08/08 07:46

Un routier a été tué par un gendarme non loin de Grisolles au Sud de Montauban après avoir refusé d'obtempérer et après avoir forcé deux barrages

Un routier a été tué par un gendarme non loin de Grisolles au Sud de Montauban après avoir refusé d'obtempérer, a communiqué le parquet auprès de l'AFP. Son véhicule a pris feu après le tir. "Il a refusé d'obtempérer suite à un contrôle routier, il a pris la fuite, a percuté un véhicule de la gendarmerie dans lequel se trouvait un gendarme. Un gendarme a fait usage de son arme, le chauffeur a été touché et le camion a pris feu. L'autopsie déterminera les causes de sa mort", ajoute le parquet.

Selon nos confrères de La Dépêche, le drame s'est produit vers 16h30.

Le chauffeur, né en 1985, fait l'objet d'un contrôle routier. Les gendarmes l'ont soumis à un test salivaire de stupéfiants, signalé positif. La victime était connue des services de police pour des faits similaires. Lorsque les forces de l'ordre lui demandent ses papiers, il appuie sur l'accélérateur et est alors pris en chasse. Ils décrivent "un homme très déterminé".

Le conducteur a forcé un premier barrage près de la rocade de Montauban. Les forces de l'ordre lancent alors une herse sous les roues de son véhicule pour l'arrêter. Il poursuit sa route, mais percute un véhicule de la gendarmerie, où se trouvait "au moins un militaire".

Puis il passe devant un second barrage à la hauteur de l’échangeur de Bressols et du péage de Montauban-Sud. Un gendarme lui tire alors dessus, le conducteur est touché et son véhicule s'encastre dans un balustre qui se trouvait sur le bas-côté. Le véhicule sur le bord de la route prend feu, une vingtaine de sapeurs-pompiers sont intervenus.

Touché par balle, le conducteur a été "désincarcéré de l'habitacle du poids lourd en arrêt cardio-respiratoire", il n'a pas pu être réanimé et a succombé à ses blessures. La Dépêche précise qu'une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances des faits

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Dex
8/août/2020 - 18h27
C'est Mon Avis a écrit :

Moi qui suis chauffeur routier, je dis bravo aux gendarmes. Ils ont ainsi "éliminé" un danger public sur la route (déjà connu des services). On roulera plus sûr quand on sortira de la route les collègues qui regardent la télé ou l'ordinateur au volant, qui conduisent les pieds sur le tableau de bord, ceux qui déboitent sans clignotants (comme certains VL d'ailleurs), ceux qui envoient des sms en roulant (comme certains automobilistes également), ceux qui doublent quand c'est interdit (descente de Floirac sur le périph de Bordeaux) et j'en passe !

Je suis toutes les nuits sur la route (800 km) pour que les entreprises et les particuliers puissent être livrés dans les temps, et rouler à côté de tels individus ça stresse et ça met en colère !

Si y avait que sur la rocade! Va sur la N10 où c'est interdit de doubler pour les poids lourds. Toutes les 5 mn y en a un qui double.

 Quant à ce chauffard, drogué, multicondamné et multirécidiviste, si la justice avait frappé un bon coup dès les premiers délits, il serait peut-être encore en vie.

Portrait de LesRipoublicains
8/août/2020 - 14h49

Et un chauffard de moins ! Ça, c'est la bonne nouvelle.

Je suis plutôt d'accord avec tous les commentaires concernant l'élimination d'un type qui n'avait visiblement pas sa place dans la société.

Par contre, je m'étonne que pour ces contrôles routiers, on ne fasse pas descendre le conducteur du poids lourd pour effectuer les tests salivaires et d'alcoolémie, avec moteur à l'arrêt. J'imagine mal les gendarmes devoir escalader les margelles du camion pour aller faire faire les tests par la vitre ouverte du camionneur.

Sinon, autre étonnement, avec son passif, comment ce chauffeur routier multirécidiviste des délits à l'alcool et aux stupéfiants a pu se retrouver à conduire un camion affrété par la Poste ?

Portrait de GIGI
8/août/2020 - 14h45

J'espère que le gendarme ne va pas avoir de problème!! il a protégé la population en tirant sur ce drogué.

Portrait de tamaris
8/août/2020 - 13h06

Un sauvage en moins   c'est ce qui arrivera à notre société: un nouvel HITLER finira  par s'imposer!!!!

Portrait de KenShiro
8/août/2020 - 11h25
C'est Mon Avis a écrit :

Moi qui suis chauffeur routier, je dis bravo aux gendarmes. Ils ont ainsi "éliminé" un danger public sur la route (déjà connu des services). On roulera plus sûr quand on sortira de la route les collègues qui regardent la télé ou l'ordinateur au volant, qui conduisent les pieds sur le tableau de bord, ceux qui déboitent sans clignotants (comme certains VL d'ailleurs), ceux qui envoient des sms en roulant (comme certains automobilistes également), ceux qui doublent quand c'est interdit (descente de Floirac sur le périph de Bordeaux) et j'en passe !

Je suis toutes les nuits sur la route (800 km) pour que les entreprises et les particuliers puissent être livrés dans les temps, et rouler à côté de tels individus ça stresse et ça met en colère !

Hé bien merci à vous aussi, pour le service que vous nous rendez à tous au quotidien et pour vôtre professionnalisme.  smiley

Vôtre travail est loin d'être toujours facile, et vous avez une concurrence déloyal en plus avec tous ces chauffeurs (chauffards) venant des pays de l'est...

Bonne route à vous. smiley

Portrait de C'est Mon Avis
8/août/2020 - 11h02

Moi qui suis chauffeur routier, je dis bravo aux gendarmes. Ils ont ainsi "éliminé" un danger public sur la route (déjà connu des services). On roulera plus sûr quand on sortira de la route les collègues qui regardent la télé ou l'ordinateur au volant, qui conduisent les pieds sur le tableau de bord, ceux qui déboitent sans clignotants (comme certains VL d'ailleurs), ceux qui envoient des sms en roulant (comme certains automobilistes également), ceux qui doublent quand c'est interdit (descente de Floirac sur le périph de Bordeaux) et j'en passe !

Je suis toutes les nuits sur la route (800 km) pour que les entreprises et les particuliers puissent être livrés dans les temps, et rouler à côté de tels individus ça stresse et ça met en colère !

Portrait de geneve
8/août/2020 - 10h52
Alhekine a écrit :

Je plains le gendarme qui va entrer dans une sphère infernale alors que son tir est justifié.

Bien sur on va entendre Jordana et Traore pour parler de violence policière.

Mais non... Traoré est en vacances à Marseille et Jordana.. on s'en fout !!!

On reverra ça à la rentrée !!!! MDR

   
Portrait de KenShiro
8/août/2020 - 10h21

Pour une fois on ne lira pas la mort d'un énième gendarme ou policier ce qui est une bonne nouvelle. Il faut juste maintenant que cette façon de procéder devienne la norme et ça va en calmer.

Quand au routier il n'avait qu'a pas faire le con, il a choisi son destin, aucune compassion. 

Portrait de jarod.26
8/août/2020 - 08h07
il a joué il a perdu
Portrait de auriol64
8/août/2020 - 08h02

Çà fait plaisir de savoir que quelque part en France il y a encore ce genre de contrôles parce que là où j'habites les contrôles de Police sont aussi rares qu'un puit de pétrole!

Quand au routier il a choisi son destin, on ne va pas le pleurer!