28/09 14:31

Le projet de transformation du journal "Le Parisien", qui vise à développer ses ventes numériques, ne conduira pas à la suppression des pages départementales

Le projet de transformation du journal Le Parisien, qui vise à développer ses ventes numériques, ne conduira pas à la suppression des pages départementales, qui seront regroupées au sein d'un cahier régional unifié, a précisé lundi à l'AFP la direction du groupe Les Echos - Le Parisien.

"Je tiens à souligner qu'il n'y a pas de suppression des pages départementales, mais une évolution avec la poursuite d'un cahier régional dans lequel figureront non pas une comme on l'envisageait initialement, mais deux pages départementales par cahier", a déclaré à l'AFP Pierre Louette, le PDG du groupe.

"L'information départementale, notamment les grands faits divers et les enquêtes, est tout à fait dans la tradition du journal et de plus, elle est capable de générer des abonnements en ligne", a-t-il ajouté. Cette évolution s'inscrit dans le nouveau projet éditorial #LeParisien200000 annoncé en juin par la direction du journal, qui vise à quintupler les abonnements numériques pour les porter à 200.000 dans 5 ans, et doit s'accompagner de mesures d'économies dont des départs non contraints.

Ailleurs sur le web

Vos réactions