13/10/2010 09:24

Chili: Incidents avec les journalistes lors du sauvetage

Les parents Avalos sont passés en quelques secondes d'un bonheur intense à un cauchemar éveillé dans la nuit de mardi à mercredi, lorsque la remontée à l'air libre de leur fils Florencio, après 68 jours au fond d'une mine du Chili, a déclenché un pugilat médiatique.  

A peine le père, la mère et les autres membres de la famille du premier des "33" sorti des profondeurs ont-ils commencé à s'embrasser en voyant Florencio enlacer sa femme et son fils de 7 ans, que les centaines de journalistes venus filmer leurs réactions autour de leur tente les ont encerclés.   Ils ont joué des coudes pour pouvoir les interroger, la tente a commencé à vaciller et un proche des Avalos à s'énerver.  

"Du calme, du calme", lui a lancé Alberto, l'oncle de Florencio, en le prenant par les épaules.   La mère du mineur, Maria Silva, qui a regardé le sauvetage de son fils en se cachant le visage avec un chapeau aux couleurs du Chili, a lancé aux journalistes "Sortez!" et, effrayée, en a frappé certains avec un drapeau.  

Son mari, Alfonso, a lui-même quitté les lieux et dans son sillage, des journalistes ont renversé une tente. 

 Il a fini par trouver refuge dans la cantine, sous le regard passif des gendarmes.  

Plus de 2.000 journalistes sont venus du monde entier pour couvrir le sauvetage des 33 mineurs, devenus des héros planétaires depuis qu'ils ont été retrouvés vivants le 22 août, 17 jours après un éboulement qui les a piégés à 700 m sous terre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de silex
14/octobre/2010 - 06h11

les journalistes en font trop mais grâce à la médiatisation, ces mineurs n'ont pas été oubliés et tout a dû être mis en oeuvre pour les sortir du trou....en Chine et autres pays où la presse est muselée, ils seraient restés sous terre et on ne le saurait même pas!

Portrait de Narvallo
13/octobre/2010 - 18h53

Qu'on laisse un peu ces gens tranquille, c'est lamentable...

Portrait de EJE92
13/octobre/2010 - 12h10

à 12h01 est sorti le 8ème mineur! :D

Portrait de Diabolo48
13/octobre/2010 - 10h45

Ils ne sont pas là pour un tube comme tu dis mais pour les 33 personnes qui vont en sortir. Des gens comme toi et moi qui sont là dessous depuis 68 jours et qui ont qu'une seule envie, voir leurs familles.

Il me semblait que les journalistes devaient être placé loin de la sortie pour ne filmer que à une certaine distance... C'était en tout cas ce qui était prévu avant :roll:

Portrait de KOYS
13/octobre/2010 - 10h13

Ils ne peuvent que remercier les journalistes, si les journalistes n'avaient pas médiatisée cette histoire, le gouvernement Chilien les aurait laissés crever au fond de cette mine

Portrait de VLc
13/octobre/2010 - 09h53

mmm mmm on dirait mot pour mot un article du journal de montréal ca...bravo le plagiat !

http://lejournaldemontreal.canoe.ca/journaldemontreal/actualites/international/archives/2010/10/20101013-015502.html