22/10 08:17

Islamisme - Ancien chef d'État-Major des armées, le Général Pierre de Villiers affirme "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France" - Vidéo

Pierre de Villiers, auteur de "L’Équilibre est un courage" et ancien chef d'État-Major des armées était hier soir l'invité de Thomas Sotto sur RTL. Il revient sur l'islamisme radical en France et sur la situation de notre pays, et il n'est pas très optimiste, affirmant que notre pays risquait une guerre civile : 

"Après le chapelet d'attentats et dans le contexte de faiblesse actuelle de notre peuple, qui subit la crise sanitaire, la crise sociale et la crise économique, nous sommes vulnérables et il y a un risque de guerre civile. Je ne comprends pas qu'on puisse confiner huit semaines le peuple français et qu'on ne puisse pas renvoyer un imam qui prêche contre la France toute la journée, qu'on ne puisse pas fermer une salle radicale où les prêches sont anti-français".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Azrael68
22/octobre/2020 - 20h35 - depuis l'application mobile
li li a écrit :

Il n'a que la guerre dans sa tete, pas la moindre subtilité qu'est la discussion.

@li li l’heure n’est plus à la discussion ! J’ai est marre des discussions, des hommages , de tous ces politiques qui après chaque attentat viennent sur les plateaux télé pour condamner avec force ces tragédies ! Aujourd’hui, l’heure est a l’action ! Il est grand temps d’agir !

Portrait de Pierre henry 115
22/octobre/2020 - 14h49

En pratique, la guerre civile entre musulmans et le reste de la population c'est le plus grand souhait de deux catégories de français; les islamistes et les plus radicaux de la droite extrême. Sauf que dans les 50 dernières années ce qui ressemblait le plus à une guerre civile c'était les gilets jaunes versus Macron.

Portrait de RAZOU
22/octobre/2020 - 13h17

ça tombe bien il a un livre à vendre , tu veux veux vendre ton liivre et en faire parler dans les medias , une phrase choc ou une anectode qui fera le buzzzzzzzzz (marketing dans le milieu dans le milieu de l'edition ).

Portrait de Greenday2013
22/octobre/2020 - 13h07

On est bien d'accord.

On confine des millions d'innocents, mais on garde sur notre sol des ennemis.

Portrait de Gregeagle
22/octobre/2020 - 12h17
Lolek et Bolek a écrit :

Pour vendre un livre il faut bien une réplique racoleur histoire d'attirer quelques abrutis dans les bibliothèques. C'est toujours les anciens chefs, les anciens ministres (Valls) , les anciens présidents qui donnent des leçons. Les français ont les élites qu'ils méritent.  Le mot d'ordre c'est abrutir les masses, un seul cap ! 

Il a  pas besoin de vendre son livre.

 

Portrait de Lolek et Bolek
22/octobre/2020 - 11h42

Pour vendre un livre il faut bien une réplique racoleur histoire d'attirer quelques abrutis dans les bibliothèques. C'est toujours les anciens chefs, les anciens ministres (Valls) , les anciens présidents qui donnent des leçons. Les français ont les élites qu'ils méritent.  Le mot d'ordre c'est abrutir les masses, un seul cap ! 

Portrait de djbaxter
22/octobre/2020 - 11h28

Ce risque d'embrasement aurait déjà été évalué par l'Etat Major avec une réponse militaire programmée dans l'Opération RONCES.. Info donnée par un membre d'Etat Major à Zemmour qui l'a indiqué dans son livre "Un quinquennat de trop" sorti en 2016, mais ensuite démentie en public par l'Etat Major.

Portrait de li li
22/octobre/2020 - 10h55

Il n'a que la guerre dans sa tete, pas la moindre subtilité qu'est la discussion.

Portrait de pommedadam
22/octobre/2020 - 10h24
Frizenn a écrit :

Pour vendre son bouquin il va faire le tour de toutes les popotes.

Tu verras quand les islamistes feront le tour de toutes les poportes de ton immeuble. Il sera trop pour venir pleurer. Personnellement, je ne défendrai aucun islamo gauchiste. Avant d'attaquer l'ennemi, il faut tourner le fusil vers les traitres de ton propre camp. Je les ai déjà repérés.

Portrait de Bien Fait
22/octobre/2020 - 10h06

A force d'avoir des politiques qui regardent ailleurs, voire pire, se compromettent pour des raisons électoralistes, il ne faut pas s'étonner qu'un jour les gens se fassent justice eux-même.

Les responsables sont à la tête de l'Etat depuis 40 ans et leurs successeurs devront subir l'effet boomerang. La société civile n'a pas finit d'en baver...

Portrait de Frizenn
22/octobre/2020 - 09h49

Pour vendre son bouquin il va faire le tour de toutes les popotes.

Portrait de arcawen
22/octobre/2020 - 09h46

Bravo Général, c'est bien dit.

Portrait de Vigilence-nationale
22/octobre/2020 - 09h45

Ce qu'il dit est de bon sens

On restreint les libertés des Français compliants mais celle des musulmans belliqueux

C'est comme "mettre une claque à sa grand-mère" parce qu'on sait qu'elle nous aime et qu'elle nous pardonnera. Faire preuve d'autorité à bon compte pour dissimuler la lâcheté rampante .

Portrait de pommedadam
22/octobre/2020 - 09h45
tobian a écrit :

   Si les généraux connaissaient l'avenir, l'art de la guerre serait grandement simplifié.

Commence déjà par t'armer chez toi pour défendre bientôt ta famille. Car personne ne le fera pour toi.

Portrait de pommedadam
22/octobre/2020 - 09h44
Papeau a écrit :

Ne confondons pas confinement qui est de ne pas sortir de chez soi, et couvre-feu qui est de ne pas sortir entre 21h et 6h ! 

Actuellement il n'y a pas de confinement en France, contrairement à nos voisins Européens.

Après on joue sur les mots dans le but de faire peur, en rendant la situation plus anxiogène qu'elle n'y paraît. 

 

Le couvre-feu est un confinement. Partiel ou pas, c'est un confinement. 

Portrait de Papeau
22/octobre/2020 - 09h39

Ne confondons pas confinement qui est de ne pas sortir de chez soi, et couvre-feu qui est de ne pas sortir entre 21h et 6h ! 

Actuellement il n'y a pas de confinement en France, contrairement à nos voisins Européens.

Après on joue sur les mots dans le but de faire peur, en rendant la situation plus anxiogène qu'elle n'y paraît. 

 

Portrait de Beleg
22/octobre/2020 - 09h22

je suis entièrement d'accord avec lui

Portrait de tobian
22/octobre/2020 - 08h56

   Si les généraux connaissaient l'avenir, l'art de la guerre serait grandement simplifié.