19/10 15:00

EXCLU - A quelques jours des assises après avoir tué son mari, elle témoigne en direct dans "Crimes et faits divers" sur NRJ 12 et affirme qu'elle était victime de violences conjugales - VIDEO

C'est une histoire de violences conjugales à l’issue fatale qui a été racontée dans la quotidienne de "Crimes et faits divers" sur NRJ 12 ce lundi.

Le dimanche 16 octobre 2016, aux alentours de 18h, les gendarmes de Montreuil-en-Caux reçoivent un appel des plus inquiétants. Au bout du fil, une femme paniquée leur indique avoir tiré sur son mari à son domicile. Une fois arrivés sur place, les gendarmes découvrent Alexandra, assise près de son compagnon, Sébastien. L’homme est allongé à terre, blessé par balle au niveau du thorax. Il n’y a plus rien à faire pour le sauver.

A l’étage et à l’extérieur de la maison se trouvent leurs 5 enfants. D’après Alexandra, cette tragédie serait l’épilogue de violences conjugales répétées depuis plusieurs mois. Et ce soir-là, Sébastien, sous l’emprise de l’alcool, aurait une fois de plus menacé de frapper Alexandra. Pour la mère de famille, ce sont les menaces de trop.

Paniquée et apeurée, elle aurait voulu quitter le domicile. Et pour se protéger de Sébastien, elle aurait voulu lui faire peur en se saisissant de l’un des fusils de chasse présent dans l’entrée de la maison. Mais alors qu’Alexandra était en train de charger l’arme, Sébastien se serait approché et le coup serait parti tout seul atteignant mortellement le père de famille. 

Jeanmarcmorandini.com vous propose de découvrir le témoignage exclusif d'Alexandra, qui comparaîtra fin novembre aux assises, en direct sur le plateau de "Crimes et faits divers: la quotidienne" ce lundi sur NRJ 12, présentée par Jean-Marc Morandini.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Franck64
20/octobre/2020 - 01h47

C est une femme du coup vous aquittez direct ?

Portrait de jeanseb54
19/octobre/2020 - 21h40 - depuis l'application mobile
copysand a écrit :

j’espère quelle prendra que du sursis ou on sais jamais un acquittement ..

@copysand oui effectivement d’ailleurs s’il existait des femmes, tueuses, violantes, et menteuse, ça se saurait ; on ne connaît pas l’affaire mais si c’était le contraire et ce que vous auriez le même discours

Portrait de copysand
19/octobre/2020 - 15h47

j’espère quelle prendra que du sursis ou on sais jamais un acquittement ..