26/10 13:17

Le Dr Arnaud Chiche affirme dans "Morandini Live" que les patients les plus âgés venant des Ehpad "sont sacrifiés et ne bénéficient même plus d’hospitalisations car tous les lits sont pleins" - VIDEO

Ce matin, Arnaud Chiche, médecin anesthésiste, était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Le fondateur du collectif "Santé en danger" est revenu sur la situation sanitaire en France et la seconde vague de coronavirus.

"Les Français avaient besoin de décompresser cet été. Par contre, je pense que l'été et le post-confinement auraient dû être la période de préparation à septembre. La grave erreur est là ! (...) Utiliser les masques, limiter le groupe de personnes, faire très attention pendant les repas. On aurait pu profiter de ces trois mois pour préparer la population à septembre. Il y a eu un raté", a-t-il déclaré.

Et d'ajouter : "Il a manqué à ce gouvernement un regard scientifique, pragmatique, de terrain. Le gouvernement aurait dû être entouré. Il a manqué autour de lui un coordinateur de médecine de catastrophe. (...) J'ai l'impression qu'on se comporte là comme des puceaux de crise. On a complètement oublié qu'il y avait la première crise". Pour lui, "il n'y a pas eu d'anticipation, ni de coordination" en signalant qu'il va manquer de lits en réanimation, de matériels.

"Il y a trop de malades qui arrivent. Il y a des malades qu'on ne peut plus prendre à l'hôpital : les patients des Ehpad. Les personnes les plus âgées, les plus fragiles. Les Ehpad sont sacrifiés. On ne peut pas les prendre parce qu'il n'y a pas de places à l'hôpital. Globalement, aujourd'hui, la doctrine c'est qu'on essaye de pas prendre les patients des Ehpad", a-t-il ajouté en précisant que les Ehpad sont "un des secteurs du médico-social qui a été totalement abandonné".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
28/octobre/2020 - 15h49
muzo 28 a écrit :

une étude qui vient comme par hasard de l'université Aix  Marseille dont dépend L'IHU

Sauf que tout le monde ne suit pas Raoult à Aix Marseille ! Même à Marseille il n'y a quasiment que lui qui propose un traitement autre que le paracétamol.

Portrait de muzo 28
27/octobre/2020 - 16h44
PhilRAI a écrit :

Je n'ai jamais dit qu'ils disaient que c'est un antiviral ! j'ai juste dit que c'était le seul traitement autorisé sans aucune justification, aucun résultat, alors que l'azithromycine et l'hydroxychloroquine sont réellement efficaces et malgré cela tout est fait pour empêche leur prescription par ce qu'il faut bien appeler des criminels.

Tenez, une dernière étude sciencedirect.com/science/article/pii/S0924857920301837#

Nous concluons que les deux médicaments agissent comme des inhibiteurs compétitifs de l'attachement du SRAS-CoV-2 à la membrane de la cellule hôte. Ceci est cohérent avec un mécanisme antiviral synergique au niveau de la membrane plasmique, où l'intervention thérapeutique est probablement la plus efficace. Ce mécanisme moléculaire peut expliquer les effets bénéfiques de la thérapie combinée CLQ-OH / ATM chez les patients atteints de COVID-19. 

 

une étude qui vient comme par hasard de l'université Aix  Marseille dont dépend L'IHU

Portrait de PhilRAI
27/octobre/2020 - 15h17
muzo 28 a écrit :

Il est temps de vous arrêter, vous êtes ridicule. Personne n'a dit que le paracétamol est un antiviral. L'opposer au traitement Raoult montre votre manque de connaissances sur son utilité. Pas besoin de saturer l'espace avec de longues phrases. 

Merci à Zethal, logiquement on ne vous reverra plus.

Je n'ai jamais dit qu'ils disaient que c'est un antiviral ! j'ai juste dit que c'était le seul traitement autorisé sans aucune justification, aucun résultat, alors que l'azithromycine et l'hydroxychloroquine sont réellement efficaces et malgré cela tout est fait pour empêche leur prescription par ce qu'il faut bien appeler des criminels.

Tenez, une dernière étude sciencedirect.com/science/article/pii/S0924857920301837#

Nous concluons que les deux médicaments agissent comme des inhibiteurs compétitifs de l'attachement du SRAS-CoV-2 à la membrane de la cellule hôte. Ceci est cohérent avec un mécanisme antiviral synergique au niveau de la membrane plasmique, où l'intervention thérapeutique est probablement la plus efficace. Ce mécanisme moléculaire peut expliquer les effets bénéfiques de la thérapie combinée CLQ-OH / ATM chez les patients atteints de COVID-19. 

 

Portrait de PhilRAI
27/octobre/2020 - 15h14
Oh Yes It's Good a écrit :

Pour ma part ça n'est pas une histoire de croire ou de ne pas croire, mais d'essayer de comprendre. Je n'ai à la base pas davantage confiance en les chiffres qui sont communiqués par les autorités que par Raoult.

Reste que lorsque ce dernier compare son taux de mortalité à celui des hôpitaux classiques qui eux doivent gérer des patients graves, et pas juste légers, je trouve ça assez malhonnête et manipulateur.

A l'hôpital de Garches dans les Yvelines, là où officie le Dr. Perronne (chef du service des maladies infectieuses), son collègue Chef du service de réanimation alertait dès le mois d'août sur une seconde vague, voyant les contaminations repartir à la hausse. Donc là, sur le terrain, il n'est plus question de chloroquine, les tensions dans les services de réa sont les mêmes que dans les hôpitaux voisins. L'inquiétude était la même qu'ailleurs.

Perronne avait réalisé une """brillante""" étude sur "l'efficacité" du traitement chloro&co qui n'a même pas été mis en application au sein même de son établissement. Pourtant là, ç'aurait été intéressant puisqu'il s'agissait, contrairement à l'IHU de Marseille, d'un hôpital classique. Nous aurions vu ce qu'il en est réellement de l'efficacité du traitement chloro&co et de l'évolution des patients pris en charge ! Eh ben même pas, dommage ! La fiction, la démagogie et les règlements de compte d'un côté, la réalité de l'autre.

Sauf que les chiffres de Raoult sont examinés au microscope et pour l'instant il n'y a aucune critique sérieuse. Sauf que Raoult explique soigneusement comment il obtient ces chiffres, ce qui n'est pas du tout le cas des autres hôpitaux, ni du gouvernement. Les adversaires de Raoult lui imposent une rigueur qu'ils ne s'imposent pas à eux mêmes. 

Raoult ne compare rien, il donne ses chiffres, c'est moi qui les compare non pas à d'autres hôpitaux dans d'autres conditions mais aux chiffre globaux France entière. Décès par rapport au nombre de malades. De vrais malades avec des symptômes, pas des faux malades PCR. A ce sujet Raoult est le seul à donner le CT (35) et qui explique que c'est à la suite d'un étalonnage. Que disent les autres ? silence ... Et il faudrait les croire alors qu'ils font tout pour brouiller les pistes ?

Perronne a donné et continue de donner son traitement, il explique que certains jeunes médecins de son service refusent de le prescrire à cause de pressions extérieurs alors que certains d'entre-eux ont utilisé ce traitement alors qu'ils avaient la covid. Tiens, personne n'est allé interroger ces médecins montrés du doigt par Perronne ?

Tenez, un témoignage récent parmi d'autres : yetiblog.org/archives/27621J’ai été traitée à l’IHU avec le protocole Raoult. En vingt-quatre heures, tous mes symptômes ont disparu et j’ai récupéré en deux jours. J’habite à trois heures de Marseille…

 

Portrait de PhilRAI
27/octobre/2020 - 15h03
Oh Yes It's Good a écrit :

" Et si un patient se présente aux urgences dans un état grave, "il ne va pas être hospitalisé à l'IHU, mais directement en réanimation". "Lorsqu'un patient se dégrade à l'IHU, il est transféré à l'AP-HM. Et si cela tourne mal, son décès est comptabilisé à l'AP-HM", ajoute-t-il. Ce fonctionnement explique pourquoi le taux de mortalité lié au Covid-19 à l'IHU Méditerranée entre janvier et juin était quatre fois plus faible que dans le reste de l'AP-HM, souligne Le Figaro (0,6% contre 2,4%). Un chiffre encore plus élevé dans les services de réanimation, où le taux de décès liés au Covid-19 oscille entre 16 et 20%.  "

Voilà !! Merci bien zethal !!

Pour la nième fois Raoult ne traite pas les cas graves, il traite les malades avant, justement pour éviter que cela n'arrive, Et si malgré cela ça arrive ils sont envoyés juste en face et comptabilisés Raoult. Exactement comme un médecin de ville envoie ses patients en réa quand il ne peut plus rien faire, surtout juste avec du paracétamol !

Le taux de décès total AP-HM est plus important que le seul IHU Méditerranée infection tous simplement parce que tout l('AP-HM)/IHU n'applique pas le traitement Raoult. 

Portrait de PhilRAI
27/octobre/2020 - 14h57
zethal a écrit :

Marseille : l'IHU de Didier Raoult ne dispose pas de lits de réanimation pour les patients atteints d'une forme grave du Covid-19

"Visiblement indigné par le fait que le ministre de la Santé Olivier Véran n'ait pas rencontré de membres de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection lors de sa visite à Marseille trois jours plus tôt, le journaliste Pascal Praud en demande la raison à Renaud Muselier, président du conseil régional de PACA et soutien de Didier Raoult. Il lui répond que la visite concernait le risque de saturation des services de réanimation à Marseille. Or «il n'y a pas de lits de réanimation à l'IHU», a-t-il lâché."

"L'IHU ne dispose pas de lits de réanimation, ni de lits de soins critiques. Il n'y a pas non plus de médecins réanimateurs ni de personnel formé à la réanimation", explique le docteur Jean-Marie Forel, médecin intensiviste réanimateur à l'hôpital Nord de l'AP-HM. "Il n'y a pas de scanner et de matériel de radiographie, tout est fait l'AP-HM", ajoute-t-il. 

L'IHU faisant partie intégrante de l'AP-HM, les patients de l'institut d'infectiologie atteints d'une forme grave de Covid-19 sont transférés dans l'un des services de l'AP-HM équipé pour faire de la réanimation. Un anesthésiste explique que des réanimateurs "passent tous les jours à l'AP-HM pour déterminer avec les médecins de l'IHU quel patient doit aller en réanimation". Et si un patient se présente aux urgences dans un état grave, "il ne va pas être hospitalisé à l'IHU, mais directement en réanimation". "Lorsqu'un patient se dégrade à l'IHU, il est transféré à l'AP-HM. Et si cela tourne mal, son décès est comptabilisé à l'AP-HM", ajoute-t-il. 

Ce fonctionnement explique pourquoi le taux de mortalité lié au Covid-19 à l'IHU Méditerranée entre janvier et juin était quatre fois plus faible que dans le reste de l'AP-HM, souligne Le Figaro (0,6% contre 2,4%). Un chiffre encore plus élevé dans les services de réanimation, où le taux de décès liés au Covid-19 oscille entre 16 et 20%. 

Sources : lefigareo.fr, ladepeche.fr, etc ... bref dans tous les journaux si on cherche un peu.

Pas de miracle chez le professeur Raoult, juste un transfert des cas les plus graves vers un service de soin plus adapté qui fait que les morts en réanimation ne sont pas comptabilisés chez lui.

Bon sang, on s'en fiche que Raoult n'ait pas de lit de réanimation ! Son traitement est fait justement pour éviter la réanimation. Et si malgré cela ça arrive ils sont envoyés juste en face et comptabilisés Raoult. Exactement comme un médecin de ville envoie ses patients en réa quand il ne peut plus rien faire, surtout juste avec du paracétamol !

Portrait de PhilRAI
27/octobre/2020 - 14h55
Razlebol a écrit :

À PhilRAI, 

Tu m‘avais manqué depuis... pas longtemps vu que tu étale tes conneries sur tous les posts Covid.

Aller on va parlé de R.. Perdu on va parler de celui qui le défend, Mr Gérard Maudrux, qui Est Infectiologue? Épidémiologiste ? 
Non c’est un ancien chirurgien urologue, a la retraite président d’une caisse de retraite de médecin depuis 20 ans. 
Donc il est très loin de son domaine d’expertise.

Il m’a fallu 15 secondes pour le prendre en défaut, en lisant simplement les études sur SON SITE.

Et on quand il y’a un groupe qui a un âge médian de 66 ans, et un autre de 73 ans ce n’est pas une étude randomisée.

Et je passe sur tous les problèmes que l’on peut trouver dans les études qu’il cite en exemple.
Quelqu’un d’impartial l’aurait signalé et aurait éliminé ces études de son argumentation, mais lui non.

 

Arrêtez de raconter n'importe quoi vous êtes ridicule !  C'est quoi cette histoire d'âge ? 

Portrait de zig et puce
27/octobre/2020 - 11h58

Il faudrait par contre arreter de dire , que les personnes en EPHAD sont sacrifiés A CAUSE du coronavirus , les choix de qui va ... ou ne va pas pas rea , ne date pas de l'arrivée du virus chinois 

c'est quand même assez malhonnête de raconter ça , il y a bien plus longtemps que "certains choix " ou.... horrible mot "tri!!!!"  sont fait , j'en ai fait l'amer expérience à plusieurs reprises  

Portrait de muzo 28
26/octobre/2020 - 20h26
PhilRAI a écrit :

Raoult est tout le contraire d'une secte, il s'appuie sur la réalité. Ce qui n'est pas le cas de ses opposants qui sont incapables de donner leurs propres résultats, incapable de justifier par la moindre étude pourquoi donner du paracétamol serait plus efficace que le traitement Raoult. Il faut les croire sur parole, comme les sectes.

Il est temps de vous arrêter, vous êtes ridicule. Personne n'a dit que le paracétamol est un antiviral. L'opposer au traitement Raoult montre votre manque de connaissances sur son utilité. Pas besoin de saturer l'espace avec de longues phrases. 

Merci à Zethal, logiquement on ne vous reverra plus.

Portrait de zethal
26/octobre/2020 - 19h37
PhilRAI a écrit :

Moi je m'en tiens aux faits : Son taux de décès parmi les malades avérés est de 0,5% actuellement, 3,5% pour la France entière (19% en avril contre 0,6% pour Raoult) !  Et il est très loin d'être le seul à obtenir de genre de résultats. Voir l'excellent récapitulatif du docteur Maudrux blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/10/25/chloroquine-le-plus-grand-scandale-sanitaire-francais-du-siecle. 

Je n'ai jamais dit que les gouvernements étaient désinformés, je constate juste que partout dans le monde on a la même escroquerie covid avec des personnes qui s'y opposent. Le pourquoi est un autre sujet.

Les personnes hospitalisés ? cela découle de l'escroquerie au test PCR, ces tests étant faits à chaque hospitalisation, on déclare covid de nombreux faux positifs.

Vos études contre le protocole Raoult sont complètement bidons, elles sélectionnent les cas qui les arrangent et ne tiennent pas compte justement du protocole, les posologies sont différentes à des moments différents.

Marseille : l'IHU de Didier Raoult ne dispose pas de lits de réanimation pour les patients atteints d'une forme grave du Covid-19

"Visiblement indigné par le fait que le ministre de la Santé Olivier Véran n'ait pas rencontré de membres de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection lors de sa visite à Marseille trois jours plus tôt, le journaliste Pascal Praud en demande la raison à Renaud Muselier, président du conseil régional de PACA et soutien de Didier Raoult. Il lui répond que la visite concernait le risque de saturation des services de réanimation à Marseille. Or «il n'y a pas de lits de réanimation à l'IHU», a-t-il lâché."

"L'IHU ne dispose pas de lits de réanimation, ni de lits de soins critiques. Il n'y a pas non plus de médecins réanimateurs ni de personnel formé à la réanimation", explique le docteur Jean-Marie Forel, médecin intensiviste réanimateur à l'hôpital Nord de l'AP-HM. "Il n'y a pas de scanner et de matériel de radiographie, tout est fait l'AP-HM", ajoute-t-il. L'IHU faisant partie intégrante de l'AP-HM, les patients de l'institut d'infectiologie atteints d'une forme grave de Covid-19 sont transférés dans l'un des services de l'AP-HM équipé pour faire de la réanimation. Un anesthésiste explique que des réanimateurs "passent tous les jours à l'AP-HM pour déterminer avec les médecins de l'IHU quel patient doit aller en réanimation". Et si un patient se présente aux urgences dans un état grave, "il ne va pas être hospitalisé à l'IHU, mais directement en réanimation". "Lorsqu'un patient se dégrade à l'IHU, il est transféré à l'AP-HM. Et si cela tourne mal, son décès est comptabilisé à l'AP-HM", ajoute-t-il. Ce fonctionnement explique pourquoi le taux de mortalité lié au Covid-19 à l'IHU Méditerranée entre janvier et juin était quatre fois plus faible que dans le reste de l'AP-HM, souligne Le Figaro (0,6% contre 2,4%). Un chiffre encore plus élevé dans les services de réanimation, où le taux de décès liés au Covid-19 oscille entre 16 et 20%. 

Sources : lefigareo.fr, ladepeche.fr, etc ... bref dans tous les journaux si on cherche un peu.

Pas de miracle chez le professeur Raoult, juste un transfert des cas les plus graves vers un service de soin plus adapté qui fait que les morts en réanimation ne sont pas comptabilisés chez lui.

Portrait de Oh Yes It's Good
26/octobre/2020 - 19h37
zethal a écrit :

Marseille : l'IHU de Didier Raoult ne dispose pas de lits de réanimation pour les patients atteints d'une forme grave du Covid-19

"Visiblement indigné par le fait que le ministre de la Santé Olivier Véran n'ait pas rencontré de membres de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection lors de sa visite à Marseille trois jours plus tôt, le journaliste Pascal Praud en demande la raison à Renaud Muselier, président du conseil régional de PACA et soutien de Didier Raoult. Il lui répond que la visite concernait le risque de saturation des services de réanimation à Marseille. Or «il n'y a pas de lits de réanimation à l'IHU», a-t-il lâché."

"L'IHU ne dispose pas de lits de réanimation, ni de lits de soins critiques. Il n'y a pas non plus de médecins réanimateurs ni de personnel formé à la réanimation", explique le docteur Jean-Marie Forel, médecin intensiviste réanimateur à l'hôpital Nord de l'AP-HM. "Il n'y a pas de scanner et de matériel de radiographie, tout est fait l'AP-HM", ajoute-t-il. 

L'IHU faisant partie intégrante de l'AP-HM, les patients de l'institut d'infectiologie atteints d'une forme grave de Covid-19 sont transférés dans l'un des services de l'AP-HM équipé pour faire de la réanimation. Un anesthésiste explique que des réanimateurs "passent tous les jours à l'AP-HM pour déterminer avec les médecins de l'IHU quel patient doit aller en réanimation". Et si un patient se présente aux urgences dans un état grave, "il ne va pas être hospitalisé à l'IHU, mais directement en réanimation". "Lorsqu'un patient se dégrade à l'IHU, il est transféré à l'AP-HM. Et si cela tourne mal, son décès est comptabilisé à l'AP-HM", ajoute-t-il. 

Ce fonctionnement explique pourquoi le taux de mortalité lié au Covid-19 à l'IHU Méditerranée entre janvier et juin était quatre fois plus faible que dans le reste de l'AP-HM, souligne Le Figaro (0,6% contre 2,4%). Un chiffre encore plus élevé dans les services de réanimation, où le taux de décès liés au Covid-19 oscille entre 16 et 20%. 

Sources : lefigareo.fr, ladepeche.fr, etc ... bref dans tous les journaux si on cherche un peu.

Pas de miracle chez le professeur Raoult, juste un transfert des cas les plus graves vers un service de soin plus adapté qui fait que les morts en réanimation ne sont pas comptabilisés chez lui.

" Et si un patient se présente aux urgences dans un état grave, "il ne va pas être hospitalisé à l'IHU, mais directement en réanimation". "Lorsqu'un patient se dégrade à l'IHU, il est transféré à l'AP-HM. Et si cela tourne mal, son décès est comptabilisé à l'AP-HM", ajoute-t-il. Ce fonctionnement explique pourquoi le taux de mortalité lié au Covid-19 à l'IHU Méditerranée entre janvier et juin était quatre fois plus faible que dans le reste de l'AP-HM, souligne Le Figaro (0,6% contre 2,4%). Un chiffre encore plus élevé dans les services de réanimation, où le taux de décès liés au Covid-19 oscille entre 16 et 20%.  "

Voilà !! Merci bien zethal !!

Portrait de Oh Yes It's Good
26/octobre/2020 - 18h24
PhilRAI a écrit :

50% de personnes symptomatiques ? de quoi ? du covid ? d'un simple rhume ? on ne sait pas ! on nous balance des chiffre et vous les croyez ? Le CT un argument foireux ? mais c'est essentiel pour interpréter un test PCR. Le fait que les labos refusent systématiquement de le donner est très révélateur de leur magouille.  Demandez aussi comment les labos ont étalonné ces tests ! Il n'y a que Raoult qui l'a fait et l'a publié.

 

Pour ma part ça n'est pas une histoire de croire ou de ne pas croire, mais d'essayer de comprendre. Je n'ai à la base pas davantage confiance en les chiffres qui sont communiqués par les autorités que par Raoult.

Reste que lorsque ce dernier compare son taux de mortalité à celui des hôpitaux classiques qui eux doivent gérer des patients graves, et pas juste légers, je trouve ça assez malhonnête et manipulateur.

A l'hôpital de Garches dans les Yvelines, là où officie le Dr. Perronne (chef du service des maladies infectieuses), son collègue Chef du service de réanimation alertait dès le mois d'août sur une seconde vague, voyant les contaminations repartir à la hausse. Donc là, sur le terrain, il n'est plus question de chloroquine, les tensions dans les services de réa sont les mêmes que dans les hôpitaux voisins. L'inquiétude était la même qu'ailleurs.

Perronne avait réalisé une """brillante""" étude sur "l'efficacité" du traitement chloro&co qui n'a même pas été mis en application au sein même de son établissement. Pourtant là, ç'aurait été intéressant puisqu'il s'agissait, contrairement à l'IHU de Marseille, d'un hôpital classique. Nous aurions vu ce qu'il en est réellement de l'efficacité du traitement chloro&co et de l'évolution des patients pris en charge ! Eh ben même pas, dommage ! La fiction, la démagogie et les règlements de compte d'un côté, la réalité de l'autre.

Portrait de BRETZEL68
26/octobre/2020 - 17h40
PhilRAI a écrit :

Moi je m'en tiens aux faits : Son taux de décès parmi les malades avérés est de 0,5% actuellement, 3,5% pour la France entière (19% en avril contre 0,6% pour Raoult) !  Et il est très loin d'être le seul à obtenir de genre de résultats. Voir l'excellent récapitulatif du docteur Maudrux blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/10/25/chloroquine-le-plus-grand-scandale-sanitaire-francais-du-siecle. 

Je n'ai jamais dit que les gouvernements étaient désinformés, je constate juste que partout dans le monde on a la même escroquerie covid avec des personnes qui s'y opposent. Le pourquoi est un autre sujet.

Les personnes hospitalisés ? cela découle de l'escroquerie au test PCR, ces tests étant faits à chaque hospitalisation, on déclare covid de nombreux faux positifs.

Vos études contre le protocole Raoult sont complètement bidons, elles sélectionnent les cas qui les arrangent et ne tiennent pas compte justement du protocole, les posologies sont différentes à des moments différents.

Regardez votre post de 14h38. Vous savez encore ce que vous dites ? 

Alors toutes les études du monde entier sont bidons quand elles dézinguent le protocole Raoult. Seule celle de Raoult est juste ? 

Mais allez donc au fond de votre "pensée" Si les gens en réas ne sont pas affectés par le Covid, c'est que les gens qui meurent n'ont pas le Covid et donc le Covid n'existe pas et donc le protocole Raoult ne sert à rien

Portrait de guiriane
26/octobre/2020 - 17h40

Pour les Ehpad, c'était déjà le cas en mars avril chez moi, à Mulhouse,  mais comme ce n'était pas Paris personne n'en a parlé. Interdiction de les faire transférer à l'hôpital.

Portrait de Oh Yes It's Good
26/octobre/2020 - 17h38
PhilRAI a écrit :

Bon sang ! quand allez vous comprendre que le traitement Raoult ne s'applique pas aux cas qui se sont déjà aggravés ! Ils s'applique dès qu'il y a des symptômes justement pour éviter l'aggravation. Plus on attend moins de traitement est efficace, cela a été dit dès le début. Les décès avant le 3° jour concernent des malades pris bien trop tard. Il faut aussi compter sur ceux qui ont de multiples pathologies et qui décèdent non pas à cause du covid mais d'autre chose.

" Bon sang ! quand allez vous comprendre que le traitement Raoult ne s'applique pas aux cas qui se sont déjà aggravés ! Ils s'applique dès qu'il y a des symptômes justement pour éviter l'aggravation. "

Je commence à me demander si, en fait, vous n'avez tout simplement pas des problèmes de lecture ou de compréhension ?!

1/ vous persistez à comparer 2 taux de mortalité qui ne correspondent pas aux mêmes profils de patients.

2/ son traitement n'empêche pas l'aggravation de la maladie : au moins 30 patients initialement légers sont décédés à partir du 4e jour de traitement Hydroxy+Azithro.

" Les décès avant le 3° jour concernent des malades pris bien trop tard. "

Vous en savez quoi ? Donnez-nous des précisions, montrez-nous les données ! Pensez-vous que des malades a un stade déjà avancé vont être transféré à un hôpital de jour où il n'y ni urgence ni service de réa ni hospitalisation de longue durée ?

" Il faut aussi compter sur ceux qui ont de multiples pathologies et qui décèdent non pas à cause du covid mais d'autre chose. "

Là aussi, vous en savez quoi ? Apportez-nous des chiffres ! Combien ? Quelle proportion ?

Vous en savez quoi ?Vous en savez quoi ? Detected language : French  
Portrait de Lustucruu
26/octobre/2020 - 17h30
PhilRAI a écrit :

Moi je m'en tiens aux faits : Son taux de décès parmi les malades avérés est de 0,5% actuellement, 3,5% pour la France entière (19% en avril contre 0,6% pour Raoult) !  Et il est très loin d'être le seul à obtenir de genre de résultats. Voir l'excellent récapitulatif du docteur Maudrux blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/10/25/chloroquine-le-plus-grand-scandale-sanitaire-francais-du-siecle. 

Je n'ai jamais dit que les gouvernements étaient désinformés, je constate juste que partout dans le monde on a la même escroquerie covid avec des personnes qui s'y opposent. Le pourquoi est un autre sujet.

Les personnes hospitalisés ? cela découle de l'escroquerie au test PCR, ces tests étant faits à chaque hospitalisation, on déclare covid de nombreux faux positifs.

Vos études contre le protocole Raoult sont complètement bidons, elles sélectionnent les cas qui les arrangent et ne tiennent pas compte justement du protocole, les posologies sont différentes à des moments différents.

Pauvre fou, tu sais que propager des Fake est interdit et punissable par la loi ? 

Portrait de ALAIN PERSIA
26/octobre/2020 - 17h16

A.CHICHE fait une analyste complète des manquements du gouvernement  depuis la fin du confinement à ce jour ..Sa description de la situation actuelle dans les hôpitaux quant à l'accueil  et la mise en réanimation de patients atteints  du  COVIS ne peut que jeter le trouble et l'angoisse chez les Français . Quant  a ses déclarations sur le sort sort réservé  aux malades  très âgées atteints du COVIS et venus des EHPAD ,elles sont explosives . Elles vont affoler les pensionnaires et leurs familles .

 

Portrait de PhilRAI
26/octobre/2020 - 17h10
Oh Yes It's Good a écrit :

@ PhilRAI : "Oui, je persiste, l'absence d'information sur le CT des tests PCR prouve qu'il y a magouille. Je ne vois pas d'autres raison. Il est à noter que ceux dans les médias qui défendent les résultats de ces tests expliquent bien ce qui peut se passer, ce qu'on peut en déduire mais ils oublient juste que pour le savoir il faut connaître le CT ! Un résultat négatif ou surtout positif ne veut rien dire ."

Il y a plus de 50% de personnes symptomatiques parmi les cas positifs. Visiblement, plus on teste plus on trouve de personnes avec symptômes et/ou contagieuses, donc le débat sur les Ct machin, faux positifs, etc, on s'en fout un peu. Vous essayez juste de vous raccrocher au moindre argument foireux.

50% de personnes symptomatiques ? de quoi ? du covid ? d'un simple rhume ? on ne sait pas ! on nous balance des chiffre et vous les croyez ? Le CT un argument foireux ? mais c'est essentiel pour interpréter un test PCR. Le fait que les labos refusent systématiquement de le donner est très révélateur de leur magouille.  Demandez aussi comment les labos ont étalonné ces tests ! Il n'y a que Raoult qui l'a fait et l'a publié.

 

Portrait de PhilRAI
26/octobre/2020 - 17h07
kylun2004 a écrit :

perso je trouve que Raoult devrait ouvrir une secte, il a deja plein d'adepte mdrrr

 

Raoult est tout le contraire d'une secte, il s'appuie sur la réalité. Ce qui n'est pas le cas de ses opposants qui sont incapables de donner leurs propres résultats, incapable de justifier par la moindre étude pourquoi donner du paracétamol serait plus efficace que le traitement Raoult. Il faut les croire sur parole, comme les sectes.

Portrait de PhilRAI
26/octobre/2020 - 17h05
Oh Yes It's Good a écrit :

0,6% de décès sur des patients avec des symptômes légers de la maladie, ça n'a rien d'accablant du tout. Je dirais même, pourquoi sont-ils décédés alors qu'ils étaient traités par Raoult avec son protocole, qui pour le coup, n'a absolument pas empêché* à des cas légers de passer à cas graves et de décéder.

* et il n'est pas à exclure que le traitement soit à l'origine de l'aggravation des symptômes...

ps : 0,6% c'est le taux de mortalité à partir du 4e jour de la prise de son traitement, il ne communique par sur les décès du 1er au 3e jour.

Bon sang ! quand allez vous comprendre que le traitement Raoult ne s'applique pas aux cas qui se sont déjà aggravés ! Ils s'applique dès qu'il y a des symptômes justement pour éviter l'aggravation. Plus on attend moins de traitement est efficace, cela a été dit dès le début. Les décès avant le 3° jour concernent des malades pris bien trop tard. Il faut aussi compter sur ceux qui ont de multiples pathologies et qui décèdent non pas à cause du covid mais d'autre chose.

Portrait de Cl
26/octobre/2020 - 17h05

Et voilà !!! comme la pour la première vague .... rien ne s'est amélioré ......

Portrait de PhilRAI
26/octobre/2020 - 17h02
BRETZEL68 a écrit :

blablabla,

toujours la même rengaine, RAOULT c'est le meilleur et tous les autres sont des cons.

Et maintenant en plus tous les gouvernements sont désinformés. Vous devriez être le maître du monde, tout irait mieux grâce à votre savoir.

par contre pas de réponse sur les personnes hospitalisées qui d'après vous étaient des impostures - oubli ? ou volonté de mettre des choses sous le tapis en espérant que personne ne s'en souvienne ?

Concernant les études qui dégomment le protocole RAOULT, je vous ai déjà donné plusieurs fois la liste. Mais il n'y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

Moi je m'en tiens aux faits : Son taux de décès parmi les malades avérés est de 0,5% actuellement, 3,5% pour la France entière (19% en avril contre 0,6% pour Raoult) !  Et il est très loin d'être le seul à obtenir de genre de résultats. Voir l'excellent récapitulatif du docteur Maudrux blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/10/25/chloroquine-le-plus-grand-scandale-sanitaire-francais-du-siecle. 

Je n'ai jamais dit que les gouvernements étaient désinformés, je constate juste que partout dans le monde on a la même escroquerie covid avec des personnes qui s'y opposent. Le pourquoi est un autre sujet.

Les personnes hospitalisés ? cela découle de l'escroquerie au test PCR, ces tests étant faits à chaque hospitalisation, on déclare covid de nombreux faux positifs.

Vos études contre le protocole Raoult sont complètement bidons, elles sélectionnent les cas qui les arrangent et ne tiennent pas compte justement du protocole, les posologies sont différentes à des moments différents.

Portrait de kylun2004
26/octobre/2020 - 15h30
BRETZEL68 a écrit :

blablabla,

toujours la même rengaine, RAOULT c'est le meilleur et tous les autres sont des cons.

Et maintenant en plus tous les gouvernements sont désinformés. Vous devriez être le maître du monde, tout irait mieux grâce à votre savoir.

par contre pas de réponse sur les personnes hospitalisées qui d'après vous étaient des impostures - oubli ? ou volonté de mettre des choses sous le tapis en espérant que personne ne s'en souvienne ?

Concernant les études qui dégomment le protocole RAOULT, je vous ai déjà donné plusieurs fois la liste. Mais il n'y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

perso je trouve que Raoult devrait ouvrir une secte, il a deja plein d'adepte mdrrr

 

Portrait de Thom70
26/octobre/2020 - 15h24
Mon bon Blaze a écrit :

Il n’y a pas eu de consigne du gouvernement à la sortie du confinement. C’est bien le problème.
Alors vous voulez déresponsabiliser le gouvernement,  mais non, trop facile. Ils sont au contraire pleinement responsables de la mauvaise gestion et du peu de moyen mis en œuvre pour faire respecter et anticiper. C’est leur boulot, ils sont élus et (bien) payés pour ça!!

Suis d'accord avec vous, c'est en cours, ils (gouvernement 1 de Philippe) sont interrogés par les commissions de justice de l'assemblée nationale et du sénat. Malheureusement, ils vont encore s'en sortir !!! Les loups ne bouffent pas entre eux !!

Portrait de Oh Yes It's Good
26/octobre/2020 - 15h18

@ PhilRAI : "Oui, je persiste, l'absence d'information sur le CT des tests PCR prouve qu'il y a magouille. Je ne vois pas d'autres raison. Il est à noter que ceux dans les médias qui défendent les résultats de ces tests expliquent bien ce qui peut se passer, ce qu'on peut en déduire mais ils oublient juste que pour le savoir il faut connaître le CT ! Un résultat négatif ou surtout positif ne veut rien dire ."

Il y a plus de 50% de personnes symptomatiques parmi les cas positifs. Visiblement, plus on teste plus on trouve de personnes avec symptômes et/ou contagieuses, donc le débat sur les Ct machin, faux positifs, etc, on s'en fout un peu. Vous essayez juste de vous raccrocher au moindre argument foireux.

Portrait de Oh Yes It's Good
26/octobre/2020 - 14h59
PhilRAI a écrit :

Tous les gouvernement du monde ? mais ils ont le même problème de désinformation que nous ! Partout des gens doivent résister contre l'obscurantisme général.

L'étude de Raoult n'est pas bidon, elle est très claire et les résultats sont accablants : 0,6% de décès ! Où sont les études de tous ceux qui lui crachent dessus ? elles n'existent pas ! ils n'ont rien et osent critiquer ce que fait Raoult ! Et il y a des gogos de votre genre qui les suivent !

Oui, je persiste, l'absence d'information sur le CT des tests PCR prouve qu'il y a magouille. Je ne vois pas d'autres raison. Il est à noter que ceux dans les médias qui défendent les résultats de ces tests expliquent bien ce qui peut se passer, ce qu'on peut en déduire mais ils oublient juste que pour le savoir il faut connaître le CT ! Un résultat négatif ou surtout positif ne veut rien dire .

0,6% de décès sur des patients avec des symptômes légers de la maladie, ça n'a rien d'accablant du tout. Je dirais même, pourquoi sont-ils décédés alors qu'ils étaient traités par Raoult avec son protocole, qui pour le coup, n'a absolument pas empêché* à des cas légers de passer à cas graves et de décéder.

* et il n'est pas à exclure que le traitement soit à l'origine de l'aggravation des symptômes...

ps : 0,6% c'est le taux de mortalité à partir du 4e jour de la prise de son traitement, il ne communique par sur les décès du 1er au 3e jour.

Portrait de copysand
26/octobre/2020 - 14h54

bof , pas grave ....

Portrait de BRETZEL68
26/octobre/2020 - 14h46
PhilRAI a écrit :

Tous les gouvernement du monde ? mais ils ont le même problème de désinformation que nous ! Partout des gens doivent résister contre l'obscurantisme général.

L'étude de Raoult n'est pas bidon, elle est très claire et les résultats sont accablants : 0,6% de décès ! Où sont les études de tous ceux qui lui crachent dessus ? elles n'existent pas ! ils n'ont rien et osent critiquer ce que fait Raoult ! Et il y a des gogos de votre genre qui les suivent !

Oui, je persiste, l'absence d'information sur le CT des tests PCR prouve qu'il y a magouille. Je ne vois pas d'autres raison. Il est à noter que ceux dans les médias qui défendent les résultats de ces tests expliquent bien ce qui peut se passer, ce qu'on peut en déduire mais ils oublient juste que pour le savoir il faut connaître le CT ! Un résultat négatif ou surtout positif ne veut rien dire .

blablabla,

toujours la même rengaine, RAOULT c'est le meilleur et tous les autres sont des cons.

Et maintenant en plus tous les gouvernements sont désinformés. Vous devriez être le maître du monde, tout irait mieux grâce à votre savoir.

par contre pas de réponse sur les personnes hospitalisées qui d'après vous étaient des impostures - oubli ? ou volonté de mettre des choses sous le tapis en espérant que personne ne s'en souvienne ?

Concernant les études qui dégomment le protocole RAOULT, je vous ai déjà donné plusieurs fois la liste. Mais il n'y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

Portrait de Mon bon Blaze
26/octobre/2020 - 14h43
tobian a écrit :

   "La grave erreur est là..."

   Taper toujours sur le gouvernement est le sport préféré des Français. Mais si les consignes du gouvernement à la sortie du confinement avaient été respectées par tous, on n'en serait pas là.

Il n’y a pas eu de consigne du gouvernement à la sortie du confinement. C’est bien le problème.Alors vous voulez déresponsabiliser le gouvernement,  mais non, trop facile. Ils sont au contraire pleinement responsables de la mauvaise gestion et du peu de moyen mis en œuvre pour faire respecter et anticiper. C’est leur boulot, ils sont élus et (bien) payés pour ça!!

Portrait de PhilRAI
26/octobre/2020 - 14h38
BRETZEL68 a écrit :

si ça servait à quelque chose, je pense que tous les gouvernements du monde imposeraient ce médicament.

Mais malheureusement ce n'est pas le cas 

et, au cas où, ce n'est pas la peine de me redonner le site de RAOULT qui indique les résultats de son étude bidon

au fait t'as oublié de parler du CT et en plus il paraît, d'après toi (voir tes nombreux posts),  que les hôpitaux sont remplis de gens qui ne sont pas malades et à qui on colle une étiquette COVID. Faut savoir ce que tu veux : malades ou pas malades ? 

Tous les gouvernement du monde ? mais ils ont le même problème de désinformation que nous ! Partout des gens doivent résister contre l'obscurantisme général.

L'étude de Raoult n'est pas bidon, elle est très claire et les résultats sont accablants : 0,6% de décès ! Où sont les études de tous ceux qui lui crachent dessus ? elles n'existent pas ! ils n'ont rien et osent critiquer ce que fait Raoult ! Et il y a des gogos de votre genre qui les suivent !

Oui, je persiste, l'absence d'information sur le CT des tests PCR prouve qu'il y a magouille. Je ne vois pas d'autres raison. Il est à noter que ceux dans les médias qui défendent les résultats de ces tests expliquent bien ce qui peut se passer, ce qu'on peut en déduire mais ils oublient juste que pour le savoir il faut connaître le CT ! Un résultat négatif ou surtout positif ne veut rien dire .