07/09 13:31

Pendant les vacances, une famille a pris possession de leur maison, a changé les serrures et le contrat d'électricité: Voici le cauchemar de deux retraités! - VIDEO

Depuis plusieurs jours, un couple de retraités vit un cauchemar depuis que leur maison est squattée par une famille. En leur absence, elle a pris possession des lieux, changé les serrures et le contrat d'électricité.

"C'est scandaleux de se faire déposséder de son bien", explique en colère Henry Kaloustian, le propriétaire de la maison, qui précise avoir reçu des menaces.

"Les gendarmes n'ont pas pu agir, car la loi prévoit que passé deux jours de squat dans une résidence secondaire, les propriétaires ne peuvent plus faire intervenir la police", rappelle CNews.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jilou1994
8/septembre/2020 - 16h30

L'avenir c'est les lotissements clos avec vidéo surveillance et gardiens à l'entrée qui vérifient et valident l'accès comme dans plein de pays. C'est plus cher mais plus sûr. En option il peut y avoir une milice non officielle qui en mode ninja dégage voire fait disparaître les indélicats s'ils insistent. Mais bon ça c'est entre nous !  

Portrait de Zaks
8/septembre/2020 - 09h29
nibali a écrit :

Je vous invite à allé squatter une résidence secondaire de politicien, la loi va-vite  changer. 

Oui il faut le faire très vite.

Portrait de nibali
8/septembre/2020 - 05h22

Je vous invite à allé squatter une résidence secondaire de politicien, la loi va-vite  changer. 

Portrait de Petoulet
7/septembre/2020 - 23h34

Cas beaucoup plus fréquent qu'on pourrait le penser et qui vont surement se généraliser de plus en plus.Vu que les parasites ne risquent rien et que la justice les soutient.

Il faut savoir que le DAL par exemple pousse à ce genre de délinquances et organise des squats dans des maisons non abandonnées pour SDF,migrants ou autres en toute illégalité.

Cette assos totalitaire et délictueuse devrait être dissoute depuis bien longtemps,mais là aussi la politicaille fait dans son froc...

 

Portrait de Ledoc
7/septembre/2020 - 19h28

Qui a inventer cette loi de  merde il serait temps de la changer 

Portrait de LOL
7/septembre/2020 - 19h12

C'est inadmissible, impensable dans un pays civilisé,...

Mais la réalité c'est que ces lois ont été proposées et votées par nos hommes politiques aussi incroyable que cela puisse paraitre...

J'ai eu un appartement locatif squatté par une famille d'immigrés en situation irrégulière et j'ai dû payer les factures et les huissiers pendant plus d'un an et demi.

Je ne souhaite à personne de ressentir ce sentiment d'être abandonné par son pays et par sa justice. Heureusement que je n'attendais pas après ces loyers pour vivre.

La police essaie de s'arranger comme elle le peut avec cette "loi" et ces squats sont maintenant organisés avec des faux bailleurs qui s'occupent de repérer.

Bref on marche sur la tête!

Portrait de Citoyen87
7/septembre/2020 - 18h15 - depuis l'application mobile

Il suffit d'engager quelques gros bras qui attendent que l'un sorte de la maison pour le "bousculer" un peu et sortir toute cette charmante famille avec des battes de base ball s'il le faut ! Les garder au chaud le temps de remettre les choses comme elle l'étaient. Non mais sans blague.

Portrait de Jilou1994
7/septembre/2020 - 17h06

Si le problème est réglé rapidement par la justice en quelques jours alors bon d'accord ça passe, mais qu'il fasse attendre des semaines voire des mois pour régler ce genre de problème, c'est le monde à l'envers, et l'on ne s'étonnera pas que certains font justice eux même à la discrète.  

Portrait de lucieat
7/septembre/2020 - 16h37

On ne va même plus oser partir en WE, de peur que des squatters s'installent, 48h c'est peu, il viendrait des idées de meurtre dans ces cas là...je me met à la place des propriétaires, quelle galère ! que faire, la justice met des mois avant de réagir, il est plus que temps qu'on mette enfin de l'ordre dans ce pays: les honnêtes d'un côté et dans leur droit, la racaille de l'autre et des sanctions. Si encore ils ne saccagent pas tout en représailles et qu'ils payent un loyer pour le temps d'occupation, même pas

Portrait de preshovich
7/septembre/2020 - 15h37

Ca fait des années que la loi est comme ça.  En cas de problème de squat ou meme de locataire qui ne paye pas le propriétaire est dans la merde. La justice est du côté des mauvais et traîne pendant des mois por agir. Seule option engager des gros bras au mépris de la loi pour faire le taf. Avec le risque d'une condamnation à la clé. 

Portrait de Dex
7/septembre/2020 - 15h23

Et après on se demande pourquoi les gens se font de plus en plus justice eux même! MAIS TOUT EST A REVOIR DANS CE PAYS!

 

Portrait de th93100
7/septembre/2020 - 14h44

COMMENT un système judiciaire peut il trouver les ficelles nécessaires à couvrir ce genre de situations ??? C'est littéralement insupportable !

Portrait de Sorj
7/septembre/2020 - 14h26
Alhekine a écrit :

Et le pire, c'est techniquement c'est devenu leur résidence principale puisqu'ils venait y aménager après avoir vendu leur résidence principale.

Ils se retrouvent sans maison, sans possibilité de pouvoir la récupérer avant des années et vont surement la retrouver dans un état lamentable.

Bref que du bonheur, et encore, il y a un an, les squatteurs pouvaient faire pareil avec la résidence principale. Donc il y a du mieux.

Mais il faut arrêter de voir les propriétaires comme de vilains capitalistes qui étouffent de pauvres locataires.

Faut être inventif... Transformer la maison en ménagerie, y introduire des rats, des souris... payer des gars pour faire une fanfare toute la nuit sous leurs fenêtres.. Dépôts d’ordures, d’encombrants.

Des coups de trompette de supporter de stade pour sonner les heures la nuit smiley

Bref, les pourrir.

Portrait de Sorj
7/septembre/2020 - 13h59

« On va faire venir des gens avec des kalashnikovs.. »

Comme ça on est plus ou moins fixé sur la clientèle installée dans la maison.

Ils ont bien ciblé leurs victimes : un pauvre couple de retraités inoffensifs.

Dommage que ces enflures ne tombent jamais mal, va faire dormir des tchétchènes dans leur bagnole pendant que tu t’es installé dans leurs meubles.

L’affaire serait déjà réglée.