27/07 08:31

Le soldat français tué jeudi au Mali par un véhicule suicide recevra un dernier hommage aujourd'hui aux Invalides, à Paris, à 16h30

Le soldat français tué jeudi au Mali par un véhicule suicide recevra un dernier hommage aujourd'hui aux Invalides, à Paris, a indiqué l'armée de Terre. "Rendez-vous demain à 16h30 sur le pont Alexandre III à Paris, ou virtuellement sur nos réseaux sociaux, pour saluer la mémoire du brigadier Tojohasina Razafintsalama", indique un tweet de l'armée de Terre.

Le soldat, qui appartenait au 1er régiment de hussards parachutistes (RHP) de Tarbes, traversera le pont avant l'hommage aux Invalides.

Tojohasina Razafintsalama, membre de la force Barkhane, était âgé de 25 ans. Ce célibataire sans enfant s'était engagé avec le 1er RHP en 2018 et avait été envoyé au Mali le 14 juillet dernier. Il a trouvé la mort lorsque "son engin blindé a sauté au contact d'un véhicule suicide chargé d'explosifs", a précisé la ministre des Armées Florence Parly dans un communiqué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de marcelpatoulachi
27/juillet/2020 - 10h55

OK pour cet hommage.

Mais on oublie aussi les gens qui travaillent dans l'ombre en zone de guerre.

On a à peine entendu parler des 5 membres de MSF assassinés la semaine dernière au Nigeria. Eux aussi faisaient leur boulot pour aider les autres.

Portrait de Sorj
27/juillet/2020 - 10h50
Foofur a écrit :

Comment peux-tu n' avoir aucun respect pour nos militaires ! |(

Tu me dégoûtes !

Relis. Tu n’as pas compris le sens de ma phrase.

Pour le reste, ne perds pas ton temps. Être appréciée ou non m’indiffère.

Portrait de gros ours
27/juillet/2020 - 09h33
Sorj a écrit :

Un homme mort en sacrifice pour le Mali, son pays tant aimé, Assa Traoré sera présente, un genou à terre.

C'est tout ce que ca t'inspire? C'est vrai que Tojohasina Razafintsalama ca ne sonne pas francais de souche. Le respect n'est donc pas de rigueur. Et il est surtout mort pour l'approvisionnement en uranium de la France.