09/05/2020 17:38

Coronavirus - Nouveau foyer de contagion en Dordogne après un enterrement : 127 tests réalisés et au moins 9 personnes positives - Vidéo

17h34: Depuis le 30 avril, date à laquelle l’épouse et le fils du défunt ont été testés positifs au coronavirus, 127 tests ont été pratiqués "par cercles concentriques", dans l’entourage familial, professionnel, médical et funéraire. Sur les 103 dépistages dont les résultats sont connus en ce samedi, neuf se sont révélés positifs. Il s’agit de ceux concernant huit personnes issues de l’entourage du disparu (dont sa femme et son fils) et d’une collègue de son épouse, employée dans une entreprise de fraises. Sept présentent des symptômes, deux sont asymptomatiques et l’état d’aucune d’entre elles n’a nécessité une hospitalisation. Parmi les personnes contaminées dans la famille, cinq sont actuellement en France et trois à l’étranger, deux en Suisse et une au Portugal.

11h17: Le préfet de la Dordogne et l'Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine ont confirmé que 103 personnes ont dû être dépistées après la découverte d'un premier malade le mardi 5 mai à Vergt (Dordogne). Cette contamination est très vraisemblablement due à un rassemblement familial suite à un enterrement. Le médecin du village a lancé l'alerte après la détection du premier cas.

Plusieurs cas de coronavirus "ont été détectés en Pays vernois dans la communauté portugaise", a annoncé le préfet de la Dordogne, Frédéric Perissat, le vendredi 8 mai au matin au cours d’une audioconférence de presse. Il a précisé que le point de départ de ce foyer est un enterrement. Les obsèques ont eu lieu à la fin du mois d'avril à Vergt.

Si la famille avait bien respecté la limite de vingt personnes dans l'édifice religieux, plusieurs dizaines d'autres personnes se sont retrouvées ensuite au funérarium, puis lors d'une réunion de famille. Ouest France affirme que certains participants ont fait le déplacement depuis le Portugal et la Suisse.

Le préfet explique que l’alerte auprès de l'ARS a été lancée par le médecin après que son patient lui ait détaillé les circonstances de ces rassemblements. "Des investigations ont identifié les cas contacts, des personnes positives mais asymptomatiques." Ces dernières sont actuellement à l'isolement chez elles. L'Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine a effectué des dépistages au Covid-19, dès l'alerte du médecin, auprès de l'entourage familial et professionnel du malade, ainsi qu'auprès des soignants. Cinq tests ont été réalisés le mardi 5 mai.

Puis, sur 54 personnes le lendemain, et encore 44 le jeudi 7. Résultat selon les informations de France bleu Périgord, pour l'instant huit personnes ont été détectée positives sur les 40 premières analyses terminées. L'ARS attend les résultats des autres personnes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de alice-21
9/mai/2020 - 19h01
Sally Patou a écrit :

les frontières des pays n'ont jamais été fermées. ce sont uniquement blés frontières extra européennes qui sont fermées. donc les personnes pouvaient arriver du Portugal. par contre suisse étonnant effectivement.

dans tous les cas ce sont des comportements irresponsables et c'est de qui nous attend des lundi.

rdv dans 3 semaines pour le reconfinement de certains départements.

La Suisse n'est pas dans l'Europe politique mais fait partie de l'espace Schengen d'un point de vue libre circulation. La frontière franco-suisse est fermée pour eviter les mouvement inutiles de circulation de personnes mais, reste ouverte, si il y a une situation de nécessité... (Je ne sais pas entre le Portugal et la France mais c'est probablement similaire) et un enterrement ne pouvant être reporté, et pour certaine famille, cela étant très important, en Europe, nous ne sommes pas dans une dictature, et certaines règles méritent exceptions mais et c'est là le problème... Les exceptions fonctionnent avec et pour des gens un minimum responsable, pas avec des idiots !

Il suffit de 100 ou 200 personnes stupides et egoïstes, pour re-propager le virus dans 3 pays !

Portrait de Libellule65

Euh... comment est-ce possible ? Mon père âgé, vit seul en France, à 50 m de la douane suisse, pays où je vis et je peux vous dire que cette douane est infranchissable ! Bientôt 3 mois que nous ne nous sommes pas vus et ces portugais ont pu quitter la Suisse et le Portugal , traverser tout un pays pour aller à un enterrement et retourner tranquillement, sans être inquiétés d’où ils venaient ? Quelle inconscience ! Et surtout.... je le redis : comment est-ce possible ?

Portrait de Libellule65

Euh... comment est-ce possible ? Mon père âgé, vit seul en France, à 50 m de la douane suisse, pays où je vis et je peux vous dire que cette douane est infranchissable ! Bientôt 3 mois que nous ne nous sommes pas vus et ces portugais ont pu quitter la Suisse et le Portugal , traverser tout un pays pour aller à un enterrement et retourner tranquillement, sans être inquiétés d’où ils venaient ? Quelle inconscience !

Portrait de .Kazindrah.
9/mai/2020 - 14h06
lilirose45 a écrit :

Comment ont ils pu traverser la frontière alors qu'elles étaient soit disant fermées ? 

Pourquoi le funerarium a t-il accepté autant de monde ?

Ça a créé un cluster France en Dordogne en l'occurence et ça en va créé aussi au Portugal et en Suisse par des cons qui n'ont rien compris et qui risquent de tuer des gens. Ce sont des criminels et ils faut les traiter comme tels

Ce que je crains c'est que ce genre problèmes va se banaliser après le 11 mai

 

 

C'est en effet à craindre... Des inconscients il y en aura toujours, hélas.

Portrait de censure64
9/mai/2020 - 14h06

toutes réunions familiales et amicales sont interdites donc verbalisables. 135 euros pour tous les participants et 1000euros pour l'organisateur, si je ne m'abuse. Maintenant venant du Portugal et de Suisse c'est quand même énorme que ces gens aient pu faire ce qu'ils voulaient pendant le confinement et on voit le résultat.

Portrait de Dragon75
9/mai/2020 - 13h25 - depuis l'application mobile
Enzo06 a écrit :

Certains nous avaient pourtant bien dit que dans les départements en vert ,le risque était assez limité...et même qu'il fallait déconfiner  plus rapidement qu'ailleurs .

@Enzo06 certains devraient peut-être lire entièrement l’article? Ouest France affirme que certains participants ont fait le déplacement depuis le Portugal et la Suisse. Les gestes barrières c’est pour tout le monde.

Portrait de Enzo06
9/mai/2020 - 12h38

Certains nous avaient pourtant bien dit que dans les départements en vert ,le risque était assez limité...et même qu'il fallait déconfiner  plus rapidement qu'ailleurs .