22/09 09:41

Une étudiante strasbourgeoise a été insultée et frappée au visage en pleine rue parce qu'elle portait... une jupe ! Regardez son témoignage

Une étudiante strasbourgeoise a été insultée et frappée au visage  parce qu'elle portait une jupe raconte France BleuElisabeth rentrait chez elle à pied le vendredi 18 septembre, quand elle a croisé trois hommes d'une vingtaine d'années, près de la médiathèque Malraux à Strasbourg. "Un des trois hommes me dit 'regardez cette pute en jupe' "témoigne l'étudiante en LEA de 22 ans. "Je me permets de répondre 'pardon'. Là, ils me répondent 'tu te tais salope et tu baisses les yeux'. Deux m'attrapent chacun par un bras et le troisième me donne un coup de poing au visage. Et après, les trois s'enfuient".

"C'est vraiment violent, sale, pervers, dénonce cette passionnée de patinage artistique. C'est toujours des remarques dans le dos. Il va lancer 't'es bonne' et va partir tout de suite. C'est toujours très lâche en fait. C'est ce que j'ai remarqué cet été, c'est l'été des lâches".

Elisabeth a porté plainte.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Romynette12
22/septembre/2020 - 21h55
Maxicoco a écrit :

Toute ma compassion et ma sympathie pour toi, jeune fille.
Mais tu as oublié de préciser de quoi avaient l'air les "trois hommes".

Ça avancerait à quoi ? On s'en fout non ? La description de ses agresseurs est réservée pour le dépôt de plainte. Bravo à elle d'avoir le courage de dénoncer de tels comportements.

Portrait de Maxicoco
22/septembre/2020 - 16h27

Toute ma compassion et ma sympathie pour toi, jeune fille.Mais tu as oublié de préciser de quoi avaient l'air les "trois hommes".

Portrait de air libre
22/septembre/2020 - 15h43

Les gens connaissent un peu le message de la justice, par exemple la défense doit être proportionnelle à l'attaque, on ne peut pas frapper un voleur qui s'introduit chez vous s'il ne vous menace pas, il faut laisser faire les forces de l'ordre...... voila ce que cela donne sur le terrain, on laisse faire et au mieux on tel à la police.

Portrait de lysniais
22/septembre/2020 - 14h09
jean71 a écrit :

Pas déclaration tonitruante de Camélia Jordana  ni  de Clémentine  Autain ?

Et omar sy tant qu'à faire.

Remarquez, si le contraire s'était produit, 3 caucasiens frappant une voilée, ils sortiraient de leur grotte pour hurler avec les médias lechè-babouche que sont libé et le monde!

Portrait de Greenday2013
22/septembre/2020 - 13h59

Quels sont les prénoms de ces 3 braves garçons ?

Portrait de dada790145
22/septembre/2020 - 13h52

Le pire  c'est qu'avec cette justice pourrie , imaginons qu'on soit une dizaine a intervenir  pour refaire le portrait de ces 3 racailles durant leur intervention , ça risque de se retourner contre nous après sous prétexte qu'on ne se fait pas justice soi-même smiley , bah oui n'est pas Benalla qui veut ...

Portrait de Wouhpïnaise
22/septembre/2020 - 13h42
Alhekine a écrit :

Pour avoir vécu un cas de violence domestique dans la rue, je peux vous dire que c'est très dur.

On était une 20aine sur une terrasse de bar, et 18 ont voulu se lever ,et je ne fais pas parti des 18. mais les 18 étaient tous sous les tables quand une balle nous a frôlé (on a eu de la chance, arme à grenaille modifiée et donc balle sous chargée).

Donc beaucoup voudraient y aller mais souvent ils sont seul, et à moins d'être un professionnel de la baston, ils combattent à 1 contre X, sans oublier que les autres auront surement des crans d'arrêt. Ce qui fait que la blessure est presque certaine, le handicap probable et la mort possible.

Et à la fin, ils ne sont plus agresseurs mais agressés et donc ils peuvent demander des dommages et intérêt (meilleur de cas) ou une peine symbolique alors qu'un homme est resté sur le tapis (pire des cas).

Le pire c'est que ceux qui ne sont pas allés aider la fille risquent aussi des poursuites.

En fait, c'est le serpent qui se mord la queue.

Je ne faisais que rapporter le témoignage de cette jeune fille. Après, je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il peut être risqué de défendre une personne agressée pour les raisons que vous évoquez. Ceci-dit, que personne ne soit allé la voir après les faits pour au moins la réconforter, et alors que les 3 racailles s'étaient barrées, est beaucoup plus discutable...

Portrait de .Kazindrah.
22/septembre/2020 - 13h41
Alhekine a écrit :

Pour avoir vécu un cas de violence domestique dans la rue, je peux vous dire que c'est très dur.

On était une 20aine sur une terrasse de bar, et 18 ont voulu se lever ,et je ne fais pas parti des 18. mais les 18 étaient tous sous les tables quand une balle nous a frôlé (on a eu de la chance, arme à grenaille modifiée et donc balle sous chargée).

Donc beaucoup voudraient y aller mais souvent ils sont seul, et à moins d'être un professionnel de la baston, ils combattent à 1 contre X, sans oublier que les autres auront surement des crans d'arrêt. Ce qui fait que la blessure est presque certaine, le handicap probable et la mort possible.

Et à la fin, ils ne sont plus agresseurs mais agressés et donc ils peuvent demander des dommages et intérêt (meilleur de cas) ou une peine symbolique alors qu'un homme est resté sur le tapis (pire des cas).

Le pire c'est que ceux qui ne sont pas allés aider la fille risquent aussi des poursuites.

En fait, c'est le serpent qui se mord la queue.

En effet, hélas ! Ces situations de + en + fréquentes deviennent vraiment insupportables.

 

 

Portrait de Wouhpïnaise
22/septembre/2020 - 13h38
pommedadam a écrit :

Alors j'ai envie de répondre à cette jeune femme: si personne n'intervient ni pendant, ni après votre agression, c'est aussi parce que personne n'a envie de se faire passer à tabac ma p'tite dame. 3 voyous peuvent être armés et s'il n'y a pas un spécialiste du sport de combat dans la foule, personne effectivement ne va prendre le risque d'être blessé, ou pire, juste pour défendre quelqu'un qui se prendre une petite baffe ou autre. Faut pas déconner non plus. Et vous, madame la donneuse de leçon, si vous étiez témoin d'une agression, interviendriez-vous avec vos petits bras musclés?

Alors ça c'est formidable !!!! Une fille se fait insulter, agresser et frapper, et vous tout ce que vous trouvez à faire c'est limite minimiser les faits (petite baffe ???), voire l'enfoncer. Et bien entendu, pas un mot sur les agresseurs... Votre commentaire est pitoyable !!!!

Portrait de Dédérinox
22/septembre/2020 - 13h30
pommedadam a écrit :

Après, faut voir la taille de la jupe.

N'importe quoi .

Portrait de Nicoooo
22/septembre/2020 - 13h29
pommedadam a écrit :

Après, faut voir la taille de la jupe.

??? C'est une farce ?

 

Portrait de Sorj
22/septembre/2020 - 13h08
pommedadam a écrit :

Après, faut voir la taille de la jupe.

Peu importe la taille de la jupe. Ça ne justifie pas de se faire frapper.

Ici c’est l’Occident, les femmes sont belles et libres d’en profiter.

Ce n’est pas à elles de capituler. Et encore moins d’obéir aux injonctions de ces primates.

On ne reçoit pas d’ordre Monsieur, ici.

Portrait de hamilton
22/septembre/2020 - 12h49

Le pire c'est que les premiers responsables de cette situation sont les Français eux-mêmes à travers leurs votes aux divers élections ces 40 dernières années !

Portrait de tutur76
22/septembre/2020 - 12h07

C'est la réponse au laxisme politique en matière de sécurité et d'autorité depuis des années

Aujourd'hui la victime a toujours tort ,l'agresseur ne risque plus rien l'autorité a peur !!!

 

Portrait de lucieat
22/septembre/2020 - 12h03

Ce n'est que le début, dans quelques années, les femmes n'oseront même plus sortir dans la rue avec la population qui nous envahie, de plus en plus de ce genre d'attitude. Non mais, on est en France, on fait ce qu'on veut, et si certains ne sont pas contents, qu'ils retournent chez eux ou dans des pays ou ils seront plus à leur aise...mais ils n'auront évidemment pas les mêmes avantages. L'invasion silencieuse, incidieuse mais réelle et personne ne fait rien, il sera bientôt trop tard, si ce n'est pas déjà le cas

Portrait de th93100
22/septembre/2020 - 11h00
Wouhpïnaise a écrit :

Privation de goûter à quatre-heures ? :) Plus sérieusement, reste à espérer qu'ils soient retrouvés et condamnés. Mais à quoi... Par ailleurs, il y avait une quinzaine de personnes qui ont assisté à la scène, mais pas un n'a bougé ; ni pendant ni après l'agression. Comme elle l'a dit : "c'est ce qui me révolte le plus dans l'histoire".

CONDAMNES ??? vous voulez rire! ?? (si Vous ne riez pas, Eux, le font !)

Portrait de Sorj
22/septembre/2020 - 10h40

Je conseille à toutes les filles de prendre des cours de tir.

Par sécurité, au cas où...histoire de voir venir.

Parce que quand ça va exploser, nous serons les premières victimes.

Tout le monde sait que le viol est une arme de guerre universelle, et quand on voit ce qu’on a en face, à quel point youporn et la veuve poignet les rend tarés, on a aucune illusion à se faire, ça va être notre fête.

Portrait de Wouhpïnaise
22/septembre/2020 - 10h36
geneve a écrit :

Et quand on a dit ça, on fait quoi ? Parce que pour l'instant, RIEN NE SE FAIT !!!

 

Privation de goûter à quatre-heures ? smiley Plus sérieusement, reste à espérer qu'ils soient retrouvés et condamnés. Mais à quoi... Par ailleurs, il y avait une quinzaine de personnes qui ont assisté à la scène, mais pas un n'a bougé ; ni pendant ni après l'agression. Comme elle l'a dit : "c'est ce qui me révolte le plus dans l'histoire".

Portrait de censure64
22/septembre/2020 - 10h25

La France pays des droits de l’homme et de liberté ! smiley

Portrait de jean71
22/septembre/2020 - 10h17

Pas déclaration tonitruante de Camélia Jordana  ni  de Clémentine  Autain ?

Portrait de jean71
22/septembre/2020 - 10h17

Pas déclaration tonitruante de Camélia Jordana  ni  de Clémentine  Autain ?

Portrait de jean71
22/septembre/2020 - 10h17

Pas déclaration tonitruante de Camélia Jordana  ni  de Clémentine  Autain ?

Portrait de jean71
22/septembre/2020 - 10h17

Pas déclaration tonitruante de Camélia Jordana  ni  de Clémentine  Autain ?

Portrait de jean71
22/septembre/2020 - 10h17

Pas déclaration tonitruante de Camélia Jordana  ni  de Clémentine  Autain ?

Portrait de bernard_59
22/septembre/2020 - 10h04
KenShiro a écrit :

On ne doute pas trop de l'origine des ces 3 hommes, au vu du langage et des coups donné à 3 contre une. 

Mais il ne faut rien dire, ce n'est qu'un sentiment là aussi, il n'y a aucun problème avec une certaine partie de la population, qui le plus souvent, pratique cette fameuse religion de paix et d'amour en France.

smiley

Portrait de geneve
22/septembre/2020 - 10h00

Et quand on a dit ça, on fait quoi ? Parce que pour l'instant, RIEN NE SE FAIT !!!

 
Portrait de KenShiro
22/septembre/2020 - 10h00

On ne doute pas trop de l'origine des ces 3 hommes, au vu du langage et des coups donné à 3 contre une. 

Mais il ne faut rien dire, ce n'est qu'un sentiment là aussi, il n'y a aucun problème avec une certaine partie de la population, qui le plus souvent, pratique cette fameuse religion de paix et d'amour en France.

Portrait de Wouhpïnaise
22/septembre/2020 - 09h59

Quelle lâcheté !! 3 mecs qui frappent une fille. Faut vraiment rien avoir dans le slip ! Et vu le motif, on a probablement encore affaire à de la racaille.

Portrait de nina83
22/septembre/2020 - 09h52

Et oui, et à Marseille, les étudiantes se font insulter, traiter de tous les noms dans la rue, limite cracher dessus.... et c'est tous les jours à la sortie des écoles smiley