07:31

Après plusieurs mois de discussions avec les opérateurs de téléphonie mobile au sujet la 5G, la municipalité parisienne vient d'annoncer qu'un accord avait été trouvé.

Après plusieurs mois de discussions avec les opérateurs de téléphonie mobile au sujet du déploiement de la 5G, la municipalité parisienne vient d'annoncer qu'un accord avait été trouvé. Celui-ci sera soumis au vote des élus parisiens, lors du prochain conseil de Paris. Cet accord était soumis à l'écriture d'une nouvelle charte parisienne de la téléphonie mobile, désormais signée par les principaux opérateurs de téléphonie mobile Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR. Une étape «qui rendra possible le lancement commercial de la 5G dans la capitale dans les prochaines semaines», après la validation des élus parisiens au conseil de Paris des 9, 10 et 11 mars prochains.

«La Ville a travaillé à la mise à jour de la charte de téléphonie mobile, avec deux objectifs», a ainsi expliqué la municipalité parisienne, qui a souhaité que celle-ci «conserve son cadre transparent et protecteur» d'un côté, tout en lui donnant «un rôle élargi en termes de suivi des impacts de la téléphonie mobile» de l'autre.

Parmi les principales améliorations apportées à la charte, on trouve la «limitation de l'exposition aux ondes», une meilleure «information et transparence sur l'installation des antennes», le «suivi de l'impact environnemental» ou encore le «développement du recyclage».

Des recommandations édictées à l'issue de l'organisation d'une conférence citoyenne métropolitaine à ce sujet, à l'automne. Des recommandations qui vont, selon la municipalité parisienne, «dans le sens d'une meilleure information des citoyens sur les impacts de la 5G», «d'une meilleure information sur les règles de gestion des données personnelles» ou encore «d'une réflexion sur les usages "intelligents" de la 5G».

Ailleurs sur le web

Vos réactions