01/02 07:16

Après deux semaines de grève, les syndicats de France 3 ont annoncé hier soir la fin du mouvement contre le "18.30", nouvelle tranche d'info déclinée en 13 éditions régionales

Après deux semaines de grogne, les syndicats de France 3 ont annoncé hier soir la fin de leur mouvement de grève contre le "18.30", nouvelle tranche d'information déclinée en 13 éditions régionales. Après deux semaines d'une grève qui avait notamment perturbé le lancement de cette nouvelle case le 25 janvier, les organisations syndicales CGT, SNJ et SUD estiment "que la mobilisation a permis quelques avancées" et lèvent donc leur préavis de grève à partir de dimanche minuit.

Le "18.30", diffusé du lundi au vendredi, propose "un regard renouvelé sur l'info dans les régions, juste avant les éditions locales et le 19/20", avait expliqué France 3 dans un communiqué publié mi-janvier.

Mais pour les syndicats, ce nouveau programme manque de "moyens dédiés" et de "préparation", et ils en réclamaient ainsi le report pour mettre en place un "vrai projet de régionalisation ambitieux". "Les organisations syndicales sont conscientes que sur la principale revendication (...) la direction n'a pas cédé", mais "nous ne voulons pas prendre la responsabilité de mettre les salariés qui sont déjà en insécurité sanitaire, dans une insécurité financière, en les entrainant dans un bras de fer, dont aujourd'hui nous voyons les limites", indique le communiqué des syndicat

s. Cette nouvelle tranche d'information s'inscrit dans une stratégie de régionalisation de France 3, qui prévoit un accroissement des contenus produits et diffusés dans les territoires, au détriment des programmes nationaux.

Ailleurs sur le web

Vos réactions