27/01 12:23

Coronavirus - Le professeur Didier Raoult hausse le ton face au gouvernement et au Conseil de l’Ordre: "Laissez-nous soigner les gens !" - Regardez

Régulièrement, le professeur Didier Raoult s'exprime dans des vidéos qu'ils postent sur le compte Youtube de l'IHU Méditerranée-Infection. Dans sa dernière vidéo, il a notamment haussé le ton contre le gouvernement et le Conseil de l'Ordre des médecins. "Le gouvernement doit arrêter de faire la guerre aux traitements qui ne sont pas le Remdesivir. On doit nous laisser la possibilité d’utiliser et de tester. J’ai des projets de recherche qui sont rejetés dans ce pays pour pouvoir évaluer des médicaments qui ne coutent rien", explique-t-il.

Et d'ajouter : "Il faut s'arrêter. Il faut tourner une page. Le Conseil de l’Ordre doit nous protéger plutôt que nous attaquer. Je suis harcelé par le Conseil de l’Ordre parce qu’on a soigné 14.000 malades ici. Ça suffit ! Le Conseil de l’Ordre ne devrait pas être quelque chose qui est juste aux ordres incompréhensibles de gens qui ne savent pas de quoi ils parlent. Ce n’est pas le Conseil de l’Ordre qui va dire la science".

"Prenez les gens qui sont dans le Conseil de l'Ordre et comparez ce qu’ils ont fait dans leur vie par rapport à ce que j'ai fait dans la thérapeutique des maladies infectieuses. C'est eux qui vont me dire ce que je dois faire. Les confrères comprendront : c'est nous qui avons mis ces gens en place en les élisant. Il va y avoir des élections, il faut faire attention et ne pas remettre les mêmes", continue le Pr Raoult.

Avant de continuer : "L'analyse qui a été faite par la Cour des comptes du Conseil de l'Ordre est une analyse qui est terrifiante. Le gouvernement aurait dû prendre des mesures radicales pour remettre ça dans l'ordre. La fonction du Conseil de l'Ordre, c'est de régler les différends déontologiques entre les confrères et entre les patients et les médecins. Ca n'est pas de faire régner un ordre ponctuel fait par un ministre de passage. Les ministres de la Santé, ça dure deux ans et demie. Ca n'a pas une connaissance intrinsèque de la vie, de la science".

"Face à une maladie, on va voir son médecin. Les médecins doivent recevoir les malades en prenant les précautions pour ne pas être malades. Le gouvernement doit leur fournir les masques nécessaires pour pouvoir le faire. Il faut revenir à la médecine qui semble avoir été oubliée dans l'affolement (...) Il faut nous servir de la technologie actuelle et de tous les moyens qui sont à notre disposition pour soigner les gens. Cette espèce de censure sur les médicaments anciens, associés à une incapacité à utiliser les moyens technologies nouveaux, sont inquiétants", conclut-il.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Omic
27/janvier/2021 - 13h15
LORIEP38 a écrit :

Autant au début je le soutenais à 100%, autant aujourd'hui je n'ai plus confiance en cet homme...

Je trouve son argumentation plutôt juste. On sent bien que le depuis le début, tout est fait pour lui mettre des bâtons dans les roues.