12/11 08:06

Coronavirus - Le PDG de Pfizer, Albert Bourla, a vendu pour 5,6 millions de dollars d'actions du laboratoire... le jour de l'annonce de la mise au point d'un vaccin !

Le PDG de Pfizer, Albert Bourla, a vendu pour 5,6 millions de dollars d'actions du laboratoire américain, le jour de l'annonce par le groupe de bons résultats préliminaires sur l'efficacité d'un vaccin contre le Covid-19. Selon un document déposé auprès des autorités boursières américaines de la SEC, Albert Bourla a vendu 132 508 titres au prix de 41,94 dollars à Wall Street, équivalant à près de 5,6 millions de dollars.

La vice-présidente des laboratoires, Sally Susman, a aussi cédé lundi pour 1,8 million de dollars, vendant 43 662 titres. L'action Pfizer s'était envolée lundi de plus de 7 % lorsque le laboratoire américain avait annoncé que son vaccin développé avec la compagnie allemande BioNTech – qui avait pris 13,91 % – était « efficace » à 90 % contre le Covid-19. Interrogé par l'Agence France-Presse sur ces ventes de titres, Pfizer n'a pas répondu.

Selon un porte-parole cité sur le site de CNN, ces transactions étaient déjà partie intégrantes d'un plan de désinvestissement périodique mis en place par le patron du groupe lorsque le titre atteint un certain prix. Ces cessions à ce prix auraient été programmées dans le cadre de leur gestion financière personnelle, depuis août 2019 pour le PDG Albert Bourla et depuis novembre 2019 pour la vice-présidente.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de KEYZER
12/novembre/2020 - 18h09

Le malheur des uns fait le bonheur de certains...

Portrait de Ka
12/novembre/2020 - 11h05
th93100 a écrit :

?? ce n'est pas clair ! Ils sont en plan de désinvestissement... c'est donc une opération programmée.

La question est: vendues AVANT l'annonce ? ou APRES ?

Tu as lu l'article ou pas ? C'est bien marqué que ça se vend automatiquement quand l'action prend une certaine valeur.

Donc avec l'annonce, comme l'action a décollé, le mécanisme s'est déclenché tout seul et a vendu toutes les actions.

 

Portrait de JF_Lacour
12/novembre/2020 - 11h05
th93100 a écrit :

?? ce n'est pas clair ! Ils sont en plan de désinvestissement... c'est donc une opération programmée.

La question est: vendues AVANT l'annonce ? ou APRES ?

Vendue après l'annonce ce qui est logique ( gros volumes et hausse du cours ) et pas franchement suspect si l'annonce correspond à une bonne nouvelle "réelle" et pas bidonnée. Ce qui pose souvent problème ce sont les dirigeants qui bazardent discrètement ( par petits paquets ) avant d'annoncer de mauvaises nouvelles. Discrètement c'est façon de parler puisque tous les mouvements de titres des dirigeants de sociétés cotées aux USA sont publics et contrôlés par la SEC. 

Portrait de JF_Lacour
12/novembre/2020 - 10h49

A priori RAS puisque ces ventes d'actions rentrent dans un programme préétabli de ventes. 

"Le 19 août 2020, Bourla a déposé une demande de vente de ses actions. La vente de ces actions fait partie de la planification financière personnelle du Dr Bourla et d'un plan préétabli (10b5-1), qui permet, en vertu des règles de la SEC, les principaux actionnaires et initiés de sociétés cotées en bourse de négocier un nombre prédéterminé d'actions à un moment prédéterminé », a déclaré Pfizer."

Par contre il semble que la SEC pourrait s'intéresser sous peu aux ventes d'action des dirigeants de MODERNA INC , la biotech dirigée par le français Stéphane Bancel qui est sur la même technologie de vaccin mais qui s'est donc faite griller par les allemands de BioNTech, le partenaire de Pfizer.

Moderna PME de 800 employés vaut aujourd'hui en bourse 32Mds de $ soit plus que Peugeot et Renault réunis.

BioNTech fondée en 2008 un couple de médecins allemands d'origine turque vaut 26 Mds de $ soit 4 fois plus que Lufthansa. 

Portrait de th93100
12/novembre/2020 - 10h41

?? ce n'est pas clair ! Ils sont en plan de désinvestissement... c'est donc une opération programmée.

La question est: vendues AVANT l'annonce ? ou APRES ?

Portrait de Sorj
12/novembre/2020 - 10h06

Ce qui m’intrigue le plus avec ce vaccin, c’est la manière dont ils vont le stocker, à moins 80°, et donc, le distribuer.

Portrait de LESVEAUX
12/novembre/2020 - 09h52

Tout simplement le hasard... cette decision avait été actée depuis plusieurs mois. C'est donc le hasard du calendrier.

Mais toujours donner à manger et à boire pour le petit peuple et leur conspiration.

On oubliera pas de leur donner également quelques bougies, quelques banderolles je suis prof et quelques merdes à la TV 

Portrait de jarod.26
12/novembre/2020 - 09h02
il est temps d'investir chez pfizer smiley
Portrait de Angelussauron
12/novembre/2020 - 08h55

Quand j'ai expliqué clairement qu'il n'était pas dans l’intérêt des labos de trouver un traitement (et même si il existe) mais de tout miser sur le vaccin on m'a dit que j'étais un complotiste...

Je pense qu'on a la preuve là. Et le pire ce n'est pas le seul labo qui va faire ça car les autres labos continuent aussi donc ça sera pareil.

C’était une course mais en même temps plus ça duré plus ça rapporté, le vaccin aurait été trouvé au bout d'un mois ça n'aurait pas rapporté autant par exemple.

 

Aucun complot là dedans mais du business pur et dur alors certes sur la vie des gens.