31/08 07:31

Manifestations anti-racistes : Un homme a été tué par balle à Portland dans l'Oregon, dans le nord-ouest des Etats-Unis, dans des circonstances confuses

Un homme a été tué par balle à Portland dans l'Oregon, dans le nord-ouest des Etats-Unis, dans des circonstances confuses pendant une soirée de heurts entre des manifestants antiracistes et des partisans de Donald Trump. Portland est le lieu de manifestations quotidiennes contre les violences policières aux Etats-Unis depuis la mort de George Floyd, un quadragénaire noir mort asphyxié sous le genou d'un policier blanc, en mai dernier. Ce mouvement a été ravivé quand Jacob Blake, un autre Afro-Américain, a été grièvement blessé par des tirs de la police à Kenosha dans le Wisconsin.

Plusieurs centaines de voitures conduites par des partisans du président américain, avec drapeaux pro-Trump, ont convergé de façon organisée en file sur Portland samedi, y compris dans le centre-ville où se trouvaient les manifestants du mouvement Black Lives Matter, ce qui a donné lieu à des échanges d'insultes, des altercations et des tirs de paintball d'au moins un partisan pro-Trump, et des jets de bombes lacrymogènes, selon des images amateurs.

La police locale a rapporté "des violences entre manifestants et contre-manifestants" et indiqué que des policiers étaient "intervenus" et avaient "procédé dans certains cas à des arrestations". Les tirs mortels ont eu lieu à 20H45 locales environ dans le centre-ville, a affirmé la police dans un communiqué, ajoutant qu'une enquête pour homicide était en cours.

Des policiers "ont entendu des tirs venant du quartier (..) et ont trouvé sur place une victime touchée par balle à la poitrine", établit le communiqué.

On ignore dans quelles circonstances il a été touché, ni si sa mort était liée aux manifestations.

Selon des photographies, l'homme décédé portait une casquette "Patriot Prayer", un groupe local d'extrême-droite actif contre les manifestations antiracistes qui se déroulent à Portland depuis trois mois.

Ailleurs sur le web

Vos réactions