11:20

Coronavirus - États-Unis: Les commerçants qui se rebellent face au confinement vont ... en prison ! - VIDEO

Hier soir, le "19/20" de France 3 s'est rendu aux Etats-Unis. Au Texas, dans le Colorado, dans le New Jersey, malgré le confinement, des commerçants privés de revenus rouvrent leur boutique pour accueillir des clients.

Une décision qui entraine des poursuites et même une peine de prison. C'est notamment le cas d'une coiffeuse qui s'est rebellée après la demande des forces de l'ordre de fermer son salon.

Le juge la condamnera à sept jours de prison. Elle en fera deux avant d'être libérée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lilirose45
21/mai/2020 - 20h20
Jilou1994 a écrit :

L'avortement généralisé pour confort personnel, égoïsme est une pratique encouragée et défendue par les nihilistes, les athées ignorants tout de l'âme incarnée. Partant du principe que nous serions ce corps matériel et que tout ce qui lui est relié nous appartient, il devient facile de revendiquer le droit d'avorter à sa guise. Sauf que n'oublions pas une chose essentielle : nous sommes des âmes incarnées. Cela implique nous devrons revenir pour subir d'innombrables avortements dans des matrices divers et variées. Mais bon, il n'y a pas d'amour sans libre arbitre, alors Dieu qui est partout présent dans le coeur de chacun et de chaque atome nous laisse choisir la façon dont nous souhaitons concevoir nos vies. 

Donc avant de nous emballer avant d'avorter, il est de notre devoir et de notre liberté de réfléchir profondément si nous souhaitons encourager cette pratique négative à l'évolution de la conscience spirituelle et nous même la pratiquer car le résultat à moins d'une repentance sincère avant la mort sera terrible suivant les lois implacables du karma. Ainsi nous ne pouvons blâmer Dieu pour nos vies plus ou moins heureuses et paisible car tout dépend de Sa miséricorde certes mais aussi de notre réciprocité avec Lui qui nous suit à chaque instant vie après vie en tant que témoins et consentant dans nos bons et mauvais choix. 

Vous savez, Lao tseu disait : la plus grande révélation est le silence 

Portrait de gros ours
21/mai/2020 - 16h07
hummerH2 a écrit :

Ouai, mais à a l'air costaud quand même !!!!  :party:

Je confirme meme aux Pays-Bas elle passe pas le controle.smiley

Portrait de hummerH2
21/mai/2020 - 13h15
Rustik a écrit :

Elle à l'air bonne,fais tourner :bigsmile:

Ouai, mais à a l'air costaud quand même !!!!  smiley

Portrait de Blek37
21/mai/2020 - 13h12
Jilou1994 a écrit :

L'avortement généralisé pour confort personnel, égoïsme est une pratique encouragée et défendue par les nihilistes, les athées ignorants tout de l'âme incarnée. Partant du principe que nous serions ce corps matériel et que tout ce qui lui est relié nous appartient, il devient facile de revendiquer le droit d'avorter à sa guise. Sauf que n'oublions pas une chose essentielle : nous sommes des âmes incarnées. Cela implique nous devrons revenir pour subir d'innombrables avortements dans des matrices divers et variées. Mais bon, il n'y a pas d'amour sans libre arbitre, alors Dieu qui est partout présent dans le coeur de chacun et de chaque atome nous laisse choisir la façon dont nous souhaitons concevoir nos vies. 

Donc avant de nous emballer avant d'avorter, il est de notre devoir et de notre liberté de réfléchir profondément si nous souhaitons encourager cette pratique négative à l'évolution de la conscience spirituelle et nous même la pratiquer car le résultat à moins d'une repentance sincère avant la mort sera terrible suivant les lois implacables du karma. Ainsi nous ne pouvons blâmer Dieu pour nos vies plus ou moins heureuses et paisible car tout dépend de Sa miséricorde certes mais aussi de notre réciprocité avec Lui qui nous suit à chaque instant vie après vie en tant que témoins et consentant dans nos bons et mauvais choix. 

C'est ton ami imaginaire qui ta appris toutes ces conneries ? 

Portrait de Rustik
21/mai/2020 - 12h51
Jilou1994 a écrit :

L'avortement généralisé pour confort personnel, égoïsme est une pratique encouragée et défendue par les nihilistes, les athées ignorants tout de l'âme incarnée. Partant du principe que nous serions ce corps matériel et que tout ce qui lui est relié nous appartient, il devient facile de revendiquer le droit d'avorter à sa guise. Sauf que n'oublions pas une chose essentielle : nous sommes des âmes incarnées. Cela implique nous devrons revenir pour subir d'innombrables avortements dans des matrices divers et variées. Mais bon, il n'y a pas d'amour sans libre arbitre, alors Dieu qui est partout présent dans le coeur de chacun et de chaque atome nous laisse choisir la façon dont nous souhaitons concevoir nos vies. 

Donc avant de nous emballer avant d'avorter, il est de notre devoir et de notre liberté de réfléchir profondément si nous souhaitons encourager cette pratique négative à l'évolution de la conscience spirituelle et nous même la pratiquer car le résultat à moins d'une repentance sincère avant la mort sera terrible suivant les lois implacables du karma. Ainsi nous ne pouvons blâmer Dieu pour nos vies plus ou moins heureuses et paisible car tout dépend de Sa miséricorde certes mais aussi de notre réciprocité avec Lui qui nous suit à chaque instant vie après vie en tant que témoins et consentant dans nos bons et mauvais choix. 

Elle à l'air bonne,fais tourner smiley

Portrait de Jilou1994
21/mai/2020 - 12h22

L'avortement généralisé pour confort personnel, égoïsme est une pratique encouragée et défendue par les nihilistes, les athées ignorants tout de l'âme incarnée. Partant du principe que nous serions ce corps matériel et que tout ce qui lui est relié nous appartient, il devient facile de revendiquer le droit d'avorter à sa guise. Sauf que n'oublions pas une chose essentielle : nous sommes des âmes incarnées. Cela implique nous devrons revenir pour subir d'innombrables avortements dans des matrices divers et variées. Mais bon, il n'y a pas d'amour sans libre arbitre, alors Dieu qui est partout présent dans le coeur de chacun et de chaque atome nous laisse choisir la façon dont nous souhaitons concevoir nos vies. 

Donc avant de nous emballer avant d'avorter, il est de notre devoir et de notre liberté de réfléchir profondément si nous souhaitons encourager cette pratique négative à l'évolution de la conscience spirituelle et nous même la pratiquer car le résultat à moins d'une repentance sincère avant la mort sera terrible suivant les lois implacables du karma. Ainsi nous ne pouvons blâmer Dieu pour nos vies plus ou moins heureuses et paisible car tout dépend de Sa miséricorde certes mais aussi de notre réciprocité avec Lui qui nous suit à chaque instant vie après vie en tant que témoins et consentant dans nos bons et mauvais choix.