04/09 18:16

Nicolas Sarkozy vient au secours du Pr Raoult : "À chaque crise, il faut trouver des boucs-émissaires. Je ne comprends pas pourquoi il y a tant de violence à son endroit"

Pour l'ancien chef d'État, les attaques contre Didier Raoult sont "déplacées". "À chaque crise, il faut trouver des boucs-émissaires. C'est une maladie française", a souligné Nicolas Sarkozy, interviewé par le média B Smart à l'occasion de sa visite au forum des entrepreneurs des Bouches-du-Rhône, à Marseille. "Je ne comprends pas pourquoi il y a tant de violence à son endroit", a poursuivi Nicolas Sarkozy.

"C'est un homme de grande qualité, qui a fait son possible pour soigner au mieux ses patients, et qui a sans doute fait des erreurs, comme on en fait tous, moi le premier."

Au sujet des attaques dont le directeur général de l'IHU Méditerranée Infection a fait l'objet, l'ancien président de la République a ajouté : "Franchement ça m’a paru déplacé, je n’ai aucune compétence pour dire qui a raison, en tout cas ce n’était pas le sujet, chacun a fait ce qu’il a pu et lui le premier."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Soi-même
5/septembre/2020 - 16h17
Angelussauron a écrit :

 

En même temps pour vous convaincre il faudrait des études mais là il y a que des chiffres. Donc a part s'appuyer sur des chiffres (et contradictoire en plus) je vois pas en quoi vous auriez 100% raison. Vous êtes plutôt comme moi sauf que je suis pour (non pas pour les chiffres mais pour l'avoir vécu avec certains de mes proches) et vous contre.

Car bon on va pas parler des pseudos études fait à la va vite par des labos.

Tout le monde peut collecter des chiffres. Peu savent faire des "études".

Une étude c'est des chiffres collectés rigoureusement, en neutralisant les biais ou les redressant, + des analyses, des intervalles de confiance et des conclusions significatives ou pas... Seul ce procédé et des conclusions significatives sont irréfutables. Alors les "études" de Raoult sur 26 patients... Laissez moi rire. Les études à charge sont en revanche, certes pas exempt de reproches pour certaines, mais bien plus recevables.

Je suis statisticien, et je me sens tout à fait bien placé pour en juger.

Sinon, où va-t'on ?

Si un grand savant comme le Pr Montagné nie le réchauffement climatique et ses causes humaines, vous le croyez sous prétexte qu'il a eu un nobel ??? Bah le vieux, il gagatte, et je m'interroge sérieusement pour Raoult.

Portrait de B612
5/septembre/2020 - 14h56

A travers Raoult, je crois que c'est aussi de lui qu'il parle. Genre il en sait quelque chose...

Portrait de Angelussauron
5/septembre/2020 - 13h46
Soi-même a écrit :

Vous ne me convainquez pas. 85-95 % des porteurs du covid guérissent spontanément, même des gens à comorbidité. Ce qui est grave pour eux, c'est quand ils font une forme grave, cela est statistiquement bien plus fatal pour eux.

En prévention ? alors que 85-95 % des personnes guérissent spontanément ! Tout médicament (même le paracétamol) a des effets secondaires, et même l'HCQ. On ferait plus de mal que de bien...

Vraiment n'importe quoi...

 

En même temps pour vous convaincre il faudrait des études mais là il y a que des chiffres. Donc a part s'appuyer sur des chiffres (et contradictoire en plus) je vois pas en quoi vous auriez 100% raison. Vous êtes plutôt comme moi sauf que je suis pour (non pas pour les chiffres mais pour l'avoir vécu avec certains de mes proches) et vous contre.

Car bon on va pas parler des pseudos études fait à la va vite par des labos.

Portrait de Soi-même
5/septembre/2020 - 12h42
Angelussauron a écrit :

Le vrai bouc émissaire ce n'est pas le professeur Raoult (quoi qu'en dise certains) mais c'est le conseil scientifique ultra politisé c'est eux qu'il ne faut pas écouter (surtout vu le paquet de connerie qu'ils ont dit, ils en ont dit beaucoup plus que Raoult )

Mouais, "c'est pas moi c'est l'autre", n'est-ce pas ?

Argument de cour d'école.

Portrait de Soi-même
5/septembre/2020 - 12h02
Angelussauron a écrit :

 

Justement aucune étude sur ceux qui en prennent avant le covid et je peux vous dire pour l'avoir vu que ceux qui prenaient ce médicament contre la polyarthrite justement et qui avait tous les paramètres d'aggravations possibles (Diabète, obèse, personne âgée, etc...)  ont eu que des symptômes minimes ou asymptomatique du covid. (De la chance ? je ne pense pas du tout).

Même Raoult n'a pas fait d'étude sur le coté préventif. Pourquoi personne n'en a fait? (J'ai bien un début de réponse).

Vous ne me convainquez pas. 85-95 % des porteurs du covid guérissent spontanément, même des gens à comorbidité. Ce qui est grave pour eux, c'est quand ils font une forme grave, cela est statistiquement bien plus fatal pour eux.

En prévention ? alors que 85-95 % des personnes guérissent spontanément ! Tout médicament (même le paracétamol) a des effets secondaires, et même l'HCQ. On ferait plus de mal que de bien...

Vraiment n'importe quoi...

Portrait de Angelussauron
5/septembre/2020 - 11h43
Soi-même a écrit :

FAUX ! Ce médicament garde son AMM contre la polyarthrite, le lupus...

 

Justement aucune étude sur ceux qui en prennent avant le covid et je peux vous dire pour l'avoir vu que ceux qui prenaient ce médicament contre la polyarthrite justement et qui avait tous les paramètres d'aggravations possibles (Diabète, obèse, personne âgée, etc...)  ont eu que des symptômes minimes ou asymptomatique du covid. (De la chance ? je ne pense pas du tout).

Même Raoult n'a pas fait d'étude sur le coté préventif. Pourquoi personne n'en a fait? (J'ai bien un début de réponse).

Portrait de Angelussauron
5/septembre/2020 - 11h35

Le vrai bouc émissaire ce n'est pas le professeur Raoult (quoi qu'en dise certains) mais c'est le conseil scientifique ultra politisé c'est eux qu'il ne faut pas écouter (surtout vu le paquet de connerie qu'ils ont dit, ils en ont dit beaucoup plus que Raoult )

Portrait de Soi-même
5/septembre/2020 - 09h16
550-Stutzen.. a écrit :

Comment ça faux ?   Avant, l'hydroxychloroquine était dans le paquetage des soldats en partance pour l'Afrique comme un vulgaire paquet de clopes maintenant il faut plus de justificatifs que pour avoir de la méthadone. 

Les mots ont un sens : l'hydroxychloroquine n est pas considéré comme poison puisqu'elle a une Autorisation de Mise sur le Marché. Intéressant votre comparaison avec les cigarettes : je vous signale qu'elles ne sont plus distribuées non plus aux soldats... => comme quoi on faisait n'importe quoi à l'époque, et donc pas une référence pour la distribution aussi facile de l'HCQ.

Et puis la science avance : il y a une balance bénéfice/risque pour tout traitement. Le fait que l'HCQ était quasi distribuée comme un bonbon ne vous choque pas ? Ça reste un médicament. Vu ce que vous dites, il me paraît justifié d'avoir freiné cette tendance.

Avec vous, le gouvernement actuel me paraît toujours avoir tort, quid du gouvernement qui distribuait de "vulgaires" (comme vous dites) cigarettes aux soldats. Il faut garder raison... plutôt que de se laisser aller à ses tripes et ses "plus bas instincts" : mordre quoiqu'il arrive...

Portrait de Cl
5/septembre/2020 - 06h30

Paris / Marseille 

Portrait de Soi-même
4/septembre/2020 - 23h41
550-Stutzen.. a écrit :

Ca n'explique nullement pourquoi le gouvernement a fait passer du jour au lendemain l'hydroxychloroquine de médicament en poison. 

FAUX ! Ce médicament garde son AMM contre la polyarthrite, le lupus...

Portrait de Soi-même
4/septembre/2020 - 23h18
Nowo a écrit :


Recovery est aussi critiqué et décrié.(notamment par Raoult, on s'y attendait). ca se complique tout ça  !
Si j'ai bien tout compris on reproche à Raoult de ne pas avoir constitué de groupe témoin (je m'interroge aussi à ce sujet mais j'imagine qu'en pleine crise à Marseille il avait autre chose à faire).
Et oui je te rejoins sur un point, pourquoi n'a t'il pas fait une étude dans les règles de l'art afin de clore le débat.

Ceci étant dit, tu imagines bien que le fait d'être statisticien et d'avoir une épouse médecin généraliste parait un peu léger pour contredire une personne comme Raoult. Je ne remet pas en cause les compétences de ton épouse, loin de la, mais entre un généraliste et un épidémiologiste de son niveau...
A leur actuelle tous le monde a un avis et quand je demande d'argumenter on me cite une étude scientifique qui va dans le même sens que l'avis de la personne (C'est l'un des problèmes de cette crise, nos soit disant savants passent leur temps à se contredire et ils ont tous une étude qui va dans leur direction).
Du coup j'ai l'impression que ça devient une question de "feeling", de foi, dans les débats les protagonistes choisissent un camps en fonction de.. ben je sais pas trop, la coupe de cheveu, la couleur du maillot.
Le dernier exemple en date, Poutine nous annonce qu'ils ont trouvés un vaccin, du coup les pro Poutine en sont convaincu, les anti Poutine sont sûrs du contraire. Les faits, les preuves, les arguments scientifiques avec une base solide et indiscutable, rien à péter !  

 

C'est bien là le problème, Raoult demande à ce qu'on le croit sur parole, c'est très léger quand il s'agit de l'enjeu de vies. Aucun grand scientifique ne s'y est pris ainsi...

Aucun traitement de si grand enjeu n'a ainsi été reconnu...

Pire, il avance ses études en les présentant comme des preuves irréfutables alors qu'excusez c'est quand même mon domaine : ce sont des bouzes !

Les corticoïdes qui ont actuellement le vent en poupe contre le covid19, et les nouvelles méthodes de réanimation semblent montrer bien plus d'efficacité. Et là, où Raoult est "coupable" c'est d'avoir focalisé tant d'attention sur son traitement qu'on a fait maintes études sur le sujet, sans se consacrer totalement à la recherche d'autres alternatives, retardant leur découverte. Alors oui, je le dis :  c'est tout à fait logique qu'on se penche sur son comportement.

Il en a dit des conneries quand même : "moins de morts que d'accidents de trottinettes", "disparition avec la météo" (alors que c'est le confinement qui l'a fortement ralenti), "pas de seconde vague", et j'en passe... Pour un épidémiologiste brillant, qu'on doit croire sur parole, il s'est quand même sacrément trompé. Et on devrait aussi le croire sur un sujet aussi sensible qu'un traitement contre le Covid19 ?

Bah non, assurément, je ne comprends pas votre position.

Portrait de Nowo
4/septembre/2020 - 20h56
Soi-même a écrit :

Recovery ! ne pas confondre avec le pétard mouillé Discovery...

Oui je peux t'en dire plus. Je suis statisticien, je reconnais que mon domaine n'est pas la médecine, mais on échange avec mon épouse qui est médecin et a l'habitude de lire des études. Quand j'ai étudié les données de Raoult, j'étais scié : faibles échantillons, pas de groupe témoins (je rappelle qu'on guérit spontanément à 85-95 % du Covid), pas d'essai randomisés, personnes jeunes dans son échantillon, voire avec sans ou peu de comorbidités... Je n'ai pas compris comment un si éminent épidémiologiste (jusqu'à maintenant) a pu produire des bouses pareilles. Alors, en plus, se voir se pavaner devant les caméras, oui je suis en colère. Il abuse les gens. C'est pour cela que je suis d'accord, qu'il doit rendre des comptes.

Même si les études contre l'hydroxychloroquine ne sont pas parfaites, j'estime que si le traitement fonctionne, on doit nous produire une étude irréprochable, et notamment Raoult qui s'est fait le fer de lance de ce traitement...

Honnêtement, j'aurais aimé qu'on me prouve qu'un tel traitement fonctionne, il est pas cher, on peut le produire à grandes échelles....

Recovery est aussi critiqué et décrié.(notamment par Raoult, on s'y attendait). ca se complique tout ça  !Si j'ai bien tout compris on reproche à Raoult de ne pas avoir constitué de groupe témoin (je m'interroge aussi à ce sujet mais j'imagine qu'en pleine crise à Marseille il avait autre chose à faire).Et oui je te rejoins sur un point, pourquoi n'a t'il pas fait une étude dans les règles de l'art afin de clore le débat.Ceci étant dit, tu imagines bien que le fait d'être statisticien et d'avoir une épouse médecin généraliste parait un peu léger pour contredire une personne comme Raoult. Je ne remet pas en cause les compétences de ton épouse, loin de la, mais entre un généraliste et un épidémiologiste de son niveau...A leur actuelle tous le monde a un avis et quand je demande d'argumenter on me cite une étude scientifique qui va dans le même sens que l'avis de la personne (C'est l'un des problèmes de cette crise, nos soit disant savants passent leur temps à se contredire et ils ont tous une étude qui va dans leur direction).Du coup j'ai l'impression que ça devient une question de "feeling", de foi, dans les débats les protagonistes choisissent un camps en fonction de.. ben je sais pas trop, la coupe de cheveu, la couleur du maillot.Le dernier exemple en date, Poutine nous annonce qu'ils ont trouvés un vaccin, du coup les pro Poutine en sont convaincu, les anti Poutine sont sûrs du contraire. Les faits, les preuves, les arguments scientifiques avec une base solide et indiscutable, rien à péter !  

 

Portrait de Soi-même
4/septembre/2020 - 20h14
Nowo a écrit :

Comment peux tu être aussi affirmatif ?
Tu parles d'études dignes de ce nom, mais es tu capable d'en citer une ?

Quand tu dis que le traitement de Raoult ne fonctionne pas, tu te rends bien compte que tu es entrain de contredire une étude de l'un des 10 plus grands épidémiologistes du monde à l'heure actuelle. J'imagine que pour faire ça tu as au minimum des compétences qui te permettent de contre argumenter les études de Raoult. J'aimerais beaucoup que tu nous les expliquent ?

Même si j'ai l'air de défendre Raoult je suis personnellement incapable et incompétent quand il s'agit de dire s'il a raison ou tord. je me demande même comment une cours de justice pourra le faire... Mais toi tu sembles sûr qu'il a tord, peux tu nous en dire plus ?    

 

Recovery ! ne pas confondre avec le pétard mouillé Discovery...

Oui je peux t'en dire plus. Je suis statisticien, je reconnais que mon domaine n'est pas la médecine, mais on échange avec mon épouse qui est médecin et a l'habitude de lire des études. Quand j'ai étudié les données de Raoult, j'étais scié : faibles échantillons, pas de groupe témoins (je rappelle qu'on guérit spontanément à 85-95 % du Covid), pas d'essai randomisés, personnes jeunes dans son échantillon, voire avec sans ou peu de comorbidités... Je n'ai pas compris comment un si éminent épidémiologiste (jusqu'à maintenant) a pu produire des bouses pareilles. Alors, en plus, se voir se pavaner devant les caméras, oui je suis en colère. Il abuse les gens. C'est pour cela que je suis d'accord, qu'il doit rendre des comptes.

Même si les études contre l'hydroxychloroquine ne sont pas parfaites, j'estime que si le traitement fonctionne, on doit nous produire une étude irréprochable, et notamment Raoult qui s'est fait le fer de lance de ce traitement...

Honnêtement, j'aurais aimé qu'on me prouve qu'un tel traitement fonctionne, il est pas cher, on peut le produire à grandes échelles....

Portrait de çabaigne
4/septembre/2020 - 20h13

Il y a peut-être beaucoup de violence contre le professeur Raoult car celui-ci a été arrogant et méprisant ce qui ne sont pas des qualités.                                                                                                    Pour le reste merci professeur d’être différent, d’avoir cassé les codes et d’avoir fait comme le dit le petit Nicolas beaucoup pour soulager la souffrance de vos patients.

Portrait de Soi-même
4/septembre/2020 - 20h05
Alhekine a écrit :

Alors je ne comprends pas. Quand Raoult utilise son traitement, Marseille est la ville avec le moins de malade.

Pleins de pays(ce n'est pas moi qui le dit, c'est un medecin sur cnews), là aussi peu de malade. Et dès que le Lancet dit que ça ne marche pas, bizarre hausse des malades et des morts.

Alors je veux bien que le traitement ne marche pas, mais on peut se poser des questions surtout quand on apprend que Trumpette et Bolsonaro and co ont prit le traitement et qu'ils sont allé mieux.

Et je rappelle que Tumpina est dans la mauvaise tranche d'age pour le covid.

C'est très simple.

Près de 85-95 % des patients atteints du Covid ne décèdent pas. Il y a de nombreux morts car c'est très très contagieux et beaucoup de gens sont infectés. donc 5-15 % d'un grand nombre ça fait un nombre important de morts.

Toutes les personnes âgées ne décèdent pas non plus, une majorité survivent. C'est le cas de Trump qui même s'il est âgé doit être super bien traités pour les autres pathologies qu'on peut avoir à son âge (hypertension, diabète...).

Marseille a été affectée plus tard que Paris, donc dire à un moment qu'il y a moins de contaminés ne veut rien dire, il faut regarder au même stade épidémique. Actuellement, votre affirmation est fausse : les bouches du Rhône sont très concernés.

Quant à votre affirmation que le nb de morts a crû suite au scandale du Lancet, c'est votre affirmation, j'aimerai bien voir sur quoi vous vous basez... L'hydroxychloroquine est autorisée au Brésil, un pays où la maladie tue le plus.

Portrait de Cathodegauche
4/septembre/2020 - 19h59

Monsieur Sarkozy a raison. On s'acharne sur un homme dont le seul tort a été de vouloir soigner. On se fie à son look pour en déduire que c'est un hurluberlus. Et tu vois de petits généralistes qui ne soignent que des pets de travers essayer d'exister en crachant sur Raoult.

Et puis, il y a les bons petits soldats des labos, ceux qui se satisfont du sourire de la visiteuse médicale charmante et espèrent la retrouver dans un séminaire à la noix et oublier bobonne et ses bigoudis.

Raoult n'est ni un prophète ni un saint, c'est sans doute un mégalo (comme tous les mandarins) mais au moins il cherche.

Certains "spécialistes " n'ont pas vus leur famille tout le long du confinement. Ils se maquillaient pour passer à la télé et tenir salon. Ils étaient, comme dit Onfray, médecins sur les plateaux télés et journalistes sur les plateaux médicaux.

Cette haine est d'autant déraisonnable que la seule haine qui vaille est celle que doit susciter en nous le Covid.

Portrait de Nowo
4/septembre/2020 - 19h58
Soi-même a écrit :

Il a utilisé son aura en tant que professeur pour persister et signer, en soutenant modicus, et contre les différentes études dignes de ce nom (pas les siennes, pas The Lancet non plus), qu'un traitement marchait alors qu'il n'en est rien.

Les grandes découvertes commencent pas des intuitions, on ne peut pas lui reprocher, mais c'est son entêtement qui a brouillé tous les messages, qui a décrédibilisé toutes les études, toutes les consignes, dans un instant aussi sensible qu'une crise sanitaire (et économique) majeure.

On ne parle pas de punition, on parle déjà de rendre des comptes... C'est un minimum.

Comment peux tu être aussi affirmatif ?Tu parles d'études dignes de ce nom, mais es tu capable d'en citer une ?

Quand tu dis que le traitement de Raoult ne fonctionne pas, tu te rends bien compte que tu es entrain de contredire une étude de l'un des 10 plus grands épidémiologistes du monde à l'heure actuelle. J'imagine que pour faire ça tu as au minimum des compétences qui te permettent de contre argumenter les études de Raoult. J'aimerais beaucoup que tu nous les expliquent ?Même si j'ai l'air de défendre Raoult je suis personnellement incapable et incompétent quand il s'agit de dire s'il a raison ou tord. je me demande même comment une cours de justice pourra le faire... Mais toi tu sembles sûr qu'il a tord, peux tu nous en dire plus ?    

 

Portrait de Soi-même
4/septembre/2020 - 19h17
seb2746 a écrit :

Donc lui devrait en rendre mais pas notre gouvernement ? les laboratoires ? et les médecins qui ont préférés laisser des milliers de personnes mourir (chacun dans ses comptes comme ça) ?

Je trouves ça trop facile, à l'heure actuelle, toujours aucune Excuse pour le groupement d'ehpad quia volontairement laissé mourir des milliers de pensionnaires, aucune poursuite judiciaire malgré + 1400 plaintes pour non assistance à personne en danger rien que pour eux... rien quoi.

Mais on va taper sur le SEUL gars qui a soigné des malades et à trouvé une solution RAPIDE pour des milliers de patients (et plusieurs centaines de milliers dans le monde), fallait tous les laisser mourir certainement selon vous du coup ?

On se pose présentement la question de Raoult.

Si maintenant vous posez la question des autres, c'est autre chose. Pour moi, le gouvernement doit s'expliquer sur les masques, parce qu'effectivement ça a mal été géré. Le reste, vu les connaissances sur ce virus, il a pris une mesure de protection massive en confinant. Rétrospectivement, on voit bien que le nb de morts après quelques semaines a décrû fortement et les services de réanimation ont fait face grâce à l'implication du personnel et cette mesure de confinement.

Maintenant, qu'est ce qui vous fait dire que les EHPAD ont laissé mourir des pensionnaires ? Quelles preuves ou début de preuves avez-vous ?

Portrait de Soi-même
4/septembre/2020 - 18h24

Il a utilisé son aura en tant que professeur pour persister et signer, en soutenant modicus, et contre les différentes études dignes de ce nom (pas les siennes, pas The Lancet non plus), qu'un traitement marchait alors qu'il n'en est rien.

Les grandes découvertes commencent pas des intuitions, on ne peut pas lui reprocher, mais c'est son entêtement qui a brouillé tous les messages, qui a décrédibilisé toutes les études, toutes les consignes, dans un instant aussi sensible qu'une crise sanitaire (et économique) majeure.

On ne parle pas de punition, on parle déjà de rendre des comptes... C'est un minimum.