13/10 07:24

Coronavirus - Bientôt un couvre-feu dans certaines villes de France ? Reportage en Europe où certaines villes ont déjà pris cette mesure - Vidéo

Selon le Point, ce soir, le gouvernement réfléchit à un couvre-feu en Ile-de-France qui pourrait débuter à 20h ou 22h, mais rien n'est encore décidé précise le site internet du magazine. Le Point écrit: "Selon plusieurs sources au sommet de l'État, l'hypothèse d'un couvre-feu nocturne dans les zones le plus à risque, en particulier Paris et l'Île-de-France, est à l'étude avec différents scénarios de mise en application : à partir de 20 heures, 22 heures ou 23 heures, comme à Berlin ou Francfort, en Allemagne, depuis ce week-end.

S'il s'est montré efficace en Guyane, où il est appliqué depuis la mi-juin, le couvre-feu est loin de faire l'unanimité au sein de l'exécutif tant il vient percuter de plein fouet les restaurateurs et les jeunes, déjà durement éprouvés par le confinement du printemps.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
14/octobre/2020 - 14h04
Razlebol a écrit :

Un  patient pas très patient.

Et hop, petite manipulation en traitant ceux qui ne pense pas comme lui de mouton, il espère décrédibiliser leur propos.

Je peux juste te répondre: TU AS JUSTE CHANGER DE BERGER

Toi tu répand la propagande de Raoult, et on va encore te le répéter,

18 morts 3070 HDJ, voila comment tu trouve ton super chiffre de 0.6

Et HDJ ca veut dire HOPITAL DE JOUR

Définition: 

Un hôpital de jour est un établissement, ou une partie d'un établissement hospitalier, qui accueille ses patients durant une matinée, un après-midi voire une journée complète.

Et si jamais l'état s'aggravait ils étaient transférés a l'APHP, et les décès comptés a l'APHP.

Les données sources éclaireraient tout ses petits arrangements, mais bizarrement ils ne les fournissent pas.

Donc Rien a voir avec ce qui se passait surtout dans l'Est et l'Ile de France. Les patients la allaient voir leur médecin, puis restaient chez eux, tant que leur état ne se dégradait pas, sans parler des tests qu'ils ne passaient pas. Je suis persuadé que tu connait des personnes dans ce cas.

Du coup le taux de létalité de 0.6 pour le protocole Raoult, ne peut être comparé qu'au taux de létalité Réel calculé pour la France 0.7. Et encore vu que les personnes les plus fragiles sont exclues de son protocole, son chiffre ne veut pas dire grand chose.

 

Parce que vous croyez qu'il est nécessaire d'hospitaliser des gens alors qu'il n'ont pas de symptômes alarmants ? bloquer un lit alors qu'ils peuvent rentrer chez eux ? comme les autres les y renvoient mais juste avec du paracétamol ... Sauf que Raoult leur donne son traitement. Vous comprenez la différence ?  Comme partout lorsque les cas s'aggravent les patients sont envoyés en hôpital voire en réanimation.  Sauf qu'avec le traitement Raoult il n'y en a que très peu qui y vont et encore moins qui décèdent, les fameux 0,6 % !  Oui les décès sont comptabilisés sur l'APHM / IHU, la réanimation un service complémentaire mais Raoult qui suit ses patients comme n'importe quel médecin les ramène dans ses statistiques . Mais si vous avez une preuve du contraire, allez-y, dénoncez le aux journalistes, ils se feront un plaisir d'aller achever la bête. A mon avis ils vont dire bien sûr Monsieur et vous n'en entendrez plus parler.

Et encore une fois, il n'y a qu'une seule méthode pour calculer le % de décès c'est par rapport aux gens malades qui sont soignés !!! Pas ceux qui n'ont aucun traitement. Pas la population toute entière ! Raoult ne traite pas toute la population !

Raoult leur donne son traitement et a 0,6 % de décès. Les autres donnent du paracétamol et ont 19% de décès ! C'est aussi simple que cela.

Dans l'Est de la France il y a le docteur Erbstein, voir sa vidéo, celui qui au début donnait du paracétamol, puis envoyait ses patients en réanimation et apprenait leur décès !!! Lui non plus n'avait pas de service de réanimation dans son cabinet, cela ne l'empêchait pas de constater les décès, parce que figurez-vous les médecins se parlent entre eux, se transmettent les dossiers.

Donc finalement il en a eu marre de voir mourir ses patients et a décidé les traiter comme il le faisait d'habitude principalement à l'azithromycine. Résultat : guérison en 48 heures, terminés les envois à l'hôpital. 

Voilà comment cela se passe dans la vraie vie, pas dans votre imagination.

Portrait de PhilRAI
14/octobre/2020 - 14h02
Razlebol a écrit :

lundi 5 octobre 2020, le Dr Michael Ryan, chef des urgences de l’OMS, a révélé qu’à son avis, environ 10% de la population mondiale avait été infectée par le SARS-Cov-2. taux de létalité 0.14%

Du coup le protocole Raoult c'est un peu de la ...avec 0,6. Et la grippe reste un peu moins mortel avec 0.1, et pas BEAUCOUP MOINS ( Manipulation + 1 points bravo Philou)

C'est un avis, une estimation, sauf que le raisonnement n'est pas le bon. Et l'OMS n'a pas encore validé ces chiffres.

Morts réellement comptabilisés / Estimation des infectés = Pas grand chose de significatif.

Un calcul correct c'est

Estimation des morts / Estimation des infectés = estimation du taux de létalité 

C'est ce qui a été fait en France, dans une étude sérieuse, et ca donnait bien 0.7%

Et il n'y a rien de mensonger dans l'affirmation que le taux de 0.6 vient des

Nombre de morts (Ou d'ailleurs on ne sait pas) / Hospitalisations de jour

Ca vient du Site de l'IHU.

Vous allez nous faire le coup combien de fois avec vos références de % différents ? arrêtez de prendre les gens pour des cons ! Ou alors vraiment vous ne savez pas ce qu'est un % ?

Le % de Raoult est calculé en référence au nombre de personnes qu'il traite ! Les 0,14 % c'est le taux sur des infectés estimés ! pas malades, même pas testés ! La référence est différente. 

Il n'empêche, l'intérêt de ce chiffre c'est montrer que le SARS-Cov-2 n'est pas plus méchant que la grippe habituelle.

Et puis il ne faut pas croire que Ryan raconte n'importe quoi, en tout cas il n'a pas encore été démenti.

 

Portrait de PhilRAI
13/octobre/2020 - 15h25
Razlebol a écrit :

Je pensais que PhilRAI était un compte rémunéré par on ne sait qui pour faire la promotion de l'IHU. 

Mais PhilRAI n'a même pas compris de quoi je parlais quand j'ai commencé a approfondir les nombreuses manipulations, qu'elles soit dans les études, et dans les paroles de Raoult.

Taux de létalité du Protocole Raoult = 0.6% et encore en manipulant les données.

Taux de létalité Réel en France= 0.7% (Oui c'est diffèrent du Taux APPARENT)

Taux Létalité estimé par l'OMS dans le Monde = entre 0.5% et 1%

Taux létalité grippe moyenne 0.1%

Sinon il n'y a pas de lits de réanimation a l'IHU, les cas les plus grave sont transférés a l'APHP, et les morts comptés a l'APHP.

Dans les Etudes de l'IHU, les 3 premiers jours les morts sont TOUS comptés dans le groupe hors protocole Raoult. De plus ces derniers ont des contre indications au protocole soit disant inoffensif.

Le reste de son speech se sont les élucubrations que l'on peut retrouvé dans la plupart des sites complotistes, en sortant les phrases de leur contexte, en comparant des chiffres, non comparable... La liste est longue.

 

Vous êtes lourdingue ! vous mélangez toujours le taux de mortalité rapporté aux malades avec le taux de mortalité ramené à la population !!! Je le répète pour la nième fois. Raoult a toujours donné son taux de mortalité en rapport avec le nombre de vrais malades, avec des symptômes sérieux, pas en rapport avec les résultats d'un test qui ne dit en aucun cas si la personne positive est malade ou pas. Son résultat c'est 0,6% au plus fort de la crise, et ce n'est pas contestable, vos arguties et vos affirmations mensongères ne tiennent pas la route.

Concernant les chiffres nationaux ils ont été donnés au début de la crise par rapport au nombre de malades constatés, comme Raoult. Le résultat : 19% de décès. Même si c'est certainement exagéré vu que nombre de décès ont été classifiés covid à tort.

Ce n'est qu'à partir du mois de mai que le chiffre des décès a été donné en fonction des résultats des tests, quand ils ont devenus accessibles facilement.

Voilà la réalité.

Concernant l'OMS : 

Lors de la session du  lundi 5 octobre 2020, le Dr Michael Ryan, chef des urgences de l’OMS, a révélé qu’à son avis, environ 10% de la population mondiale avait été infectée par le SARS-Cov-2.

La population mondiale est d’environ 7,8 milliards de personnes et si 10% ont été infectés, c’est 780 millions de cas. Le bilan mondial actuellement attribué aux infections à SARS-Cov-2 est de 1061539 décès (au 8 octobre 202smiley. C’est un taux de létalité (nombre de morts rapporté au nombre de cas positifs) par infection d’environ 0,14%, ce qui est en accord avec les prévisions de nombreux experts du monde entier et identique à la grippe saisonnière. 0,14% c’est 24 fois plus faible que le « chiffre provisoire » de l’OMS de 3,4% en mars. Ce chiffre a été incorporé dans les modèles qui ont été utilisés pour justifier les confinements et autres politiques draconiennes. En fait, compte tenu de la sur-déclaration de décès présumés de Covid comme a eu le courage de le reconnaître le gouvernement britannique , le taux de létalité est probablement même inférieur à 0,14% ce qui pourrait montrer que Covid est beaucoup moins dangereux que la grippe. 

 

Portrait de PhilRAI
13/octobre/2020 - 15h08
twilight zone reboot a écrit :

t'as des parts chez raoult institute...???c'est pas possible autrement.....

Non ! je suis un patient qui veut que son généraliste puisse librement prescrire des traitements qui ont prouvé leur effet bénéfique. 

Et puis ça m'agace de voir le nombre de moutons qui répètent stupidement la propagande officielle malgré tous les faits qui lui donnent tort.

 

Portrait de MachinBou
13/octobre/2020 - 12h04

En supposant qu'on opte pour un couvre-feu à 20h (la mesure la plus stricte évoquée jusqu'ici), ça nous avancerait à quoi au juste ? On est à la mi-octobre les gars ! Il fait un temps à vomir et à 20h, c'est la nuit noire d'un bout à l'autre du pays ! Je veux bien que ce genre de restrictions aient fait leurs preuves en Guyane mais la Guyane, c'est plus ou moins vaguement sur la bande équatoriale et donc, en termes de climat et d'éphéméride solaire, ça n'a absolument rien en commun ! Mettre le pif dehors par 5 / 10°C dans la nuit noire est, de base, peu incitatif. Un couvre-feu ne servirait donc qu'à enquiquiner un peu plus les restaurateurs et les établissements de débit de boisson, déjà stigmatisés pour des prétextes ("quand on a bu trois verres, on fait moins attention aux gestes barrière") qu'on pourra qualifier - au choix - de bancals sinon de carrément foireux.

On aurait dû reconfiner les régions les plus touchées depuis plusieurs semaines déjà ! Qu'est ce qui est préférable ? Qu'on continue de fonctionner avec une partie du territoire à l'arrêt, le temps que celle-ci règle ses problèmes et qu'on évite ainsi une plus large propagation de cette seconde vague ? Ou qu'on y aille à coups de mesurettes qui ne servent à rien, risquant, à moyen terme, le dépassement des capacités sanitaires à l'échelle nationale (=reconfinement partout, vous l'aurez compris) ?

 

Portrait de jarod.26
13/octobre/2020 - 10h43
un couvre feu juste avant un reconfinement total
Portrait de PhilRAI
13/octobre/2020 - 10h29

Tant qu'on s'obstinera à interdire aux généralistes de traiter les malades avec le protocole Raoult qui a fait ses preuves, tant qu'on s'obstinera à refuser le fait que les hôpitaux étaient déjà en difficulté avant le covid à cause des restrictions permanentes de moyens, tant qu'on persistera à classifier covid des gens qui ne sont pas malades à cause d'une interprétation volontairement négative des tests PCR (refus de donner le CT), tant qu'on trafiquera le taux de positifs en retirant les négatifs déjà testés, la situation perdurera, et c'est sans doute voulu pour faire croire à une seconde vague et justifier des mesures contraignantes destinées à réduire drastiquement notre économie, le rêve des socialo-écolos.

 

Portrait de lemon
13/octobre/2020 - 09h25

Ça va mal finir, couvre feu pour commencer, et ensuite ? L'armée dans les rues ? c'est déjà fait, Des emprisonnements pour non respect du couvre feu ? Pourquoi pas... La dictature, sanitaire pour commencer, s'installe dans tout le monde occidental, c'est effrayant !