21/01 07:49

Nanterre - Une jeune femme qui se faisait passer pour un médecin et réaliser de faux tests COVID payés en liquide, sera jugée aujourd'hui

Au printemps dernier, une jeune femme d'une trentaine d'années s'est fait passer pour une médecin et proposé de se déplacer à domicile pour réaliser des tests de dépistage du coronavirus, rapporte France Bleu Paris. Des tests totalement faux, évidemment.

La trentenaire procédait comme suit : affublée d'un déguisement de médecin, blouse et mallette, elle allait directement chez son "patient". Puis elle effectuait un faux test avec un appareil servant en réalité à mesurer le diabète.

Quelques minutes plus tard, elle donnait le résultat (toujours négatif) contre 70 euros en liquide.

Cette personne sera jugée ce jeudi 21 janvier après-midi au tribunal de Nanterre. Elle risque jusqu'à cinq ans de prison et 350.000 euros d'amende pour "escroquerie en faisant usage de la fausse qualité de médecin".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de YVESM
21/janvier/2021 - 09h47

Il n'y-a sûrement pas de peines assez lourdes pour cette "autoentrepreneuse" dans notre code pénal. En tant de guerre cela pourrait être  le peloton d'exécution. "L'homme est un loup pour l'homme". Bienvenue dans la "Start up Nation".