08/01 14:03

Un lynx mort, tué par arme à feu, a été retrouvé dans le massif du Jura - Une enquête judiciaire a été ouverte

Le 31 décembre dernier, un lynx boréal mort a été retrouvé dans le massif du Jura, dans le canton de Quingey (Doubs), comme le rapporte La Dépêche. Selon la Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement, l'animal "a été tué par une arme à feu". Ces constatations ont été faites après une autopsie.

La découverte de la dépouille a été signalée aux services de l'Etat par le centre de défense des animaux Athénas, basé à l'Etoile dans le Jura et spécialisé dans la protection du lynx. Des inspecteurs de l'environnement de l'Office français de la biodiversité se sont rendus sur place pour réaliser les premières constatations.

"Au cours de l’année 2020, c’est la troisième destruction illégale de lynx avérée après celles survenues au début de l’année dans les départements du Haut-Rhin et du Jura", a précisé la Dreal qui indique ces actes de braconnage "porte une atteinte grave à la population de lynx en France".

La Dépêche ajoute qu'une enquête judiciaire a été ouverte sous la direction du parquet de Besançon. A l'heure actuelle, aucune personne n'a été interpellée après ce délit qui est puni d'une peine maximal de trois ans de prison et de 150.000 euros d'amende.
Reconnaissable à son pelage beige et à ses grandes oreilles pointues, le lynx boréal est le seul grand félin sauvage présent en France. Les deux tiers de la population de lynx en France, qui s'élève à 150 individus environ, sont situés dans le massif du Jura. L'animal est également présent dans les Alpes et de manière sporadique dans le massif des Vosges.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Art-isto
11/janvier/2021 - 19h35
VeG a écrit :

Vous voulez dire.... Comment la nature que nous avons dérégulée (nous chasseurs) en tuant tous les prédateurs naturels ne régule t-elle pas les hordes d'animaux d'élevage que nous (les chasseurs) relâchons dans la nature chaque année.

C'est simple ma foi, la réponse est dans la question (interdisons la chasse et réintroduisons les prédateurs naturels)

'Il y a en France 5 millions de titulaires du permis de chasse et 1,1 million de permis valides'

Cela veut dire que 3.9 millions de titulaires ont des permis invalides et ne chassent pas (sans doute enfin une prise de conscience) ?

Au fait, des statistiques (indépendantes) sur les bavures des chasseurs (chasseurs blessés, tués, innocents blessés, tués, gibier abattu illégalement, ... ?

Tiens, d'autre avis sur le nombre de chasseurs... (Libération)

-------------------------------------------------

Pour obtenir d'autres informations sur ce sujet, CheckNews a contacté l'Office national de la chasse et de la faune sauvage qui est l'organisme qui délivre les permis de chasser et qui est sous la double tutelle du ministère chargé de l'Environnement et du ministère chargé de l'Agriculture. Son chef de la division du permis de chasser, Jacques Bouchet, nous a indiqué que pour la campagne 2017/2018 «le nombre de validations annuelles avoisinera le un million cent mille (probablement légèrement en dessous)». 

En ce qui concerne le nombre de cinq millions de chasseurs évoqué par Willy Schraen, il semble plus dubitatif: «Il est très difficile de savoir aujourd’hui combien de permis de chasser – hors validation- sont en circulation mais le chiffre de 5 millions est particulièrement exagéré. Je ne pense pas qu’il y en est plus de 3 millions aujourd’hui.»

Le Monde:

---------------------------------------------------------------------------------------------

Si les chasseurs sont nombreux, la pratique est en déclin continu, puisque leur nombre a été divisé par deux en une quarantaine d’années. Ils étaient 1,8 million pour 39 millions d’habitants en 1945, et plus de 2,2 millions en 1975.

@ Veg

Merci d'avoir eu la patience de lui expliquer. Je rajouterai volontiers que beaucoup de chasseurs prennent plusieurs permis (un par département ou ils chassent), d’où le nombre ridicule qu'ils mentionnent.

Quand aux statistiques concernant leurs accidents, il suffit de regarder le net, c'est édifiant (et délirant)

Portrait de Art-isto
10/janvier/2021 - 16h13
Fab82 a écrit :

@Art-isto tu fantasmes ^^ Le troisième loisir le plus pratiqué en France après le foot et la pêche Best plébiscité notamment chez les jeunes et femmes a encore de beaux jours devant elle. Pour info, 25000 nouveaux permis délivrés l’an passé.

Pas du tout, ce n'est pas un fantasme, c'est une constatation (Willy Schraen est connu pour surestimer de manière grotesque le nombre de chasseurs en France). Une très grande majorité de français en ont marre de ces imbéciles avinés qui flinguent des animaux sans défense en de-régulant le travail magnifique fait par la nature

 

Portrait de Art-isto
9/janvier/2021 - 12h28
Fab82 a écrit :

90% des proies chassées par le lynx sont composées de cervidés et notamment de chevreuils. Les prélèvements occasionnés par cet animal sont anecdotiques par rapport aux populations et en aucun cas il ne fait concurrence aux chasseurs. Avec 400 000 chevreuils et 40 000 cerfs tués en France chaque année il y a de la marge... À part quelques extrémistes pseudos écolos et anti chasse radicalisés personne n’est dupe a croire en la culpabilité d’un chasseur. En revanche, cet acte de braconnage envers une espèce protégée est à condamner sans réserve.

Bla bla bla bla. Un animal tué par une arme de chasseur (confirmé par l'examen du corps), par un chasseur qui ne veut pas de concurrence, quitte à impacter une espèce protégée.

Sale loisir que la chasse, qui disparaitra rapidement des radars, avec ses alcooliques associés

Portrait de b24
8/janvier/2021 - 18h14

Certainement un coup des vegans !

Non seulement ils ne supportent pas la viande, mais même quand l'animal est vivant, ça les dérange encore !

Portrait de Raspoutine from South
8/janvier/2021 - 14h33

Un de plus...

Il y a environ 150 lynx pour 65 millions de français mais certains trouvent que c'est déjà trop.

Et surtout les lynx osent manger leur gibier, pas bon ça, ça fait de la concurrence, faut les flinguer.