21/09 17:01

Selon une étude, il y a trop d'inégalités dans les salaires des documentaristes - La rémunération pour un film de 52 minutes varie du simple au double

Les réalisateurs de documentaires ne sont pas tous logés à la même enseigne : pour un format classique de 52 minutes, leur rémunération peut aller de près de 27.000 euros à ... moins de 3.000 euros, selon une étude de la Scam et l'Addoc parue lundi.

Pour cette étude, la société d'auteur et l'Association des cinéastes documentaristes (Addoc) ont analysé les données anonymes d'un panel de 140 documentaires audiovisuels issus des 1.866 documentaires soutenus à la production par le Fonds de soutien audiovisuel (FSA) entre juillet 2017 et avril 2019. Il en ressort que la rémunération globale moyenne d'un réalisateur ou d'une réalisatrice de documentaire audiovisuel est de 15.994 euros (toutes durées de films confondues) et de 12.326 euros pour les films de 52 minutes.

Au-delà des moyennes, l'étude pointe des disparités : la rémunération pour un film de 52 minutes varie du simple au double selon le type de diffuseur, allant de 8.142 euros pour une chaîne payante jusqu'à 18.446 euros pour une chaîne publique nationale. Des disparités qui se retrouvent aussi sur le genre : alors que les femmes représentent un tiers des documentaristes, elles ne sont que 16% à réaliser les films aux budgets les plus élevés (plus de 500.000 euros).

Cette étude intervient dans un contexte marqué par de nombreuses discussions interprofessionnelles, notamment concernant l'établissement d'un salaire minimum pour les réalisateurs dans l'audiovisuel. "Les enseignements de cette étude sont de nature à alimenter les discussions en cours et à venir, dans un esprit de concertation et de prise de conscience de la précarisation grandissante d'une partie de notre profession, face à laquelle nous devons collectivement trouver des solutions", estiment les auteurs.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jevaisvousdire
21/septembre/2020 - 18h49

Info inutile, c'est bien ça le journalisme de caniveaux !  

Portrait de bib
21/septembre/2020 - 17h32

cette étude a fait l'objet d'un documentaire payé au prix le plus faible smiley