10/07 07:01

Notre-Dame de Paris : Emmanuel Macron a tranché et a donné son feu vert pour "reconstruire la flèche à l'identique" afin de mieux tenir les délais - Vidéo

Le chef de l’Etat a acquis « la conviction » qu’il faut restaurer la flèche à l’identique, a annoncé l’Elysée hier soir, après une réunion de la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture (CNPA), réunissant élus, experts et architectes du chantier.

« Le président a fait confiance aux experts et préapprouvé dans les grandes lignes le projet présenté par l’architecte en chef (Philippe Villeneuve), qui prévoit de reconstruire la flèche à l’identique », a précisé l’Elysée. La nouvelle ministre de la culture, Roselyne Bachelot, avait elle estimé le matin sur France Inter « qu’un large consensus se dégage dans l’opinion publique et [chez] les décideurs – puisque, à la fin, ce sera, je pense, le président de la République qui va trancher – pour la reconstruction à l’identique ». 

L’architecte Philippe Villeneuve a toujours plaidé la fidélité à l’ouvrage retouché dans le style gothique par Viollet-le-Duc au XIXe siècle. Et d’arguer qu’une telle option permet de mieux tenir les délais d’une reconstruction en cinq ans, comme voulu par le président Macron. Jeudi, M. Villeneuve a présenté un dossier de 3 000 pages pour passer en revue les modalités qu’il préconise pour restaurer la charpente, le toit et la flèche de la cathédrale, sujets des plus épineux ayant provoqué une querelle entre anciens et modernes.

Au terme de cette réunion qui a duré quatre heures, la CNPA a « approuvé à l’unanimité le parti de restauration proposé consistant à rétablir l’architecture de Viollet-le-Duc, en ce qui concerne la couverture et la flèche dans le respect des matériaux d’origine », a affirmé à l’AFP Jean-Pierre Leleux, sénateur à la tête de cette commission.

Concernant la charpente, sur lequel il y a eu débat, une étude à venir précisera exactement les contours de sa reconstruction qui sera en bois. Avant de parvenir à cette décision, tous les scénarios ont été envisagés, affirme-t-il, y compris de laisser la cathédrale dans son état actuel.

«Le souci pour le président était de ne pas retarder le chantier ni de complexifier le dossier. Il fallait vite clarifier les choses », a expliqué de son côté l’Elysée. « S’il avait fallu faire une flèche contemporaine, il fallait un concours spécifique, d’où un potentiel retard du chantier. Les consultations avec de grands architectes conduisaient à dire que ce pari de la flèche contemporaine était très compliqué et qu’un geste contemporain pouvait s’imaginer autrement », a fait valoir la présidence.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cineberry
10/juillet/2020 - 22h22

"Notre-Dame de Paris : Emmanuel Macron a tranché..."

Foutaises ! Il n'a rien tranché du tout. La cathédrale Notre-Dame de Paris est classée Monument Historique. A ce titre, elle est protégée et ne peut-être rebâtie qu'à l'identique. Mais pour sauver la face, l'AFP a titré sur le fait du prince. Quelle mascarade !

Portrait de Wouhpinaise
10/juillet/2020 - 19h32
lucieat a écrit :

Je suis un peu déçue, j'aurais bien aimé une flèche de verre qui aurait éclairé le transept et modernisé l'ensemble, mais bon, les plans étant déjà fait, c'est toujours ça d'économisé et ne pas avoir à payer des architectes hors de prix

Il s'agit d'un bâtiment religieux vieux de plus de 800 ans. Pas d'un centre commercial ou d'une tour moderne. Bref, je suis ravi du choix qui a été fait. Notre Dame méritait ce respect.

Portrait de .Kazindrah.
10/juillet/2020 - 12h10

Ouf  ! Notre-Dame l'a échappé belle.

Sa majestueuse flèche va pouvoir retrouver sa place et continuer d'embellir l'un des joyaux de notre magnifique et unique patrimoine historique.

Il reste à espérer que les nouveaux systèmes d'alerte anti incendies seront plus efficaces que les précédents.

 

Portrait de tobian
10/juillet/2020 - 11h45

   A l'identique, mais pas en plomb?

   Ce genre de décisions n'est pas du domaine du Président de la République, même si tous ces prédécesseurs se le sont arrogé.

Portrait de Clem...Entine
10/juillet/2020 - 10h55

Ce délai de 5 ans est ridicule et témoigne de l'esbroufe et de l' incompétence de Monsieur Macron sur ce sujet.

Portrait de Vigilence-nationale
10/juillet/2020 - 10h18

Il avait la "conviction" inverse il y a 1 an ...

Portrait de Monsieur Zerotrois
10/juillet/2020 - 10h10

Au nom de quoi il se permet de décider de ce genre de choses, c'est une décision qui ne releve pas de sa fonction 

Portrait de lucieat
10/juillet/2020 - 10h05

Je suis un peu déçue, j'aurais bien aimé une flèche de verre qui aurait éclairé le transept et modernisé l'ensemble, mais bon, les plans étant déjà fait, c'est toujours ça d'économisé et ne pas avoir à payer des architectes hors de prix