23/11 11:21

Dans une lettre ouverte, Brigitte Bardot demande à la Ministre de la Transition Ecologique la fermeture des élevages de visons en 2021

A l'instar d'autres pays européens, la France vient à son tour de détecter la présence de Covid-19 dans l'un de ses quatre élevages de visons, en Eure-et-Loir. Les mille bêtes à fourrure ont été abattues ce week-end.

Dans une lettre ouverte adressée à Barbara Pompili, la Ministre de la Transition Ecologique, Brigitte Bardot demande la fermeture des élevages de visions en 2021, et non en 2025 comme annoncé il y a quelques semaines.

"L’abattage de 500 000 visons, en juin aux Pays-Bas, a accéléré la fermeture des élevages de visons dans ce pays initialement prévue en 2024. La France doit suivre cet exemple et s’engager à faire fermer les élevages de visons en 2021", déclare la présidente de la Fondation Brigitte Bardot.
Et d'ajouter : "Le principe de précaution doit s’appliquer, non pas comme au Danemark en abattant par millions des visons, dans un véritable génocide animalier qui nous plonge dans la honte, mais en veillant, dès aujourd’hui, à ne pas faire naitre une nouvelle génération de visons condamnée à la captivité avant d’être gazée la saison prochaine".
"Madame la Ministre, je me joins à l’appel de plusieurs parlementaires, comme Loïc Dombreval qui préside le groupe d’études « condition animale » à l’Assemblée Nationale, pour vous demander d’avancer l’interdiction des élevages de visons en France, et autres animaux spécifiquement élevés pour leur fourrure, dès 2021 et non pas en 2025", termine Brigitte Bardot.

Ailleurs sur le web

Vos réactions