17/01 17:35

Coronavirus - "La prochaine poussée de l'épidémie devrait se passer en mars ou avril en raison de l'arrivée des nouveaux variants" affirme l'épidémiologiste Arnaud Fontanet

17h32: : Interrogé lors de l'émission Le Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro ce dimanche, l'épidémiologiste Arnaud Fontanet s'est montré prudent. «Les scénarios montrent qu'on devrait arriver à tenir jusqu'au mois de mars» a-t-il d'abord rassuré, avant d'ajouter qu'en raison de la diffusion des variants, il n'avait «pas d'argument rationnel» pour écarter une «progression de l'épidémie» au mois de mars ou d'avril. «Avant que le variant commence à faire parler de lui-même - et selon les scénarios qu'on a aujourd'hui c'est plutôt au mois de mars que sa poussée devrait se faire sentir», a-t-il avancé. Les rassemblements durant les fêtes n'ont pas entraîné «une reprise de l'épidémie aussi sévère» que celle imaginée, a-il précisé, notant tout de même une «petite augmentation» des contaminations. 

16h54: Les organisateurs de l'Open d'Australie, qui doit débuter le 8 février prochain, annoncent que 25 joueurs supplémentaires ont été placés en quarantaine sans autorisation d'entraînement après la détection d'un cas de coronavirus sur un vol en provenance de Doha.  Rappelons que 47 autres joueurs et joueuses sont déjà confinés pour 14 jours à Melbourne, après la découverte de cas de Covid dans deux autres vols en provenance de Los Angeles et Abou Dhabi.

15h32/ L'Autriche a décidé ce dimanche de prolonger son confinement au moins jusqu'au 8 février prochain pour lutter contre l'impact du variant anglais du coronavirus. "Notre objectif est de rouvrir les commerces, les prestations de services et les musées le 8 février", au lieu du 25 janvier comme initialement prévu, a ainsi expliqué le chancelier conservateur Sebastian Kurz. Concernant l'école, "un retour en classe par petits groupes"  s'effectuera à partir de cette nouvelle échéance. Néanmoins, le gouvernement ne prévoit pas une réouverture des restaurants, des hôtels, des salles de sport, des théâtres et des cinémas, fermés depuis le 3 novembre, avant le début du mois de mars au plus tôt. Par ailleurs, le pays va imposer une distance sociale de deux mètres entre chaque personne dans les lieux publics, au lieu d'un mètre jusqu'à présent. Cette mesure entrera en vigueur à partir du 25 janvier. Le port des masques FFP2, vendus à prix coûtant en supermarché, va également devenir obligatoire dans les magasins et dans les transports en commun.

14h18: La Martinique a décidé de durcir à partir de lundi les conditions d'entrée sur son territoire en soumettant les voyageurs de toutes provenances à un isolement de sept jours, en plus d'un test PCR négatif au Covid-19, a annoncé le préfet Stanislas Cazelles. Désormais "les voyageurs de toutes les provenances notamment de l'Hexagone et de la Guyane" devront, en plus du test PCR négatif obligatoire, "rester au domicile pendant 7 jours, réduire les sorties au strict minimum (courses alimentaires, rendez-vous médical), réaliser un test 7 jours après l'arrivée sur le territoire", selon un communiqué du préfet. Plus de 100.000 voyageurs s'étaient rendus en Martinique pour les fêtes de fin 2020. Pour le préfet, il s'agit surtout "d'éviter l'introduction du +variant anglais+ par un voyageur qui serait porteur du virus mais qui n'aurait pas été testé positivement au départ." Seuls les voyageurs en provenance de Guadeloupe ou s'y rendant depuis la Martinique n'auront pas à suivre ces nouvelles mesures. En revanche, compte tenu de la situation sanitaire qui s'aggrave en Guyane, le communiqué précise que "les flux aériens avec la Guyane seront restreints".

14h12: Une "poussée" de l'épidémie de Covid-19 est probable en mars, avec l'arrivée en France de nouveaux variants du coronavirus, a estimé dimanche l'épidémiologiste membre du Conseil scientifique Arnaud Fontanet. "Les scénarios montrent qu'on devrait arriver à tenir jusqu'au mois de mars. Malheureusement, par rapport aux variants, qui sont vraiment un changement dans la donne de cette épidémie, je n'ai pas d'argument rationnel pour vous dire qu'on ne va pas subir une progression de l'épidémie qui pourrait commencer en mars-avril", a-t-il expliqué lors de l'émission Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. "Avant que le variant commence à faire parler de lui-même - et selon les scénarios qu'on a aujourd'hui c'est plutôt au mois de mars que sa poussée devrait se faire sentir -, eh bien il faut vider justement ces lits d'hôpitaux et ces lits de réa(nimation)", a-t-il ajouté. Il a rappelé que le Royaume-Uni, avant l'apparition d'un variant en novembre, maîtrisait à peu près l'épidémie, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui. En France, "il n'y a pas eu de reprise de l'épidémie aussi sévère que ce qu'on redoutait après les fêtes de fin d'année, mais il y a quand même une petite augmentation qui n'est pas anodine", a relevé M. Fontanet. "Ce qui est vraiment embêtant, c'est qu'on part avec un niveau d'occupation des lits qui est très élevé, en cette fin de deuxième vague", selon lui. "Et du coup on n'a pas beaucoup de marges de manoeuvre si l'épidémie redémarrait". Il n'a pas préconisé de confinement dans l'immédiat. "C'est bien d'essayer de tout tenter pour ne pas aller vers un confinement, qui est une mesure toujours extrêmement lourde au niveau économique et social. En gardant quand même en tête que plus les mesures sont prises tôt, plus elles sont efficaces, donc il y a un dilemme", a expliqué cet épidémiologiste. D'après lui, en l'absence de traitement efficace, la proportion des Français se faisant vacciner contre le Covid-19 devra être la plus élevée possible si le temps confirme que les différents vaccins sont sans danger. "Pour moi ça devrait être 100%. A partir du moment où on sait que le vaccin marche, et que le vaccin n'a pas d'effet indésirable, pourquoi s'en priver?". Car pour arrêter la circulation du virus, "il faudra toucher des populations plus larges", a-t-il détaillé. "Maintenant qu'on sait que ces variants sont finalement plus transmissibles que le virus qu'on connaissait, ça veut dire aussi que la couverture vaccinale devra être plus importante que ce qu'on anticipait jusqu'à présent", d'après ce médecin qui conseille le gouvernement.

12h22: L'Espagne a déjà commencé ce dimanche à administrer la deuxième dose du vaccin contre le Covid-19 aux personnes prioritaires qui avaient déjà reçu une première dose en décembre, selon plusieurs chaînes de télévision dont TV3. Cela concerne d'abord la Catalogne et six autres régions. Les autres suivront demain.

11h35 : Les policiers sont intervenus suite à l'appel, vers 21h30, d'un voisin gêné par le bruit provenant d'un hangar à Saint-Martin-d'Hères (Isère), proche de Grenoble. La plupart de «la centaine» de participants ont fui à l'arrivée des forces de l'ordre, qui ont mis fin à la fête vers 22h15, mais certains ont essayé de résister. Deux d'entre eux ont été blessés, ainsi que deux policiers légèrement, a-t-on précisé de même source. Deux «teufeurs» ont été interpellés pour violences sur personne dépositaire de l'autorité publique, dont le DJ, et un troisième pour être soupçonné d'avoir organisé la soirée. Ils ont tous été placés en garde à vue. Trente-huit verbalisations ont été prononcées sur place et la sono a été saisie. Il n'est pas déterminé, à ce stade, si le propriétaire du hangar avait autorisé ou non la soirée.

11h13: Alors que la tension hospitalière reste forte, la France a franchi la barre des 70.000 morts depuis le début de l'épidémie. Les autorités françaises et européennes tentent de se réorganiser après l'annonce du laboratoire américain Pfizer, qui a confirmé que ses livraisons de vaccins anti-Covid en dehors des États-Unis allaient ralentir fin janvier-début février. Suivez l'évolution de la situation en direct.

07h50 : Le groupe américain Pfizer se montre rassurant sur les ralentissements des livraisons de vaccins en Europe, au moment où plusieurs pays durcissent les restrictions pour enrayer la pandémie de Covid-19. L'Europe, région la plus endeuillée, compte beaucoup sur le vaccin de l'alliance américano-allemande Pfizer-BioNTech, alors que les pays traversent une deuxième vague virulente, face à un variant britannique considéré par des scientifiques comme jusqu'à 74% plus contagieux. Les deux laboratoires se veulent rassurants samedi: ils ont assuré samedi avoir mis en place un "plan" pour limiter à une semaine les retards de livraison de leur vaccin, alors que l'Europe craignait de voir faiblir les livraisons de doses pendant "trois à quatre semaines".

"Pfizer et BioNTech ont développé un plan qui permettra d'augmenter les capacités de fabrication en Europe et de fournir beaucoup plus de doses au deuxième trimestre", ont annoncé les deux entreprises dans un communiqué conjoint.

Cause de ce retard, des "modifications des processus de production" de l'usine belge de Puurs qui vont permettre d'augmenter les livraisons à partir de la semaine du 15 février, ont précisé les deux groupes.

Vendredi, ils avaient annoncé de façon inopinée ne pas être en mesure de fournir la quantité de doses à laquelle ils s'étaient engagé, déclenchant le courroux des pays européens, déjà critiqués pour la lenteur de la campagne de vaccination.

07h03: Dans plusieurs pays, les restrictions se durcissent alors que les variants du virus se propagent. La France, où plus de 413.000 personnes ont été vaccinées, a franchit samedi le seuil des 70.000 morts. Le même jour, un couvre-feu à 18H00 entrait en vigueur pour au moins 15 jours dans toute la métropole, un nouveau tour de vis auquel se plient des commerçants résignés. L'Italie a interdit samedi les vols en provenance du Brésil en raison d'un nouveau variant découvert dans ce pays, et va reconfiner à partir de lundi trois régions jugées à haut risque de contagion.

En Colombie comme au Liban, où les autorités ont imposé un confinement strict, les hôpitaux sont saturés. Au Brésil, le manque d'oxygène dans les hôpitaux de Manaus a provoqué vendredi des concerts de casseroles dans les grandes villes du pays en protestation contre le président d'extrême droite Jair Bolsonaro.

A contre-courant, le gouvernement espagnol a annoncé samedi exclure pour l'instant un nouveau confinement, malgré une explosion des cas depuis les fêtes. Mais il pourrait permettre aux régions du pays d'avancer leur couvre-feu.

De l'autre côté du globe, l'une des plus grandes campagnes de vaccination au monde contre le Covid-19 a commencé samedi en Inde, qui prévoit d'immuniser 300 millions de personnes d'ici juillet. Le pays, le deuxième le plus peuplé au monde avec 1,3 milliard d'habitants, figure en deuxième position des nations les plus frappées par la pandémie avec plus de 10 millions de cas. Quelque 30 millions de soignants et les plus exposés à la maladie sont les premiers à être vaccinés, suivis par environ 270 millions de personnes de plus de 50 ans ou particulièrement vulnérables.

Dans un pays aussi vaste et pauvre, cette campagne vaccinale représente un défi colossal, d'autant que les deux vaccins utilisés exigent d'être conservés à très basse température. Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a regretté que "si les pays à revenu élevé ont accès aux vaccins, ce n'est pas le cas des pays les plus pauvres".

Le Cambodge a annoncé samedi une "aide" de la Chine qui va lui fournir un million de doses de son vaccin Sinovac. Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Li a promis aux Philippines un don de 500.000 doses de vaccin. Et en Serbie, le président Aleksandar Vucic s'est réjoui de l'arrivée dans le pays d'un million de doses du vaccin chinois Sinopharm.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de muzo 28
18/janvier/2021 - 08h33
Kratusse a écrit :

C'est grave qu'une personne intelligente comme ce cuisinier n'ai pas compris que c'est plus un problème de logistique et de disponibilité suffisante de vaccin qui posent des problèmes ...confinement ou pas ça ne change absolument rien...

Il faut savoir qu'en France, il y a un million de professionnels de santé formé pour vacciner... Ça peut donc aller très vite si on a les vaccins et si on est organisé... Le plus comique ou le plus grave , c'est de voir les délais pour être vacciné et d'entendre les professionnels de santé déclarer qu'ils ne veulent pas commander de vaccins car il faut au moins avoir 5 patients à vacciner par dose entamée...

en l'état actuel des chose il n'est pas permis de jeter des doses. Une fois reconstitué et mis en seringue le délais est de 6h, sinon c'est poubelle.  Il faut un médecin et un personne qui fait l'injection. De quoi perfuser, de l'adrénaline, et plus encore...de la paperasse et une connexion au site de déclaration ..C'est six doses pour un flacon, alors qu'à la base c'était cinq, probablement pour éviter une pénurie qui se profile. En fait il ne faut pas être trop râleur non plus, quand on connaît tout le processus mis en œuvre pour assurer la sécurité.

Portrait de nina83
18/janvier/2021 - 08h13

Et allez, on sera "libres" quand ? cet été ? ils n'avaient qu'à confiner début janvier, à juste vouloir avancer à petits pas, on y sera encore à la fin de l'année..... enfin, ceux qui auront gardé le moral smiley on devrait tous partir à Dubai !

Portrait de La marmite de fonte
18/janvier/2021 - 06h59

OUI, elle commencera le 1er avril à 00heure 00minute pour être préçissmiley

Portrait de Kratusse
18/janvier/2021 - 05h51
LOIC 33 a écrit :

Philippe Etchebest a dit l' autre soir au cours d'un échange avec Bruno Lemaire qu'il aurait été préférable d'appliquer un confinement total et profiter de cette période pour vacciner un maximum. Et si il avait raison ???

C'est grave qu'une personne intelligente comme ce cuisinier n'ai pas compris que c'est plus un problème de logistique et de disponibilité suffisante de vaccin qui posent des problèmes ...confinement ou pas ça ne change absolument rien...

Il faut savoir qu'en France, il y a un million de professionnels de santé formé pour vacciner... Ça peut donc aller très vite si on a les vaccins et si on est organisé... Le plus comique ou le plus grave , c'est de voir les délais pour être vacciné et d'entendre les professionnels de santé déclarer qu'ils ne veulent pas commander de vaccins car il faut au moins avoir 5 patients à vacciner par dose entamée...

Portrait de Angelussauron
18/janvier/2021 - 05h05
LOIC 33 a écrit :

Philippe Etchebest a dit l' autre soir au cours d'un échange avec Bruno Lemaire qu'il aurait été préférable d'appliquer un confinement total et profiter de cette période pour vacciner un maximum. Et si il avait raison ???

 

Il a juste repris la phrase qu'avait dit certains scientifiques. Mais bon il y a déjà pas assez de vaccins pour ceux qui sont prioritaires (sans parler de la 2ème dose) alors ça sert à rien de confiner pour ça.

 

Heureusement que tous les Français ne sont pas pour le vaccin...

Portrait de Oh Yes It's Good
18/janvier/2021 - 00h14
LOIC 33 a écrit :

Philippe Etchebest a dit l' autre soir au cours d'un échange avec Bruno Lemaire qu'il aurait été préférable d'appliquer un confinement total et profiter de cette période pour vacciner un maximum. Et si il avait raison ???

On attend l'expertise de Francis Lalanne sur le sujet, patience patience...

Portrait de LOIC 33
17/janvier/2021 - 21h06

Philippe Etchebest a dit l' autre soir au cours d'un échange avec Bruno Lemaire qu'il aurait été préférable d'appliquer un confinement total et profiter de cette période pour vacciner un maximum. Et si il avait raison ???

Portrait de Mikhail63
17/janvier/2021 - 19h11
Bien Fait a écrit :

Le variant anglais en mars. Maintenant on nous annonce un variant amazonien "plus inquiétant". En avril /mai ?  C'est comme la couture, à chaque saison sa collection !

C'est pas faux! smiley

Portrait de Bien Fait
17/janvier/2021 - 19h03

Le variant anglais en mars. Maintenant on nous annonce un variant amazonien "plus inquiétant". En avril /mai ?  C'est comme la couture, à chaque saison sa collection !

Portrait de Kratusse
17/janvier/2021 - 18h30

Pourquoi ce monsieur qui semble tout savoir n'a pas parlé il y a 3 mois de la variante britannique actuelle... Vu le nombre de fois qu'il passe à la télé il en a pourtant eu l'opportunité...

Je crois qu'aujourd'hui les gens en ont autant marre des mauvais choix de notre gouvernement que des multiples interventions des spécialistes en tout genre qui disent tout et son contraire le lendemain...

Portrait de lxa75
17/janvier/2021 - 18h22

comme l'an passé en quelque sorte 

Portrait de Oh Yes It's Good
17/janvier/2021 - 18h16

Plus les médecins font de télé plus ils tiennent des propos chocs, polémiques, etc... pour sans doute continuer à passer à la télé (et obtenir je ne sais quelle popularité ou promotion). Addiction addiction...

 

Portrait de Lic88.
17/janvier/2021 - 16h12
Azrael68 a écrit :

Ce genre de fête va devenir de plus en plus courant ... Les français sont à bout ! Ils n’en peuvent plus de cette désocialisation !

Des personnes fragiles...

Portrait de C'est Mon Avis
17/janvier/2021 - 15h39
dadouronron a écrit :

@C'est Mon Avis
C'est surtout grâce à des gens comme vous que nous n'en sortirons pas. Tant que des gens comme vous feront l'autruche la tête plantée dans le sable pour ne pas voir le virus et croirront bêtement que seul le confinement nous sauvera, on ne sera.pas sorti des ronces. PERSONNE ne respecte parfaitement les gestes barrières, vous continuez à toucher des objets touchés par d'autres, à croiser des gens.
Ne vaut il pas mieux que des gens qui ne risquent rien continue à tenir l'économie du pays et mettre sous clefs les.personnes à risque ? Ou croyez vous que l'argent magique vous sauvera ?

Bien au contraire, je ne fais pas l'autruche ! J'ai des amis, des membres de ma famille qui ont été touchés par ce virus et pour certains ça a été très compliqué (des jeunes dans la trentaine, sportifs, gendarmes,...). Plus vous côtoyez de monde et plus vous avez de risques d'attraper ce virus ou de le transmettre. Mettre un masque c'est déjà une barrière, parler à plus d'un mètre de distance c'en ai une autre, se laver les mains souvent (je parle d'eau et de savon pas de gel hydroalcoolique) encore une... Mais justement le problème vient du fait que des personnes ne respectent pas ces gestes ! Combien vont aux toilettes et en ressortent sans se laver les mains ? J'ai toujours bossé pendant les confinements, pendant les couvre-feu (horaires 18h00/6h00 ) je n'attends donc pas d'argent "magique", je ne compte que sur moi-même. Le confinement n'est pas fait pour ne pas contracter le virus, mais juste pour qu'il y ai moins de cas graves qui demanderaient à mettre les malades en réanimation, c'est tout ! Depuis des années les hôpitaux sont là pour faire du chiffre donc ils l'ont joué à l'économie : moins de lits, moins de soignants, moins de matériel (la faute à qui ?). Si nos hôpitaux français étaient assez équipés il n'y aurait pas tous ces confinements. Malheureusement il faut faire en sorte que les gens se croisent moins et soient moins longtemps ensemble pour limiter les cas. Si vous portez votre masque correctement, que vous le changez en temps voulu et que vous croisez des personnes dans le même cas que vous, vous aurez beaucoup moins de malchance d'attraper ce virus que dans le cas où vous êtes dans une fête à vous parler à l'oreille à cause de la musique, sans masque parce que vous buvez votre verre. Les gens qui se croisent dans les magasins, masqués, ont moins de risques également s'ils respectent les gestes. Après, pour ceux qui ne les respectent pas, tant pis pour eux, mais qu'ils ne viennent pas se plaindre après quand ils seront malades !

Et en plus de tout ça, ils se permettent de blesser des policiers !!!

 

Portrait de Azrael68
17/janvier/2021 - 13h22 - depuis l'application mobile

Ce genre de fête va devenir de plus en plus courant ... Les français sont à bout ! Ils n’en peuvent plus de cette désocialisation !

Portrait de dadouronron
17/janvier/2021 - 13h20 - depuis l'application mobile
C'est Mon Avis a écrit :

Ils devraient être placés en "quarantaine" pendant 7 jours pour vérifier qu'ils ne sont pas positifs au Covid ! Leur infliger une amende et les laisser partir dans la nature est aussi idiot que de participer à cette fête ! C'est à cause de tels abrutis que les couvre-feu ont lieu, que les confinements. Tant que TOUT LE MONDE ne respectera pas ça, il y aura toujours des restrictions, et qui sont les premiers à râler ? Ce sont eux ! Bande d'abrutis !!!

@C'est Mon Avis
C'est surtout grâce à des gens comme vous que nous n'en sortirons pas. Tant que des gens comme vous feront l'autruche la tête plantée dans le sable pour ne pas voir le virus et croirront bêtement que seul le confinement nous sauvera, on ne sera.pas sorti des ronces. PERSONNE ne respecte parfaitement les gestes barrières, vous continuez à toucher des objets touchés par d'autres, à croiser des gens.
Ne vaut il pas mieux que des gens qui ne risquent rien continue à tenir l'économie du pays et mettre sous clefs les.personnes à risque ? Ou croyez vous que l'argent magique vous sauvera ?

Portrait de dadouronron
17/janvier/2021 - 13h20 - depuis l'application mobile
C'est Mon Avis a écrit :

Ils devraient être placés en "quarantaine" pendant 7 jours pour vérifier qu'ils ne sont pas positifs au Covid ! Leur infliger une amende et les laisser partir dans la nature est aussi idiot que de participer à cette fête ! C'est à cause de tels abrutis que les couvre-feu ont lieu, que les confinements. Tant que TOUT LE MONDE ne respectera pas ça, il y aura toujours des restrictions, et qui sont les premiers à râler ? Ce sont eux ! Bande d'abrutis !!!

@C'est Mon Avis
C'est surtout grâce à des gens comme vous que nous n'en sortirons pas. Tant que des gens comme vous feront l'autruche la tête plantée dans le sable pour ne pas voir le virus et croirront bêtement que seul le confinement nous sauvera, on ne sera.pas sorti des ronces. PERSONNE ne respecte parfaitement les gestes barrières, vous continuez à toucher des objets touchés par d'autres, à croiser des gens.
Ne vaut il pas mieux que des gens qui ne risquent rien continue à tenir l'économie du pays et mettre sous clefs les.personnes à risque ? Ou croyez vous que l'argent magique vous sauvera ?

Portrait de NganIayajmm
17/janvier/2021 - 12h30
C'est Mon Avis a écrit :

Ils devraient être placés en "quarantaine" pendant 7 jours pour vérifier qu'ils ne sont pas positifs au Covid ! Leur infliger une amende et les laisser partir dans la nature est aussi idiot que de participer à cette fête ! C'est à cause de tels abrutis que les couvre-feu ont lieu, que les confinements. Tant que TOUT LE MONDE ne respectera pas ça, il y aura toujours des restrictions, et qui sont les premiers à râler ? Ce sont eux ! Bande d'abrutis !!!

Je ne peux pas vous donner tort sur le fond, d'autant plus avec les nouveaux variants et je pense qu'ils ont ou vont être verbalisés.

Il faut quand même signaler, voir article ce matin dans le parisien, que suite à la rave en Bretagne, il n'y a eu aucun clusters, contrairement aux réunions familiales de Noël et du nouvel an. Ne me demandez pas pourquoi, je n'en sais rien. 

Portrait de C'est Mon Avis
17/janvier/2021 - 12h04

Ils devraient être placés en "quarantaine" pendant 7 jours pour vérifier qu'ils ne sont pas positifs au Covid ! Leur infliger une amende et les laisser partir dans la nature est aussi idiot que de participer à cette fête ! C'est à cause de tels abrutis que les couvre-feu ont lieu, que les confinements. Tant que TOUT LE MONDE ne respectera pas ça, il y aura toujours des restrictions, et qui sont les premiers à râler ? Ce sont eux ! Bande d'abrutis !!!