15/10 17:32

Coronavirus: La maire de Marseille, Michèle Rubirola, "en colère" contre l'instauration d'un couvre-feu dans "les endroits où les gens peuvent trouver un peu de plaisir"

La maire de Marseille, Michèle Rubirola, s'est dite jeudi "en colère" contre l'instauration d'un couvre-feu dans "les endroits où les gens peuvent trouver un peu de plaisir", déplorant une mesure due selon elle à "un manque de moyens" pour les hôpitaux.

"Devant la circulation de la Covid-19 sur tout le territoire, c'est sûr que nous devons prendre des mesures, mais je suis en colère de voir que les Français, les Marseillaises et Marseillais vont payer, par la suppression de leurs plaisirs, de leur liberté ou par une précarisation économique --parce que le monde de la restauration, les bars vont vraiment être touchés --, un manque de moyens hospitaliers", a déclaré jeudi l'élue écologiste au micro de France Bleu Provence.

"Depuis mars on constate que ce qui se passe, c'est consécutif aussi quand même à un manque de moyens de prise en charge sanitaire de la population qui est atteinte par la Covid-19", a insisté la maire de la deuxième ville de France, médecin de profession.

"On met les pansements peut-être pas forcément au bon endroit parce qu'on sait où ça s'infecte: dans les entreprises, la restauration collective, les universités, le milieu familial, dans tous les lieux de précarité, dans les transports en commun et qu'est-ce qu'on va faire? On va taper exclusivement à partir de 21H00 sur les endroits où les gens peuvent trouver un peu de plaisir et aussi dans les restaurants, les milieux associatifs", s'est-elle indigné.

"On tape que sur une catégorie de population et on essaye un peu de stigmatiser les jeunes, ceux qui fréquentent ces lieux", a-t-elle regretté déplorant aussi que le gouvernement "ne propose rien d'ambitieux pour protéger les plus fragiles" comme les sans-abris.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tobian
17/octobre/2020 - 09h04

   Après avoir critiqué, elle propose quoi la maire de Marseille?

Portrait de Gregeagle
16/octobre/2020 - 06h19

Heureusement que nous somme pas en guerre. 

 

Portrait de J-t-m-M'
15/octobre/2020 - 22h20

Je te propose un voyage dans le temps, via planète Marseille...

Portrait de ALAIN PERSIA
15/octobre/2020 - 21h24

M.RUBIROLA  est médecin de profession ; Ce n'est pas une professionnelle de la politique .Son analyse est pertinente  et tient compte du tissu économique et social de Marseille . Ce couvre-feu va tuer certains cinémas et théâtres  et un nombre important de commerces situés sue les artères du Centre -Ville   M.RUBIROLA  a réclamé avec force dès cet été à la Présidente de la Métropole la mise en service de bus et trams supplémentaires  vu l'accroissement du nombre de voyageurs . Je crois qu'il sera difficile aux forces de police de faire respecter le couvre-feu dans les quartiers Nord de Marseille .. Il y a de nombreuses zones de non-droit à Marseille .dans lesquelles se font les trafics de  drogue à grande échelle .;Je suggère au Préfet de retarder d'une heure le couvre-feu soit 22H . Ainsi les cinémas pourront programmer les séances de 19h  ,de même que  les théâtres et café -théâtres .et les restaurants bénéficier d'une heure supplémentaire avant de tirer le rideau. 

 

Portrait de Merlinot49
15/octobre/2020 - 20h27

"mais je suis en colère de voir que les Français, les Marseillaises et Marseillais".

Si je comprend bien, il y a les Français d'un coté, et les Marseillaises et les Marseillais de l'autre...smiley

Portrait de michlo75
15/octobre/2020 - 20h10
Wouhpïnaise a écrit :

Leur faire payer les soins des malades du Covid ??

exemple : Je vais "chez Tintin " bistrot ouvert le soir durant le couvre feu je suis contaminé et je tombe malade je paye pour ma connerie et le bistrot pour son inconscience. J'ai joué, j'ai perdu tant pis pour moi.

 

Portrait de Wouhpïnaise
15/octobre/2020 - 19h22
michlo75 a écrit :

La solution ? Laissez les gens faire ce qu'ils veulent mais faites leur payer les soins des malades du covid sans remboursement, de même pour les fumeurs, les poivrots et tous ceux qui mettent en danger leur santé en conaissance de cause. 

Leur faire payer les soins des malades du Covid ??

Portrait de hummerH2
15/octobre/2020 - 19h04
lucieat a écrit :

les Français ne se veulent que cigale, mais quand il faut faire un effort , il n,y a plus personne, ils ne veulent que se faire plaisir, bon sang ! on n'est pas si bête pour comprendre que plus vite on sera débarrassé de ce virus, plus vite la vie reprendra (presque) comme avant, ils ne comprennent pas que faire la fête, se réunir sans gestes barrières retarde d'autant l'échéance; ils ne pensent pas aux soignants exténués qui voient arriver tous les jours de plus en plus de malades. quelques semaines sans aller au resto ou boire un verre ne va pas les tuer, mais si on est obligés de prolonger le couvre feu, alors, ce sera les patrons de bar et resto qui seront tués. Sommes nous trop cons pour comprendre ça ?

A simplement constater le comportement de pas mal de Français, malheureusement oui, beaucoup semblent trop cons pour le comprendre ! smiley

Portrait de michlo75
15/octobre/2020 - 18h55

La solution ? Laissez les gens faire ce qu'ils veulent mais faites leur payer les soins des malades du covid sans remboursement, de même pour les fumeurs, les poivrots et tous ceux qui mettent en danger leur santé en conaissance de cause. 

Portrait de .Kazindrah.
15/octobre/2020 - 18h06
lucieat a écrit :

les Français ne se veulent que cigale, mais quand il faut faire un effort , il n,y a plus personne, ils ne veulent que se faire plaisir, bon sang ! on n'est pas si bête pour comprendre que plus vite on sera débarrassé de ce virus, plus vite la vie reprendra (presque) comme avant, ils ne comprennent pas que faire la fête, se réunir sans gestes barrières retarde d'autant l'échéance; ils ne pensent pas aux soignants exténués qui voient arriver tous les jours de plus en plus de malades. quelques semaines sans aller au resto ou boire un verre ne va pas les tuer, mais si on est obligés de prolonger le couvre feu, alors, ce sera les patrons de bar et resto qui seront tués. Sommes nous trop cons pour comprendre ça ?

Force est de constater que beaucoup trop de gens ne comprennent pas ça, d'où la situation actuelle déplorable.

*******************************************************

CIT : " ... sur les endroits où les gens peuvent trouver un peu de plaisir ... "

Un peu de plaisir et beaucoup de covid... smiley

Portrait de lxa75
15/octobre/2020 - 18h01

Elle est dangereuse cette femme elle est donc partisante de mettre des personnes en danger 

Portrait de nouvellesdujour
15/octobre/2020 - 17h58

  Marseille c'est le  bled donc rien de grave déjà les femmes ne sortent pas le soir et les hommes sont aux mosquées  , les jeunes se tirent dessus donc tout va bien .

Portrait de Harriet
15/octobre/2020 - 17h46
lucieat a écrit :

les Français ne se veulent que cigale, mais quand il faut faire un effort , il n,y a plus personne, ils ne veulent que se faire plaisir, bon sang ! on n'est pas si bête pour comprendre que plus vite on sera débarrassé de ce virus, plus vite la vie reprendra (presque) comme avant, ils ne comprennent pas que faire la fête, se réunir sans gestes barrières retarde d'autant l'échéance; ils ne pensent pas aux soignants exténués qui voient arriver tous les jours de plus en plus de malades. quelques semaines sans aller au resto ou boire un verre ne va pas les tuer, mais si on est obligés de prolonger le couvre feu, alors, ce sera les patrons de bar et resto qui seront tués. Sommes nous trop cons pour comprendre ça ?

"Sommes nous trop cons pour comprendre ça ?"

Pour certains , il faut croire que oui ! smiley

Portrait de Merlinot49
15/octobre/2020 - 17h46
lucieat a écrit :

les Français ne se veulent que cigale, mais quand il faut faire un effort , il n,y a plus personne, ils ne veulent que se faire plaisir, bon sang ! on n'est pas si bête pour comprendre que plus vite on sera débarrassé de ce virus, plus vite la vie reprendra (presque) comme avant, ils ne comprennent pas que faire la fête, se réunir sans gestes barrières retarde d'autant l'échéance; ils ne pensent pas aux soignants exténués qui voient arriver tous les jours de plus en plus de malades. quelques semaines sans aller au resto ou boire un verre ne va pas les tuer, mais si on est obligés de prolonger le couvre feu, alors, ce sera les patrons de bar et resto qui seront tués. Sommes nous trop cons pour comprendre ça ?

Le français est surtout égoïste et le jour où sa va lui tomber sur la figure, il va gueuler contre le gouvernement qui n'en auras pas fait assez...

Portrait de lucieat
15/octobre/2020 - 17h42

les Français ne se veulent que cigale, mais quand il faut faire un effort , il n,y a plus personne, ils ne veulent que se faire plaisir, bon sang ! on n'est pas si bête pour comprendre que plus vite on sera débarrassé de ce virus, plus vite la vie reprendra (presque) comme avant, ils ne comprennent pas que faire la fête, se réunir sans gestes barrières retarde d'autant l'échéance; ils ne pensent pas aux soignants exténués qui voient arriver tous les jours de plus en plus de malades. quelques semaines sans aller au resto ou boire un verre ne va pas les tuer, mais si on est obligés de prolonger le couvre feu, alors, ce sera les patrons de bar et resto qui seront tués. Sommes nous trop cons pour comprendre ça ?