18/02 16:15

La belle-mère de Delphine Jubillar pousse un coup de gueule contre les internautes qui accusent son fils: "Arrêtez, c'est déjà assez difficile comme ça!" - Vidéo

Dans la nuit du 15 au 16 décembre dernier, Delphine Jubillar a disparu de son domicile de Cagnac-les-Mines. Sur les réseaux sociaux, sa belle-mère pousse un énorme coup de gueule après les accusations portées contre son fils. C'est sur Facebook, dans un groupe baptisé "Fort soutien à la famille de Delphine Jubillar", que Nadine Jubillar, mère de Cédric, écrit:

"Je ne publie pas souvent mais là j'en ai trop sur le cœur!!! Je suis triste de voir à quel point les gens peuvent parler sans savoir réellement les choses juste en se basant sur des ouï-dire ou des publications journalistiques !!!!! Quel couple lors d'un hypothétique divorce ne s'est jamais disputé !!!!!!". Et de poursuivre: "Vous imaginez le nombre affaires criminelles qu'il y aurait en France !!!!".

Avant de demander aux internautes d'arrêter de poster ce genre de messages. "S'il vous plait, arrêtez de vous prendre la tête pour des conneries, nous n'avons pas besoin de ça !!!!! C'est déjà assez difficile comme ça.

Aidez-nous à retrouver ma belle-fille, prenez votre voiture et baladez-vous dans les environs de Cagnac, Albi, Carmaux, cela nous sera plus utile que vos bavardages inutiles et non constructifs" .

Et de conclure "Ce groupe est un groupe de soutien pas une gendarmerie, ni un bureau de juge et encore moins un tribunal !!!!". 


Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de mikapat
19/février/2021 - 12h41

Elle ne pourra pas empêcher les gens de penser, imaginer, ou fabriquer un scénario. Même si on ne sait pas ce qui est arrivé, on est obligé de comparer.  Moi je pense fort aux enfants premiers et essentiels victimes de ces terribles situations. 

Portrait de seb2746
18/février/2021 - 18h17

"Vous imaginez le nombre affaires criminelles qu'il y aurait en France" +42 000 / ans ma pauvre dame dont des morts, des hospitalisés et des criminels en suite...

 

Juste car il y a divorce / séparation.