18/09/2010 13:02

La publicité sur mobile prend enfin son essor

Boostée par le succès des smartphones, la publicité sur mobile est devenue le nouveau marché à conquérir: flairant l'"énorme" potentiel de ce support au format de poche, start-up et opérateurs télécoms français se disputent déjà les parts du gâteau.  

"Cela fait trois ans qu'on annonçait un essor incroyable du marché, c'était un peu l'Arlésienne mais cette fois je crois qu'on tient enfin le vrai essor! On a une forte progression et c'est en train de devenir le sujet du moment", résume à l'AFP Marie Delamarche, directrice déléguée du Syndicat des régies internet (SRI).  

Pour le premier semestre 2010, l'Observatoire de l'e-pub a estimé la croissance de la publicité sur mobile à 30% sur un an, à 13 millions d'euros.  

"Le potentiel est énorme grâce à l'évolution du parc de smartphones et du taux de pénétration de l'internet mobile, mais il ne faut pas non plus s'enflammer car on est sur un taux d'équipement de 7,1 millions de smartphones en France, ce qui reste encore assez confidentiel", souligne Mme Delamarche.   "En tout cas la publicité sur mobile n'est plus considérée comme un gadget", se félicite Benoît Corbin, président de la Mobile Marketing Association (MMA) en France, qui regroupe une petite dizaine de régies publicitaires sur mobile "en pleine effervescence" selon lui.  

Cette publicité se fait soit via les applications téléchargeables à souhait sur les smartphones - iPhone en tête - soit via la navigation sur internet.  

Si l'utilisateur ouvre par exemple le site d'un quotidien en ligne, son écran affichera pendant trois secondes une publicité pour un constructeur de téléphone portable taiwanais avant d'accéder à la page d'accueil, ou alors il retrouvera dans les pages suivantes, en bas de l'écran, un lien vers le site de la SNCF.

Les projections laissent en effet entendre qu'il faudra encore plusieurs années avant que le business de l'internet sur mobile rattrape celui lié au PC.

Selon une étude publiée en janvier par le cabinet Gartner, il y aura plus de mobiles que de PC en 2013. De son côté, le SRI estime que "le mobile sera le premier point d'accès à internet en 2014".


Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nikomimi
18/septembre/2010 - 15h40

Recreavie - ce serait peut être bien d' argumenter car perso des portables j en ai eu et je suis toujours retourner vers l iPhone. Sinon concernant le com précédent je trouve que l appli est pratique et bien faites et que justement je trouve que la bannière en bas de pages n est pas du tout gênantes comparer au site internet avec ses pubs sous formes de vidéos qui s ouvre n importe ou et n importe quand.