10/05 08:21

Coronavirus - Après la Dordogne, un deuxième foyer de contamination découvert en France, cette fois au collège Gérard-Philipe de Chauvigny dans la Vienne

Quatre membres du personnel du collège Gérard-Philipe de Chauvigny ont été contaminés par le Covid-19 lors d'une journée de préparation de la rentrée qui s'est tenue dans l'établissement. La rentrée des élèves est reportée au mercredi 27 mai 2020 et les locaux vont être entièrement désinfectés.

La contamination a pu se produire lors de la préparation de la prochaine rentrée scolaire organisée au sein de l'établissement. Après la découverte du premier cas de coronavirus, les médecins ont imposé la mise en quatorzaine immédiate de l’ensemble des personnels en contact avec le premier malade, cela concerne neuf personnes au total dont l'équipe de direction élargie et les personnels de la collectivité territoriale présents au collège au cours de cette semaine. Les trois nouveaux cas de Covid-19 se trouvent parmi ces personnes testées jeudi dernier. 

"De ce fait, le collège ne dispose plus, in situ, d'équipe de direction, et voit le nombre d’agents mobilisables de la collectivité territoriale réduit pour assurer le retour des enseignants à compter du 11 mai puis des élèves de 6ème et 5ème dès le 18 mai." constate la direction académique dans un communiqué. Cette situation a conduit au report de la rentrée scolaire au mercredi 27 mai, à la fin de la quatorzaine des personnels concernés par le Covid-19.

Avant d'accueillir les professeurs, les élèves et tout le personnel, les locaux vont être minutieusement nettoyés par les services du Département ainsi que tous les objets potentiellement touchés par les membres du personnel placés en isolement.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cl
10/mai/2020 - 15h50

Il  faut savoir que c'est un portugais qui est venu du Portugal assister aux obsèques et qui a apporté le virus et a contaminé les autres  

La grosse erreur du Gouvernement  : les gens peuvent circuler de frontière en frontière  

il y avait également 2 portugais qui sont venus de Suisse 

Quand j'entends sur LCI un généraliste disant  que le virus circule en zone verte et que ça va recommencer

Que ce généraliste se renseigne avant de dire des bêtises 

Portrait de .Kazindrah.
10/mai/2020 - 13h05

Ce genre de situation risque de se produire encore et encore, vu tous les gens qui ne respectent pas les gestes barrière et qui ne savent pas porter un masque correctement.

Portrait de lilirose45
10/mai/2020 - 10h52
Harriet a écrit :

D'autant plus inquiétant que nous sommes tous censés connaître les gestes barrières et avoir été confinés pendant presque deux mois .... 

 

Ca prouve bien que sans les masques, gestes barrières ou pas, il faut rendre le port du masque obligatoire dans tous les lieux publics.

De toute façon, 1 mètre de distance ce n'est pas assez

car on sait maintenant que quelqu'un qui tousse ou qui éternue sans masque peut projeter des goutelettes jusqu'à 8 mètres (simulation sur le site cnews : comment le coronavirus peut se propager dans un magasin à  cause d'une toux) et que les micro goutelettes peuvent rester dans l'air environ 20 minutes surtout dans tous les milieux clos comme dans les supermarchés et à  fortiori dans les transports en commun

 

Portrait de olideg
10/mai/2020 - 10h25
Harriet a écrit :

D'autant plus inquiétant que nous sommes tous censés connaître les gestes barrières et avoir été confinés pendant presque deux mois .... 

 

:smiley vous pensez vraiment que c'est un hasard si soudainement ou trouve un  foyer justement dans une école pour moi non des personnes anti reprises des cours ont  bien chercher l'école ou justement c'etait arrivé car ne l'oublions pas la préparation c'est déroulé  sans soucis dans des milliers d'autres écoles ...

Portrait de Wouhpinaise
10/mai/2020 - 10h11
Stuzen.CZ a écrit :

La question reste qui est le patient 0 qui n'a pas respecté les règles parce que après deux mois il y a bien une souche nouvelle. 

 

Même en période de confinement, le virus continue de circuler. On peut le chopper en allant faire ses courses, en allant bosser ou en se rendant à l'hôpital.

Portrait de Wouhpinaise
10/mai/2020 - 09h56
mrj a écrit :

j'ai eu la même réaction, le plus inquiétant c'est pas de savoir que des contaminés peuvent exister, c'est de savoir que c'est des professeurs censés être confinés à priori et devant faire respecter les gestes barrières aux enfants. c'est bien connu faites ce que je dis pas ce que je fais, un phénomène très rependu dans certaines corporations

Malheureusement le risque zéro n'existe pas.

Portrait de mrj
10/mai/2020 - 09h35
Harriet a écrit :

D'autant plus inquiétant que nous sommes tous censés connaître les gestes barrières et avoir été confinés pendant presque deux mois .... 

 

j'ai eu la même réaction, le plus inquiétant c'est pas de savoir que des contaminés peuvent exister, c'est de savoir que c'est des professeurs censés être confinés à priori et devant faire respecter les gestes barrières aux enfants. c'est bien connu faites ce que je dis pas ce que je fais, un phénomène très rependu dans certaines corporations

Portrait de Harriet
10/mai/2020 - 09h19
Wouhpinaise a écrit :

Pas très rassurant. Je peux comprendre que certains parents refusent d'envoyer leurs mômes à l'école.

D'autant plus inquiétant que nous sommes tous censés connaître les gestes barrières et avoir été confinés pendant presque deux mois .... 

 

Portrait de misterious56
10/mai/2020 - 09h16

Donc en gros c'est l'équipe qui à tout désinfecté qui est ... infecté.... logique.

Portrait de Wouhpinaise
10/mai/2020 - 09h10

Pas très rassurant. Je peux comprendre que certains parents refusent d'envoyer leurs mômes à l'école.