'espoir d'un desserrement des mesures sanitaires s'éloignait, s'appuyant sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19 en France. "Cela remonte un peu" et "la tendance n'est malheureusement pas à desserrer la contrainte", a-t-il décaré. Au niveau national, "la tendance sur les trois derniers jours n'est pas bonne, elle n'est plus bonne", avait déploré samedi le ministre de la Santé Olivier Véran. Entre vendredi et samedi, plus de 22.000 nouveaux cas ont été enregistrés, après 24.000 la veille. "Ce virus peut encore nous surprendre" La pression hospitalière reste également élevée, avec 25.269 patients atteints du Covid-19 hospitalisés, dont plus de 3.300 en réanimation, soit les cas les plus graves. "Ce virus peut encore nous surprendre", a souligné Gabriel Attal, évoquant les incertitudes sur la propagation des différents variants apparus, mais "cela ne veut pas dire qu'il y a une fatalité."

10h28: La préfecture de police de Paris a annoncé ce matin avoir mis fin à une fête clandestine rassemblant hier soir une centaine de personnes au bord du périphérique, au niveau de la porte d’Auteuil. "Pour éviter un accident grave, la circulation a dû être coupée sur le périphérique", indique-t-elle sur son compte Twitter. Cinq des organisateurs ont été interpellés par les policiers et du matériel sono a été saisi. Une enquête judiciaire est en cours, toujours selon la préfecture.

08h23: Plus de 200 millions de doses administrées dans le monde: pour faire face à la pandémie de Covid-19, les gouvernements comptent plus que jamais sur la vaccination, qui accélère mais révèle aussi les inégalités entre pays riches et pauvres. Il aura fallu moins de trois semaines, depuis le 2 février, pour doubler le nombre de doses injectées: à 10H00 GMT samedi, au moins 201.042.149 doses avaient été administrées, dans 107 pays au minimum, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles.

Ce chiffre est sous-estimé, car deux grands pays, la Chine et la Russie, n'ont pas communiqué de nouvelles données depuis une dizaine de jours. Mais il révèle aussi une sur-représentation des pays riches: quelque 45% des injections ont été réalisées dans les pays du G7, qui n'hébergent pourtant que 10% de la population mondiale.

07h32: Pour contrer la flambée du Covid-19 sur place, le gouvernement envisage de confiner la cinquième ville de France et ses environs, une mesure jusqu'alors inédite à l'échelon local en métropole. En visite dans un hôpital niçois, le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué samedi qu'il avait demandé au préfet de "continuer la concertation (...) avec l'ensemble des élus du territoire" en vue de "mesures complémentaires" qui pourraient être prises avant dimanche soir. Ces mesures peuvent aller "d'un couvre-feu renforcé à un confinement local le week-end", a ensuite précisé le ministre sur Twitter. Le maire LR de Nice, Christian Estrosi, qui accompagnait le ministre sur place, a souligné auprès de l'AFP qu'il était favorable à de nouvelles mesures, mais que celles-ci devaient être "consensuelles".

"Je n'accepterai pas que rien ne soit fait", a-t-il affirmé. L'option d'un confinement le week-end "mérite d'être étudiée" car elle découragerait les touristes qui auraient voulu réserver un séjour à Nice, ainsi que "ceux qui prennent des risques en se rassemblant à 10, 15 ou 20 le week-end", a observé le maire.

Le taux d'incidence de l'épidémie dans la métropole de Nice est particulièrement élevé: il dépasse 700 cas positifs pour 100.000 habitants, soit plus de trois fois la moyenne nationale (190).

En Moselle, département qui connaît également une flambée du Covid, le ministre de la Santé avait aussi évoqué mi-février la possibilité d'un confinement local ou de la fermeture des écoles, soumis à la concertation avec les élus locaux. Mais pour l'instant, le préfet a simplement décidé d'augmenter les contrôles d'application des mesures sanitaires et le nombre de tests réalisés. 

06h11: Le nombre de décès directement dus au coronavirus a dépassé la barre des 120.000 au Royaume-Uni depuis le début de l'épidémie, ressort-il samedi des chiffres communiqués par les autorités britanniques.Au cours des dernières 24 heures, 445 décès ont été attribués à la Covid-19. Depuis le début de l'épidémie, le nombre de mort s'élève à 120.365, ce qui fait du pays le plus endeuillé d'Europe et l'un des plus endeuillés au monde, derrière les Etats-Unis, le Brésil, le Mexique et l'Inde. Le pays est entré depuis plusieurs semaines dans une intense phase de vaccination qui a déjà vu plus de 17 millions de Britanniques recevoir leur première dose, soit près d'un adulte sur trois. A peine près de 590.000 personnes ont en revanche reçu deux doses outre-Manche.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lucieat
22/février/2021 - 13h29

les amendes ne sont pas assez dissuasives, dans ces cas là, c'est 500€ qu'il faut leur mettre, comment voulez vous qu'on en sorte ? on fait des efforts comme tout le monde, même si c'est pas marrant et certains mettent tout par terre pour quelques heures d'amusement

Portrait de Harriet
21/février/2021 - 19h29

En prologue, je précise que je suis une auto-confinée pathologique ... (je ne sors plus de chez moi) ...

Par contre , il faut être réaliste ... ces demies mesures (couvre feu à 18Heures    ) vont très vite devenir ingérables avec les beaux jours et les températures qui vont de pair ! smiley

 

Portrait de C'est Mon Avis
21/février/2021 - 19h15
jtm m a écrit :

On est déjà confinés 12 heures par jour.

Et présentement, c'est toi qui râles.

Où avez vous vu que je râle ? Les horaires du couvre-feu sont mes horaires de travail (18h/6h) et donc je suis sur les routes pendant ces heures-là, donc tout va bien, et je suis pleinement épanoui !

Portrait de LOIC 33
21/février/2021 - 15h56

C'est pas grave ils se sont confinés entre eux !  lol 135 € x 100 = ?????

 

Portrait de Wouhpïnaise
21/février/2021 - 11h56
C'est Mon Avis a écrit :

Et bien entendu, on a interpellé, verbalisé (j'imagine) et laissé partir tout ce beau monde sans avoir fait de tests, sans aucune "quarantaine" pendant 10 jours, au risque que cette fête soit devenue un "cluster" (n'y aurait-il pas un mot en français pour le remplacer ?) et que les participants aillent contaminer leur famille, leurs amis, leurs collègues de travail ?

"un "cluster" (n'y aurait-il pas un mot en français pour le remplacer ?)" - Si : foyer. smiley

Portrait de C'est Mon Avis
21/février/2021 - 11h00
ago47 a écrit :

comme hier rue de Bucci entre autre où une partie des gens se baladait dans la foule sans masque. Et je ne parle pas des distances....... Faut bien vivre vous dira t on....!!!!!!!

Et ce sont les mêmes qui râleront si on se retrouve à nouveau en confinement !

Portrait de C'est Mon Avis
21/février/2021 - 10h50

Et bien entendu, on a interpellé, verbalisé (j'imagine) et laissé partir tout ce beau monde sans avoir fait de tests, sans aucune "quarantaine" pendant 10 jours, au risque que cette fête soit devenue un "cluster" (n'y aurait-il pas un mot en français pour le remplacer ?) et que les participants aillent contaminer leur famille, leurs amis, leurs collègues de travail ?