11:23

Malaisie: Un médecin légiste écarte la piste criminelle dans la mort de Nora Quoirin, une Franco-Irlandaise de 15 ans, dont le corps a été retrouvé dix jours après sa disparition en 2019

Un médecin légiste malaisien a écarté aujourd'hui la piste d’un meurtre ou d’une agression sexuelle pour expliquer la mort de Nora Quoirin, une Franco-Irlandaise de 15 ans, dont le corps a été retrouvé dans la jungle malaisienne dix jours après sa disparition en 2019. Il évoque une "mésaventure".

La jeune fille avait disparu en 2019 au lendemain de son arrivée, avec sa famille, à l’hôtel Dusun Resort, un complexe touristique situé à 70 km environ au sud de la capitale Kuala Lumpur, en lisière de la jungle. Le corps de l’adolescente atteinte d’un léger handicap mental avait été retrouvé au bout de dix jours de recherches.

L’avocat de la famille, S. Sakthyvell, avait précisé en décembre que le résultat devait être annoncé le 31 décembre ou le 4 janvier.

La police avait conclu à une mort accidentelle mais les parents sont persuadés que leur fille n’était pas capable de s’aventurer loin toute seule et qu’elle a été enlevée de l’hôtel. Ils soupçonnent une piste criminelle.

La famille a réclamé une enquête judiciaire pour déterminer les causes de la mort de Nora. Cette enquête, qui s’est ouverte fin août et a entendu plus de 40 témoins, est parvenue à son terme. La police a répété ne pas avoir d’indice pouvant faire croire a une piste criminelle dans la mort de l’adolescente et pense qu’elle est sortie elle-même de son chalet en passant par la fenêtre. Mais ses parents, qui habitent Londres, ont raconté avoir entendu des bruits suspects dans le chalet la nuit de sa disparition, et ont décrit la réaction de la police comme lente et inefficace.

L’autopsie avait conclu que la jeune fille était probablement morte des suites d’une hémorragie interne induite par la faim, après avoir passé plus d’une semaine dans la forêt tropicale.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Citoyen87
4/janvier/2021 - 15h43 - depuis l'application mobile

Logique, les bungalows étaient totalement isolés dans la forêt, peu de risques qu'un rôdeur passe par là.

Portrait de eghisheim1961
4/janvier/2021 - 12h06

Triste histoire.

La fanatique des fariboles de Lionel Camy ne devrait pas tarder à réagir.