26/04 07:39

Coronavirus - Donald Trump a tweeté cette nuit que ses points presse quotidiens sur la pandémie ne méritaient pas qu'il y consacre du temps en raison de l'hostilité des médias

Le président américain Donald Trump a tweeté cette nuit que ses points presse quotidiens sur la pandémie de nouveau coronavirus ne méritaient pas qu'il y consacre du temps, deux jours après avoir suscité une polémique mondiale en semblant envisager de traiter la maladie au désinfectant. "A quoi sert d'avoir des conférences de presse à la Maison Blanche quand les Médias Orientés ne font que poser des questions hostiles et refusent ensuite de rapporter la vérité ou les faits de manière exacte", a écrit le président républicain.

"Ils font des audiences record, et le peuple américain n'a rien d'autre que des Fake News. Ça ne vaut pas le temps et l'effort!", a-t-il tweeté. Ses propos semblent confirmer des informations de médias américains selon lesquelles, piqué au vif par les questions sur sa gestion de la crise sanitaire, il envisageait de cesser ses conférences de presse, retransmises sur des chaînes de télévision du câble, et qui peuvent parfois durer plus de deux heures.

Le président des Etats-Unis, le pays le plus endeuillé par la pandémie avec plus de 53.000 morts, avait créé la stupéfaction jeudi lors d'un de ces points presse. "Je vois que le désinfectant l'assomme (le coronavirus) en une minute. Une minute. Et est-ce qu'il y a un moyen de faire quelque chose comme ça avec une injection à l'intérieur ou presque comme un nettoyage?", avait-il déclaré.

Donald Trump a finalement assuré vendredi s'être exprimé de façon "sarcastique", avant de mettre un terme, dans la soirée, à sa conférence de presse après seulement une vingtaine de minutes, sans prendre de questions. Samedi, après 50 points presse en deux mois, la Maison Blanche n'en a tenu aucun.

Donald Trump, qui brigue un second mandat en novembre à la Maison Blanche, a utilisé ces briefings pour vanter les politiques menées par son administration, rejeter les critiques et s'en prendre à la Chine, aux Démocrates et aux journalistes américains.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de vévert1416
26/avril/2020 - 10h12

Les journalistes auraient du, depuis bien longtemps, boycotter tous ensemble, l'un de ces points presse. Ca aurait peut-être calmé Donald et freiné ses envies de mépris pour cette profession

Portrait de colin33
26/avril/2020 - 09h54 - depuis l'application mobile

Si il pouvait comprendre qu'il devrait se retirer complètement, vu sa folie il serait capable de déclencher la bombe atomique pour se débarrasser du covid19......

Portrait de HO l'Andouille
26/avril/2020 - 08h41

l'arrivée de cet assassin serial killer qu'est le Coronavirus dans un monde de Gouvernants mode "Star Ac" !!!

Trump,Macron,Johnson,ect ...

Portrait de HO l'Andouille
26/avril/2020 - 08h29

Il donne bien l'impression d'être en Campagne de "Non Réélection" , il ne s'y prendrait pas mieux si il voulait nous prouver que le renouvellement du contrat "Président" ne l'intéresse pas vraiment , vu l'ampleur du taf à venir , vu l'état du pays , du monde !

Chez nous , nous avons connu cela aussi ... sous forme de "Débat" raté la veille d'un 2ème tour de Présidentielles , par exemple ... smiley