03/07 07:21

Révélation : L'Elysée a corrigé les propos d'Emmanuel Macron sur l'avenir d'Edouard Philippe dans l'interview publiée ce matin dans plusieurs quotidiens régionaux

C'est une anecdote qui en dit sans doute long sur l'incertitude du côté dans l'Elysée... Dans son interview publiée ce matin  dans de nombreux journaux de la presse quotidienne régionale, le président de la République ne donne pas de réponse franche sur l'avenir de son Premier ministre Édouard Philippe à la tête du gouvernement. 

Dans une première version de l'interview, avant relecture de l'Élysée, que s'est procurée franceinfo , Emmanuel Macron se montre assez affirmatif sur sa volonté de garder à ses côtés le Premier ministre, tout juste vainqueur de l'élection municipale au Havre. À la question : "Cela signifie que c’est de l’histoire ancienne avec Édouard Philippe ?", le chef de l'Etat répond : "Au contraire".

Ce "au contraire" a été supprimé dans la version finale de l'entretien, pour laisser place à la réponse : "J’ai fait le choix, en 2017, de prendre à mes côtés un homme qui n’a pas fait ma campagne et qui n’était pas dans ma formation politique, qui était dans la même démarche d’ouverture et de dépassement des clivages traditionnels, explique Emmanuel Macron. Ce que nous avons réussi à faire pendant trois ans, avec beaucoup de confiance et de coordination, est inédit, contrairement à ce qui a été écrit."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Alhekine
3/juillet/2020 - 11h22

Mais non il a juste amélioré sa pensée.

Portrait de sunHolliday76
3/juillet/2020 - 09h08

Et sinon si on attendais l'annonce du remaniement au lieu de chercher toujours entrée les lignes ? Du coup en attendant si les journalistes peuvent parler des vrai problèmes dans le monde a faire du journalisme.... 

Du coup on parles pour ne rien dire ça devient l'habitude chez les média à faire du buzz avec rien et ça a pour conséquence d'en énerver certains qui vont se déchaîner dans les commentaires...

Donc : wait and see ! 

Je sais c'est "difficile" d'attendre 5 minutes aujourd'hui dans un monde d'instantaneité