03/01 07:51

Onze élus républicains du Sénat américain ont annoncé qu'ils s'opposeraient à la certification par le Congrès du résultat de l'élection de Joe Biden

Onze élus républicains du Sénat américain ont annoncé qu'ils s'opposeraient à la certification par le Congrès du résultat de l'élection présidentielle, une ultime tentative pour contester la victoire de Joe Biden comme le souhaite Donald Trump. Jusqu'à présent, seul un sénateur, Josh Hawley, avait fait part mercredi de son intention de contester l'élection du démocrate lors de la cérémonie de certification prévue le 6 janvier. Cette tentative de la dernière chance fait suite aux échecs à répétition essuyés par les partisans de Donald Trump devant les tribunaux pour faire invalider les résultats du scrutin dans plusieurs Etats-clés où Joe Biden l'a emporté.

"Le Congrès devrait immédiatement nommer une commission électorale, avec une pleine autorité pour enquêter" sur de possibles "fraudes électorales", ont affirmé dans un communiqué les onze élus de la chambre haute, faisant écho aux accusations de fraude répétées par le président Trump et par nombre de parlementaires républicains depuis deux mois. "Les allégations de fraude et d'irrégularités dans l'élection de 2020 dépassent toutes celles que nous avons connues dans notre vie", déclarent les onze sénateurs.

La commission dont ils souhaitent la création devra "conduire un audit d'urgence de dix jours sur les résultats dans les Etats" où les deux candidats étaient au coude à coude, ont demandé ces élus, menés par l'influent sénateur du Texas Ted Cruz. Si cet audit n'a pas lieu, "nous voterons le 6 janvier pour rejeter les électeurs des Etats disputés", ont-ils annoncé. Toujours selon le communiqué des sénateurs, les Etats concernés pourraient alors convoquer des sessions législatives extraordinaires et potentiellement réviser leurs résultats électoraux.

Aux Etats-Unis, le président est choisi au suffrage universel indirect.

Le collège électoral a déclaré le 14 décembre la victoire de Joe Biden avec 306 grands électeurs contre 232 à Donald Trump, alors qu'il faut 270 grands électeurs pour devenir président. Le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a alors reconnu la victoire de Joe Biden, et il a appelé les républicains à certifier ce résultat.

La Chambre et le Sénat doivent se réunir mercredi pour certifier ces résultats, une procédure qui est d'ordinaire une simple formalité. Mais le président sortant affirme toujours avoir largement remporté l'élection du 3 novembre, et il a appelé ses partisans à se rassembler mercredi à Washington.

Donald Trump a publié samedi sur Twitter la liste des onze sénateurs qui ont rejoint Josh Hawley, sénateur du Missouri, en louant leur initiative et en répétant qu'il a été victime d'une fraude des démocrates lors de la présidentielle.

"Une tentative pour voler une victoire écrasante. On ne peut pas laisser faire ça!", a-t-il écrit. M. Trump compte sur le débat au Congrès pour que soient exposés au public les éléments qui selon lui fondent ses accusations de fraude.

"Et après que les gens auront vu les faits, il y a encore plein de choses à venir...", a-t-il tweeté.

A la Chambre des représentants, à majorité démocrate, plus d'une centaine d'élus républicains prévoient de voter contre la certification, selon CNN.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Citoyen87
3/janvier/2021 - 21h54 - depuis l'application mobile

Beaucoup d'américains n'ont pas voté pour Biden mais CONTRE Trump !

Portrait de djibou35
3/janvier/2021 - 18h40
lucieat a écrit :

quel image déplorable des USA ça donne des USA, le reste du monde rigole , un président sortant arrogant, méprisant, antipathique et mauvais joueur qui refuse l'évidence, soutenus par les extrémistes armés jusqu'aux dents, prêts contre un homme qui je pense a l'air plus honnête, au sourire plus doux, plus proche des gens, plus fair play. Jusqu'à quand cette mascarade va durer ?

C'est vrai qu'un gars au sourire plus doux ça apporte vachement au débat.

Je comprends mieux pourquoi notre pays est devenu ce qu'il est devenu, on a eu des mecs aux sourires plus doux.

Portrait de Tching
3/janvier/2021 - 17h46
lucieat a écrit :

quel image déplorable des USA ça donne des USA, le reste du monde rigole , un président sortant arrogant, méprisant, antipathique et mauvais joueur qui refuse l'évidence, soutenus par les extrémistes armés jusqu'aux dents, prêts contre un homme qui je pense a l'air plus honnête, au sourire plus doux, plus proche des gens, plus fair play. Jusqu'à quand cette mascarade va durer ?

Biben , c'est un vendu, on le sait, c'est nous la chine qui l'a acheté, c'est un traître à sa nation smiley

Portrait de lucieat
3/janvier/2021 - 15h34

quel image déplorable des USA ça donne des USA, le reste du monde rigole , un président sortant arrogant, méprisant, antipathique et mauvais joueur qui refuse l'évidence, soutenus par les extrémistes armés jusqu'aux dents, prêts contre un homme qui je pense a l'air plus honnête, au sourire plus doux, plus proche des gens, plus fair play. Jusqu'à quand cette mascarade va durer ?

Portrait de Chuck Norris.
3/janvier/2021 - 13h21
Raouda28 a écrit :

Ca va devenir biblique à partir de mercredi. Trump a passé les deux derniers mois à laisser les complices de la fraude se démasquer, jusqu'à la cour suprême.

Le grand ménage va enfin commencer.

       Approved !

Portrait de Amos
3/janvier/2021 - 12h51 - depuis l'application mobile
Raouda28 a écrit :

Ca va devenir biblique à partir de mercredi. Trump a passé les deux derniers mois à laisser les complices de la fraude se démasquer, jusqu'à la cour suprême.

Le grand ménage va enfin commencer.

@Raouda28 Ou y a t il fraude? expliquez parce que moi je n'en vois pas.
C'est terminé Trump a perdu, c'est finit.
Kennedy a triché, Bush a triché, en fait la moitié des présidents us ont triché.
Les américains s'en foute qu'il y ait fraude, ils voient que celui qui est le plus fort qui a le plus de tripes, quitte à tricher, a gagné.

Portrait de Citoyen87
3/janvier/2021 - 11h12 - depuis l'application mobile

Tentative ridicule de plus de quelques lèches bottes de trump. AUCUNE plainte n'a abouti dans les nombreux procès.