19/05 19:12

Coronavirus - Certains salariés de l'Education nationale mobilisés pendant la crise sanitaire vont percevoir une prime exceptionnelle pouvant atteindre 1.000 euros

Certains salariés de l'Education nationale mobilisés pendant la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus vont percevoir une prime exceptionnelle à Paris Match. Il s’agit de "récompenser ceux qui ont eu un surcroît de travail et qui ont été très impliqués" dans la gestion de la crise liée au coronavirus, a indiqué le ministère à l'hebdomadaire. La prime sera échelonnée selon trois niveaux différents. Elle sera de 1.000 euros maximum et sera accordée a environ 68.000 personnels.

Dans le détail, elle concernera en majorité des enseignants, environ 65.000 environ, et quelque 3000 autres personnels tels que des infirmiers, personnels administratifs et informaticiens qui ont continués à être mobilisés pendant le confinement.

Cette prime sera versée en une fois, et son montant sera déterminé en fonction du temps d'investissement des personnels. Ce sont les académies qui seront chargées de déterminer qui pourra la percevoir.

Ce dispositif devrait coûter une cinquantaine de millions d'euros. La prime sera exonérée de cotisations et de contributions sociales ainsi que d'impôt sur le revenu, selon le décret paru au Journal officiel du 15 mai.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nataflo1
20/mai/2020 - 08h43

Lamentable.... Ils ont fait leur travail.... C'est quoi cette récompense d'avoir garder des enfants "à risque"???????

Portrait de Batori
20/mai/2020 - 07h38 - depuis l'application mobile

Une idée en passant, qu’ils retiennent 1000€ sur les salaires des profs qui sont en vacances depuis le la mi mars (après la séquence des grèves à l’automne...), mes enfants étant au lycée, la moitié de leurs profs sont aux abonnés absents...
La rupture pédagogique ne touche pas que les élèves...
Décidément certains enseignants auront eu une année blanche.

Portrait de mrj
19/mai/2020 - 21h26
Stuzen.CZ a écrit :

Je ne vois pas en quoi les enseignants devraient toucher une prime juste pour avoir continué à faire leur travail.  Enfin pour ceux qui l'ont fait car j'ai eu des échos que pas mal d'"enseignants se la coulaient douce. 

qu'ils aient ou non fait une travail ça reste une partie de leur travail. Je rappelle que le travail d'un enseignant c'est une partie de preparation et de correction et une partie de presentielle devant les eleves. Pour exemple un instit de CP c'est en gros 6 heures par jour avec les eleves soit 24 heures de travail par semaine. Ce temps n'a jamais été réalisé pour la grande majorité des enseignants. Ils ont au mieux assurés la partie du temps de préparation qu'ils auraient du assurer normalement. Et tout cela sans subir la moindre perte de salaire, pas de chomage partiel alors qu'il ne realisé par 24 heures de leur travail sur la semaine... mais ils vont dire que c'est normal, par contre on arrive au pont de l'ascension et allez leur parler de ne pas le faire vu qu'on sort de 2 mois chez nous.. ola faut pas toucher à ça ... ça fait partie des corporations qui n'acceptera jamais d'avouer qu'elle est tres bien loti par rapport aux restes des travailleurs.

Portrait de soly
19/mai/2020 - 20h44
Stuzen.CZ a écrit :

Je ne vois pas en quoi les enseignants devraient toucher une prime juste pour avoir continué à faire leur travail.  Enfin pour ceux qui l'ont fait car j'ai eu des échos que pas mal d'"enseignants se la coulaient douce. 

Je confirme certains enseignants en primaire n'ont pas fait grand chose. Par exemple : En envoyant par mail, le lundi matin, une quantité d'exercices pour toute la semaine, quantité qui pouvait être faite en une matinée, sans envoyer les corrections pour les parents. Et plus de nouvelles de l'enseignant jusqu'au lundi suivant… Pour certains enseignants le confinement fut des vacances avant l'heure...

En collège et lycée, je pense que c'était pareil...

Portrait de galileo
19/mai/2020 - 20h35
Stuzen.CZ a écrit :

Je ne vois pas en quoi les enseignants devraient toucher une prime juste pour avoir continué à faire leur travail.  Enfin pour ceux qui l'ont fait car j'ai eu des échos que pas mal d'"enseignants se la coulaient douce. 

Ben si !!! quand même !!!

A 2 ans des prochaines présidentielles, faut bien chouchouter ceux qui ont massivement voter pour vous en 2017 !!! smiley

Portrait de christian1966
19/mai/2020 - 20h28

honteux