15/08 11:13

Coronavirus - Le Haut Conseil français de la santé publique prône le port "systématique" d'un masque "de préférence en tissu réutilisable" dans "tous les lieux clos"

11h11 : Le Haut Conseil français de la santé publique (HCSP) prône le port "systématique" d'un masque, "de préférence en tissu réutilisable", dans "tous les lieux clos publics et privés collectifs" pour lutter contre le Covid-19. Ces conclusions découlent de l'étude des publications "décrivant les contaminations survenues dans des espaces publics clos (restaurant, bus, bateaux de croisières, répétitions de chorales, etc.) et certains milieux professionnels (abattoirs, etc.)".

Le HCSP rappelle enfin que doivent "être associées" à cette recommandation du port du masque "les autres mesures barrières de distanciation physique, d'hygiène des mains, de nettoyage désinfection des surfaces et d'aération des locaux". Il préconise aussi le port du masque "en cas de rassemblement avec une forte densité de personnes en extérieur afin de limiter l'émission de particules respiratoires".

08h29: La Norvège, un des derniers bastions réfractaires au port du masque, recommande désormais aux passagers des transports publics de la capitale Oslo et ses environs d'utiliser un masque aux heures de pointe. La recommandation, non-contraignante et effective à compter de lundi, est limitée aux situations ne permettant pas aux voyageurs de "maintenir une distance d'un mètre".

08h12 : Le coronavirus a fait au moins 754.649 morts pour plus de 20,9 millions de cas recensés dans le monde, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles, vendredi à la mi-journée. Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 167.253 décès, devant le Brésil (105.463), le Mexique (55.293), l'Inde (48.040) et le Royaume-Uni (41.347).

07h26 : Alors qu'il attire en temps normal 20 à 25.000 personnes, le pèlerinage chrétien du 15 août à Lourdes rassemblera un maximum de 10.000 personnes samedi, avec port du masque obligatoire. Les pèlerins ne pourront pas poser la main ou embrasser la pierre des parois de la Grotte où, selon la tradition catholique, la Vierge Marie est apparue à Bernadette Soubirou en 1858.

07h00: La préfecture de police de Paris, en accord avec la mairie, a décidé d'élargir les zones où le port du masque est obligatoire dans la capitale. A compter 8h ce matin, les piétons devront donc se munir d'un masque dans des quartiers entiers de Paris où "l'affluence est régulière". La préfecture cite ainsi les arrondissements de Paris-Centre, les Champs-Elysées ou encore le quartier des Batignolles.

Seront également concernés l'esplanade du Champ de Mars jusqu'à l'Ecole militaire, le quartier de Bastille, de Montmartre, de Belleville ou encorele bassin de la Villette. La préfecture de police prévient en parallèle que les contrôles seront renforcés, en particulier dans les transports en commun, où le port du masque reste obligatoire.Les rassemblements et manifestations de plus de 10 personnes doivent garantir le respect des mesures barrières. Ils feront l’objet d’une interdiction si les organisateurs ne peuvent en garantir l’application, annonce la préfecture dans un communiqué.

.

16h30:

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de HO l'Andouille
15/août/2020 - 19h06

Aller ... On maintient la COVID sous cloche , en mode veille pendant tout l'été ... Elle sera venir en aide aux Blacks Blocs à la rentrée contre les importantes manifestations , prévues , à venir !

Méthodes Macron .

Portrait de Cl
15/août/2020 - 17h01
Kratus a écrit :

En France on a quand même beaucoup de chance... On a des dizaines de spécialistes et intervenants qui donnent leurs avis qui sont souvent différents et on donne même des pouvoirs de décision de mesures à prendre a des gens comme des préfets qui ne connaissent absolument rien hormis de décider par rapport à ce que ces soit disant spécialiste racontent... Le plus choquant, c'est qu'au mois de mars avril, les chaîne d'info donnaient tous les jours les chiffres d'hospitalisation et de décès et qu'aujourd'hui on donne les chiffres de patients contaminée asymptomatiques, ce qui n'a absolument rien à voir

Parce qu'aujourd'hui on teste les gens avant il n'y en avait pas on ne  pouvait pas savoir !!! 

Portrait de bonheur-25
15/août/2020 - 15h51

Pourquoi on ne dit pas tout simplement " des que tu sors de chez toi, tu dois porter le masque" ?

c'est plus simple que de jour en jour rajouter une rue, un lieu, puis encore une rue etc...

quand tu sors tu n'as pas le droit d'etre nu, et ben tu rajoutes pas le droit sans masque

Portrait de michlo75
15/août/2020 - 13h04

Encore faudra t'il que les gens qui les utilisent les lavent à chaque utilisation pendant 30 minutes à 60°. Ca c'est moins sûr déjà que les jetables ils les utilisent plusieurs fois et mal. En tout cas en Suisse sans masque les contaminations ont baissé jusqu'à zéro, depuis qu'il est obligatoire dans les bus d'abord et maintenant dans tous les lieux publics clos ça augmente de jour en jour 

Portrait de Kratus
15/août/2020 - 12h47

En France on a quand même beaucoup de chance... On a des dizaines de spécialistes et intervenants qui donnent leurs avis qui sont souvent différents et on donne même des pouvoirs de décision de mesures à prendre a des gens comme des préfets qui ne connaissent absolument rien hormis de décider par rapport à ce que ces soit disant spécialiste racontent... Le plus choquant, c'est qu'au mois de mars avril, les chaîne d'info donnaient tous les jours les chiffres d'hospitalisation et de décès et qu'aujourd'hui on donne les chiffres de patients contaminée asymptomatiques, ce qui n'a absolument rien à voir

Portrait de JF_Lacour
15/août/2020 - 12h35
Wouhpinaise a écrit :

"de préférence en tissu réutilisable" - Je croyais que les masques en tissu étaient moins efficaces que ceux jetables ? Alors pourquoi les recommander en priorité ? Une question de coût ? De pollution ? De stock à écouler ? Qu'on nous dise les choses clairement !

C'est simple :

- déjà on a un stock pléthorique de masques tissu made in France fabriqués au moment ou l’approvisionnement en masques chirurgicaux était quasi inexistant et réservé aux soignants. Ils sont relativement efficaces à condition d'être lavés à 60° après chaque usage mais pas super confortables surtout par grosse chaleur.

- en théorie les plus efficaces sont les FFP2 et les chirurgicaux mais à condition de respecter scrupuleusement les conditions d'utilisation ( usage UNIQUE et limité en durée de 4h environ ) ce que très peu de gens font par souci d'économie, sauf en entreprise. Pas sur qu'un masque réutilisé X fois ait encore la moindre efficacité et que pire encore il ne représente pas un danger de contamination par le toucher quand il est souillé. 

Portrait de hummerH2
15/août/2020 - 12h04
Wouhpinaise a écrit :

"de préférence en tissu réutilisable" - Je croyais que les masques en tissu étaient moins efficaces que ceux jetables ? Alors pourquoi les recommander en priorité ? Une question de coût ? De pollution ? De stock à écouler ? Qu'on nous dise les choses clairement !

C'est exactement la question que je me suis posée aussi en lisant la news !

Pourquoi recommander le masque qui est à priori le moins filtrant et le moins performant ??

Nous savons tous que le masque le plus performant est le masque type FFP2 ,puis le masque chirurgical, et enfin, loin derrière le masque en tissus.

A part un éventuel et discutable "paramètre écologique" dans ce choix, je me demande quels critères ont pu être retenus pour arriver à cette curieuse recommandation ??

Comme vous dites, et encore une fois, qu'on nous dise les choses clairement !!!

Les omissions et autres mensonges à répétition deviennent véritablement la marque de fabrique de nos gouvernants actuels !

Portrait de Cl
15/août/2020 - 12h00
Wouhpinaise a écrit :

"de préférence en tissu réutilisable" - Je croyais que les masques en tissu étaient moins efficaces que ceux jetables ? Alors pourquoi les recommander en priorité ? Une question de coût ? De pollution ? De stock à écouler ? Qu'on nous dise les choses clairement !

Il y a un gros stock de masques en tissus que les entreprises françaises ont fabriquées au début de la pandémie car il n' y avait pas assez de masques et  comme ça leur reste sur les bras  voilà le pourquoi du comment !!!!!!!!!!!!!!!! Par contre ils ne vont pas l'avouer encore une fois 

Portrait de PhilRAI
15/août/2020 - 10h58

Paris, chiffres officiels covid19.data.gouv : au 14 août : hospitalisations -4; réanimations : -1 !!

Et on nous oblige à porter un masque dont la notice indique qu'il ne protège pas des virus ! Les médicaments efficaces (hydroxychloroquine et azithromycine) sont interdits.  Les autorités se foutent de nous et personne de réagit ?

Portrait de obscure
15/août/2020 - 09h55

Ils font chier !!! ça commence à bien faire leur dictature.