01/06 11:44

Mort de George Floyd: "En colère", l'ancienne superstar du basket Michael Jordan dénonce le "racisme enraciné" aux Etats-Unis

L'ancienne superstar du basket NBA Michael Jordan s'est joint aux sportifs qui, à travers le monde, ont déploré la mort d'un homme noir lors de son interpellation aux Etats-Unis qui a entraîné des dizaines de manifestations dégénérant parfois en émeutes.

Michael Jordan a dénoncé dans un communiqué le "racisme enraciné" aux Etats-Unis, se disant "profondément attristé, véritablement en souffrance et totalement en colère" après la mort le 25 mai de George Floyd, 46 ans, à Minneapolis (Minnesota).

"Nous en avons assez", a poursuivi Michael Jordan, se disant "aux côtés de ceux qui dénoncent le racisme enraciné et la violence envers les personnes de couleur dans notre pays". "Nous devons poursuivre les expressions pacifiques contre l'injustice et demander la reconnaissance des responsabilités", a affirmé celui qui refusait de prendre position sur des questions sociales et politiques pendant sa carrière de joueur.

Il rejoint ainsi la cohorte de voix émanant de la NBA (basket), de la NFL (football américain) et d'autres sports aux Etats-Unis, mais aussi à travers le monde, exigeant des changements sur la façon dont sont traités les Noirs dans ce pays en particulier par les policiers.

Le joueur des Boston Celtics Jaylen Brown a conduit quinze heures pour participer à une manifestation pacifique à Atlanta (Géorgie).

Selon Roger Goodell, dirigeant au sein de la NFL, les rassemblements violents "reflètent la souffrance, la colère et la frustration que tant d'entre nous ressentons".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lilirose45
1/juin/2020 - 14h28

Dit-il dans maison de 20 millions de dollars 

Il peut dire combien de blancs jouent dans les équipes de basket aux USA ?

 

Portrait de thiistiime
1/juin/2020 - 13h56

Le racisme a bon dos... Mais les Noirs n'ont pas besoin des Blancs pour passer leur temps à s'entre-tuer (et c'est valable pour toutes les ethnies). Lorsqu'un Noir tue un Noir, dans le Bronx ou ailleurs, est-ce qu'on en parle ? Est-ce qu'on en fait autant de tapage médiatique, est-ce que les Noirs descendent manifester dans la rue ? Est-ce qu'il y a des morts qui valent plus que d'autres ? Il est vrai que c'est quotidien aux States.

Cette histoire est gravement exploitée par les racistes et les "anti-racistes"... qui ne font qu'exacerber les tensions entre les communautés. Et les médias de jeter de l'huile sur le feu, comme d'hab.

D'ailleurs, en dehors du fait que ce flic était très probablement un cinglé, est-on sûr qu'il était raciste pour autant ? (Qu'un Blanc tue un Noir ne le signifie pas forcément).